hausse taux usure immobilier
  • Publié le 18/12/2023
  • 2min

Hausse du taux d'usure: la barre des 6% est franchie

Depuis le 1er décembre 2023, le taux d'usure, plafond légal au-delà duquel les banques ne peuvent pas consentir de prêts, a franchi la barre des 6%. Cette augmentation, révélée dans un avis publié au Journal Officiel du 29 novembre 2023, impacte particulièrement les crédits immobiliers à taux fixe d'une durée de 20 ans et plus, qui passent de 5,91% en novembre à 6,11% en décembre et 6,29 en janvier. 

Crédits immobiliers et prêts pour travaux d'un montant supérieur à 75 000 euros

Taux d'usure applicable au 01/01/2024

Prêts à taux fixe d'une durée inférieure à 10 ans

4,53

Prêts à taux fixe d'une durée comprise entre 10 ans et moins de 20 ans

6,01

Prêts à taux fixe d'une durée de 20 ans et plus

6,29

Prêts à taux variable

5,63

Prêts relais

6,35

Rappel : initialement actualisé trimestriellement, le taux d’usure est calculé mensuellement depuis février 2023 pour s'adapter à l'environnement inflationniste et maintenir l'équilibre entre la protection des emprunteurs et la disponibilité des offres de crédit. Or depuis janvier 2024 : cette mensualisation exceptionnelle n'est plus appliquée. Le taux d'usure sera dorénavant calculé & actualisé chaque trimestre.

BON À SAVOIR : le taux d'usure est calculé en fonction du type de prêt, du montant du capital emprunté et de la durée de remboursement. La Banque de France se base sur le taux effectif moyen pratiqué par les organismes de crédit sur un trimestre et l'augmente d'un tiers pour fixer le taux d'usure du trimestre suivant.

Pour les emprunteurs, la situation reste délicate, avec des taux d'intérêt bancaires en hausse due au coût croissant du refinancement pour les banques. Cette conjoncture met en lumière les enjeux économiques actuels et suscite des inquiétudes quant à la pérennité de l'accès au crédit pour les particuliers.