Les signes de la perte d’autonomie

Détecter au plus tôt pour mieux prévenir

Les premiers signes de la perte d’autonomie surviennent en général vers 65 ans et se manifestent par des troubles physiques ou psychiques. Les proches doivent se montrer attentifs afin de détecter ces altérations liées au vieillissement naturel et ainsi mieux prévenir le risque de dépendance.


Les troubles physiques

Les symptômes suivants doivent vous alerter :

  • les troubles de l’équilibre ;
  • une perte de poids involontaire ;
  • une fatigue récurrente inexpliquée ;
  • une baisse de l’activité physique (ralentissement de la vitesse de marche) ;
  • l’incontinence urinaire.

Les personnes concernées banalisent le plus souvent ces troubles ou les passent directement sous silence. Redoublez de vigilance.


Les troubles psychiques

Une mémoire défaillante peut correspondre aux premiers signes d’une maladie d’Alzheimer : ce symptôme doit être pris au sérieux.

Les troubles du comportement incluent par ailleurs :

  • la négligence alimentaire (la personne ne fait plus ses courses, mange à heures irrégulières) ;
  • le manque d’hygiène (négligence vestimentaire, hygiène personnelle) ;
  • la tendance à l’isolement (la personne se maintient en retrait des conversations, se désintéresse, souffre d’un état dépressif) ;
  • les altérations de l’humeur (agressivité ou passivité inhabituelles).

Que faire ?

Au moindre de ces symptômes, il convient d’effectuer un bilan gérontologique. Renseignez-vous auprès du médecin traitant qui établit la prescription et vous oriente vers une unité d’évaluation.

L’offre assurance dépendance d’APRIL vous permet de faire face à la perte d’autonomie de vos proches avec plus de sérénité. Elle vous garantit une aide financière, ainsi que des services d’assistance vous soulageant dans les démarches à accomplir.

Date de publication : 18/12/2012

Assurance dépendance, soulagez vos proches

Bénéficiez d'une aide financière et de services d’assistance en cas de perte d’autonomie

Autres articles sur le sujet