Pas de sur-risque cardiaque pour les marathoniens