• Publié le 7/30/2020
  • 2min

« Sortie de groupe » et passage à une mutuelle individuelle

Actuellement, 84 % des entreprises du secteur privé (représentant 96 % des salariés français) proposent une mutuelle santé d’entreprise à leurs collaborateurs (1). Lors de leur passage à la retraite, et grâce à la loi Evin, ces salariés peuvent conserver leur mutuelle d’entreprise à titre individuel. Mais ce choix n’est pas toujours avantageux pour les jeunes retraités, qui gagnent souvent à solliciter un nouvel assureur…

Loi Evin : la possibilité de conserver sa mutuelle d’entreprise une fois à la retraite

Vous êtes salarié et couvert par un contrat collectif obligatoire en matière de complémentaire santé ? La loi Evin de 1989 vous autorise alors à continuer à bénéficier des mêmes garanties, auprès du même assureur, une fois parti à la retraite.

Si vous le demandez dans les 6 mois suivant votre départ en retraite, l’assureur du groupe est obligé de vous proposer un contrat individuel présentant les mêmes garanties que celles de votre contrat collectif, à un tarif encadré :

  • pas d’augmentation la 1ère année ;
  • + 25 % maximum la 2nde année ;
  • + 50 % maximum la 3ème année du contrat ;
  • augmentation libre les années suivantes.

Un avantage… qui ne constitue pas toujours une réelle opportunité

Dans les faits, conserver les mêmes garanties de sa mutuelle collective à titre individuel s'avère souvent une solution très chère : en effet, même si votre cotisation est plafonnée de façon dégressive sur 3 ans, celle-ci n'est plus financée par votre employeur ! En prenant en compte ces différents facteurs de hausse, le coût réel de votre mutuelle peut augmenter de 200 % ou plus lors de votre passage à la retraite.

Autre inconvénient majeur : les garanties individuelles proposées seront les mêmes que celles prévues par le contrat collectif, soit des garanties qui ne sont pas forcément adaptées aux besoins des plus de 50 ans…

Pour ces différentes raisons, de nombreux salariés couverts par un contrat collectif changent de complémentaire santé lorsqu'ils cessent leur activité. Et vous ?

(1) DREES, La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires, garanties - édition 2019

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE : OPTEZ POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISÉE

Bientôt à la retraite, vous anticipez l’évolution de vos besoins de santé, mais aussi la baisse de votre budget ? Avec notre complémentaire santé dédiée aux + de 50 ans, bénéficiez d'une complémentaire santé à la carte, ajustée aux ressources et aux attentes spécifiques des (futurs) jeunes retraités. Faites un devis !