• Publié le 3/7/2019
  • 4min

Bonus et malus écologique : ont-ils une incidence sur votre assurance auto ?

L’appellation peut en effet porter à confusion ! En réalité, le bonus-malus écologique est avant tout un système de prime et de taxe mis en place lors de l’achat d’un véhicule neuf. S’il permet dans certains cas de faire des économies, il n’a en revanche aucun impact sur le montant de votre assurance auto. Petite explication avec APRIL…

Bonus et malus écologique : l’émission de CO2 dans le collimateur

Le bonus-malus écologique fait partie des mesures phares prises lors du Grenelle de l’environnement d’octobre 2007. Destiné à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, ce dispositif a pour objectif de :

  • récompenser les acheteurs de véhicules à faible émission de dioxyde de carbone ;
  • encourager les constructeurs automobiles à créer des modèles plus propres ;
  • éliminer du parc automobile les véhicules anciens et trop polluants.

Le taux de la prime ou de la taxe est calculé en fonction du niveau d’émission de CO2. Ainsi, lors de l’achat d’un véhicule neuf peu polluant, le propriétaire peut bénéficier d’un bonus pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros.

À l’inverse, l’achat d’un véhicule moins propre pénalise le conducteur d’un malus dont le montant peut varier de quelques dizaines d’euros à plus de 10 000, selon les modèles. Le barème de ce bonus-malus est révisé chaque année et les taxes collectées permettent de financer les bonus.

Montant de la prime d’assurance auto : les différents éléments pris en compte

De nombreux facteurs vont jouer lors du calcul du montant de votre prime d’assurance auto : les frais de gestion et la marge de l’assureur, les taxes obligatoires et les garanties souhaitées…

Les compagnies d’assurance vont également vous demander des éléments lors de la constitution d’un devis, tels que votre lieu d’habitation, le profil des différents conducteurs, l’usage du véhicule, les caractéristiques de ce dernier ou encore une estimation du kilométrage effectué à l’année.

Concernant votre véhicule, les critères pris en compte concernent la marque, le modèle, la puissance, le type d’énergie, sa valeur neuf, ses équipements ou encore son âge.

D’autres points, moins attendus, sont aussi notés : ainsi, si votre voiture fait partie des véhicules statistiquement plus exposés aux vols ou aux accidents, le montant de votre cotisation peut être majoré. Il en va de même pour les modèles dont le coût des réparations s’avère plus élevé. Dans tous les cas, l’émission de CO2 du véhicule n’influence pas, en elle-même, le calcul…

Bonus et malus : l’impact sur votre assurance auto

Un dernier élément et pas des moindres, vient augmenter ou diminuer le montant de votre prime d’assurance auto : votre taux de bonus-malus. Ce dernier n’a pas été créé afin de lutter contre le réchauffement climatique, mais plutôt pour inciter les conducteurs à davantage de prudence sur les routes !

Ainsi, les propriétaires de véhicules sans accident bénéficient chaque année d’une diminution de leur prime d’assurance automobile. Les conducteurs responsables d’un sinistre se voient quant à eux majorés.

L’assurance en plus facile : conducteurs malussés, découvrez nos offres d’assurance auto sur mesure

Pas de doute, le montant de la prime d’assurance auto pèse sur un budget… D’autant plus lorsqu’on écope d’un malus ! Sensible à cette problématique, APRIL propose différentes formules d’assurance auto, adaptées à vos besoins et à votre profil conducteur. Envie de découvrir nos offres ? N’hésitez pas à nous contacter !