• Publié le 20/09/2019
  • 3min

Assurance auto au tiers : avantages et inconvénients

Pour prendre le volant en France, tout conducteur doit au minimum disposer d’une assurance auto au tiers. Également appelée « garantie en responsabilité civile », elle couvre l’assuré en cas de dommage causé à un tiers. Cette assurance au tiers est souvent choisie pour son coût limité comparé à celui d’une assurance tous risques. Dans le choix d’une couverture auto, l’aspect financier ne peut être le seul critère : il convient de prendre aussi en compte le profil du conducteur, le type de véhicule et son utilisation.

Responsabilité civile : le minimum obligatoire

L’article L211-1 du Code des assurances établit l’obligation d’assurance pour « toute personne physique (…) dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d’atteintes aux personnes et aux biens dans la réalisation desquels un véhicule est impliqué, doit, pour faire circuler celui-ci, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité… »

La loi fixe ainsi l’assurance au tiers comme minimum obligatoire pour prendre le volant. En cas de sinistre, l’assuré au tiers bénéficie d’une couverture en responsabilité civile prenant en charge les dommages causés aux tiers.

Dans quels cas choisir l’assurance au tiers ?

L’assurance au tiers constitue la couverture la moins chère. Elle représente donc le moyen le plus économique pour un conducteur de rouler en étant en conformité avec la loi.

Le propriétaire d’une voiture ayant quelques années peut avoir intérêt à opter pour ce type de garantie couvrant uniquement la responsabilité civile. Les compagnies d’assurance se basent en effet sur la valeur du véhicule pour établir les remboursements des assurés tous risques : or, la valeur d’un véhicule décline chaque année et au-delà de 5 ans d’existence, le tarif d’une couverture tous risques s’avère bien souvent disproportionné par rapport à la valeur de la voiture.

L’assurance au tiers peut aussi être une option intéressante pour les conducteurs malussés ou résiliés qui voient leur prime d’assurance fortement augmenter. Le choix d’un simple contrat en responsabilité civile leur permet alors de limiter le coût de leur assurance auto.

Assurances au tiers : des garanties limitées

L’assurance au tiers ne présente pas que des avantages. L’assuré au tiers responsable d’un accident ne sera pas indemnisé pour les dommages physiques ou corporels qu’il aura subis. Sa couverture se limitera à l’indemnisation des dommages causés à autrui par sa faute.
Il s’agit donc d’une protection basique qui contraint le conducteur à assumer toutes les dépenses le concernant lorsque sa responsabilité est engagée.

De même, il ne pourra prétendre à aucune indemnisation en cas de vandalisme, incendie ou vol.

Toutefois, les conducteurs disposant d’une vieille voiture ne voulant pas souscrire une assurance tous risques peuvent trouver une solution intermédiaire avec une assurance au tiers améliorée, offrant des garanties complémentaires englobant le bris de glace et l’assistance juridique.

APRIL, l’assurance en plus facile

Chez APRIL, toutes nos formules incluent la défense pénale, le recours suite à un accident et la garantie conducteur, en plus de la responsabilité civile. Pour comparer, effectuez gratuitement une estimation de tarif en ligne en cliquant ici.