La relaxation comme substitut à la médecine traditionnelle