• Publié le 10/2/2020
  • 5min

Choisir son assurance de prêt immobilier : les critères à prendre en compte

Les contrats d’assurance de prêt immobilier comportent souvent de nombreuses clauses, parfois difficiles à comprendre même pour des emprunteurs chevronnés ! Quel est l’intérêt de cette assurance ? Comment choisir la plus intéressante en fonction de votre situation ? Quels sont les critères à sélectionner pour comparer les différents contrats ? Éléments de réponse.

Assurance de prêt immobilier : comment ça marche ?

Assurer un crédit immobilier n’est pas une obligation légale. Cependant, il s’agit d’une condition presque systématiquement exigée par les banques pour accorder un prêt immobilier. Cette assurance constitue en effet pour elles la garantie d’être remboursées en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de l’emprunteur (en fonction des garanties souscrites).

L’assurance de prêt protège donc l’organisme de prêt, mais apporte également une protection à l’emprunteur et à sa famille.

Si l’assurance de prêt est donc un passage obligé pour les candidats à l’emprunt, ils ne sont toutefois pas tenus d’accepter l’offre d’assurance proposée par leur banque ; ils peuvent tout à fait faire jouer la concurrence et opter pour la « délégation d’assurance », c’est-à-dire choisir de souscrire leur contrat chez l’assureur de leur choix, dès lors que le niveau de garanties de ce contrat est équivalent à celui exigé par leur banque. Celle-ci doit l'accepter dans un délai de 10 jours ; en cas de refus, elle doit précisément motiver, par écrit, les raisons de son refus sur la base des critères d’équivalence définis par le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier).

Choisir une assurance de prêt immobilier

Au moment de choisir une assurance de prêt immobilier, soyez particulièrement attentif aux garanties proposées dans le contrat, aux risques couverts et aux exclusions.

Les différentes garanties des assurances de prêt concernent :

  • le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie, garanties de base toujours exigées par les banques ;
  • l’incapacité de travail et l’invalidité, qui empêchent de poursuivre, temporairement ou définitivement, l’exercice d’une activité professionnelle ;
  • le chômage qui couvre vos échéances en cas de perte d’emploi ; cette garantie est toutefois rarement demandée.

Prêtez une attention particulière aux conditions de votre contrat : elles sont souvent longues et complexes, mais leur analyse peut vous éviter quelques mauvaises surprises. Vérifiez notamment :

  • les critères selon lesquels l’incapacité de travail et l’invalidité sont définies ;
  • les exclusions de garanties (accident de sport, maladie en lien avec un antécédent de santé, inaptitude liée à certaines pathologies spécifiques…) ;
  • la période à partir de laquelle les mensualités de remboursement sont prises en charge (délai de franchise et de carence) ;
  • l’âge au-delà duquel certaines garanties ne s’appliquent plus.

Enfin, le coût total des offres d’assurance proposées est évidemment à bien évaluer! Celui-ci dépend notamment du montant du capital garanti, de la durée du prêt, de votre âge, de vos antécédents de santé… Mais aussi des politiques tarifaires de chaque assureur. En comparant bien les différentes offres, sachez que vous pouvez, à niveau équivalent de garantie, économiser jusqu’à plusieurs milliers d’euros sur le coût total de votre crédit.

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE : L’ASSURANCE EMPRUNTEUR, ET LA CONFIANCE EN PLUS !

Choisir APRIL, c’est miser sur une assurance de prêt immobilier compétitive et adaptée à votre profil !

Garanties, critères, conditions… Nous vous garantissons une complète transparence et nos experts vous accompagnent à chaque étape de votre projet immobilier. Découvrez votre tarif sur notre simulateur gratuit en ligne !