• Publié le 16/11/2021
  • 3min

Aide à domicile : coût et prise en charge

Lorsqu’une personne est en situation de dépendance et ne peut accomplir seule toutes les tâches courantes du quotidien, des prestations d’aide peuvent alors lui permettre de rester chez elle. En quoi consiste l’aide à domicile ? Quel est le niveau de prise en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles ? Faisons le point.

Qu’est-ce que l’aide à domicile ?

Les personnes en situation de dépendance ne sont souvent plus en mesure d’accomplir les tâches de la vie courante. Se pose alors la question de leur maintien à domicile.

La perte d’autonomie peut s’expliquer par :

  • l’âge avancé ;

  • l’existence d’un handicap,

  • l’existence d’une maladie grave ou d’une affection de longue durée.

Comment permettre à ces personnes de continuer à vivre chez elles ? S’il arrive qu’un proche puisse venir les aider, ce n’est pas toujours le cas.

Un dispositif d’aide a par conséquent été pensé, visant à accompagner le bénéficiaire dans certains moments de la vie quotidienne, afin de garantir sa sécurité physique et psychologique.

Quel type d’aide pour les personnes en situation de dépendance ?

Les aides peuvent être de plusieurs natures, selon le niveau de dépendance de la personne :

  • Préparation et/ou administration des repas ;

  • Courses ;

  • Ménage ;

  • Entretien du linge ;

  • Toilette ;

  • Déplacements à l’intérieur ou à l’extérieur.

Au-delà de l’aspect purement matériel, l’aide à domicile est également un soutien important sur le plan psychologique, puisqu’il contribue au maintien d’un lien social.

Le service n’est pas réalisé par des professionnels de santé.

Prise en charge de l’aide à domicile par la Sécurité sociale

En règle générale, les prestations d’aide chez les particuliers ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale ni remboursées par les mutuelles. Elles peuvent toutefois être compensées par certaines aides, telles que l’APA.

Il existe néanmoins des cas dans lesquels une prise en charge par l’Assurance Maladie est possible, notamment après une hospitalisation. Il s’agit des aides appelées « garde-malade à domicile ».

Qui peut bénéficier de cette prestation ?

Pour être éligible aux aides à domicile, vous devez vous trouver dans l’une des trois situations suivantes :

  • Avoir plus de 60 ans ;

  • Être en situation de handicap ;

  • Être contraint de rester à domicile pour cause de maladie grave ou d’affection de longue durée.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide à domicile ?

Si vous vous trouvez dans l’une des situations de dépendance énoncées plus haut, vous devrez par ailleurs faire état du montant de vos ressources pour pouvoir être éligible aux aides.

Pour quelle durée ?

L’aide à domicile est limitée dans le temps. Elle ne peut être prescrite que pour quelques mois, selon un volume horaire hebdomadaire précis. La prestation a en effet pour but de permettre à la personne dépendante et à sa famille de faire face à une situation délicate, mais temporaire, ou de soulager les proches le temps d’une absence momentanée.

Les personnes de plus de 55 ans peuvent par exemple bénéficier de l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) pour une durée de trois mois à compter du retour à domicile.

La durée est néanmoins renouvelable, en fonction des circonstances, notamment en cas d’affection de longue durée.

Quelles sont les démarches ?

Pour effectuer votre demande de garde-malade ou d’aide à domicile, vous devrez fournir trois types de documents :

  • une prescription de votre médecin : La Sécurité sociale intervient dans le cadre d’une prescription médicale ayant pour objectif de permettre au bénéficiaire de retrouver une autonomie indirecte en restant chez lui. L’Assurance Maladie précisera la nature du besoin ;

  • un formulaire de demande de l’Assurance Maladie ;

  • un justificatif de vos ressources.

En règle générale, les caisses d’assurance maladie mettent en place des partenariats avec des associations locales, de façon à permettre aux personnes en situation de dépendance de bénéficier plus facilement de leurs prestations d’aide.

Quel montant de prise en charge ?

Le montant pris en charge par la Sécurité sociale dépend de vos ressources et du département dans lequel se trouve votre domicile. Le plafond de remboursement de l’aide à domicile peut aller jusqu’à 3 000 € par personne et par mois, et peut être majoré en fonction du nombre de personnes à charge.

Le taux de remboursement peut aller jusqu’à 90 % du montant (base de remboursement).

Quel est le montant du remboursement par la complémentaire santé ?

La mutuelle peut intervenir à différents niveaux dans la prise en charge de l’aide à domicile :

  • prise en charge d’une partie des frais remboursés ;

  • augmentation du volume horaire de l’aide à domicile ;

  • recherche d’un prestataire dans la zone de résidence du bénéficiaire.

Prenez contact avec votre complémentaire santé pour en savoir plus sur vos potentielles garanties en la matière.

Besoin d'un tarif pour votre complémentaire santé ?

Faites un devis en ligne !