Manger des légumes à 20 ans permet aux jeunes femmes de préserver leur capital santé