Les coeurs brisés sont à haut risque d’infarctus durant 4 semaines