• Publié le 10/20/2020
  • 3min

Pourquoi souscrire une couverture décès lorsque vous prenez un crédit immobilier ?

Lorsqu'un emprunteur décède, le capital emprunté est inscrit à son passif successoral, transmis à ses héritiers au même titre que son actif. Une dette parfois lourde, que la garantie de l’assurance décès permet justement d’éviter : le capital assuré restant dû est alors remboursé par l’assurance en fonction de la quotité assurée, et les héritiers peuvent conserver le bien immobilier transmis sans avoir à supporter son crédit. Une sécurité essentielle, pour protéger sa famille… et rassurer son banquier.

L’assurance de prêt sécurise la banque

Les banques prennent toujours un risque en accordant un crédit immobilier : les sommes sont importantes, et la durée des emprunts concernés s’étale sur de nombreuses années, parfois jusqu’à 30 ans. C’est pourquoi les établissements prêteurs exigent toujours des garanties les protégeant contre toute défaillance de remboursement : par exemple l’hypothèque, le privilège de prêteur de deniers et/ou le cautionnement.

Et pour se prémunir contre les longues procédures successorales occasionnées par le décès de leur emprunteur, les banques exigent également que le prêt soit couvert par une assurance décès. Elles ont ainsi la garantie d’être remboursées par l’assurance, sans avoir à attendre que la succession soit liquidée.

L’assurance de prêt protège votre famille

En cas de décès de l’emprunteur, c’est donc l’assureur qui rembourse à la banque le capital qui lui reste à devoir (en fonction de la quotité d’assurance choisie). Les héritiers n’ont pas à supporter tout ou partie de la charge du crédit (ni le risque de saisie du bien immobilier s’ils n’arrivent pas à rembourser le prêt), et le bien immobilier leur est transmis.

L’assurance de prêt constitue ainsi l’unique solution pour protéger votre famille d’une vente du bien sur saisie immobilière. Elle est particulièrement incontournable pour l’achat d’une résidence principale : c’est le logement familial !

Les autres garanties de l’assurance de prêt

La garantie décès (incluant la perte totale et irréversible d’autonomie) est la garantie de base toujours exigée par les banques. Elle peut judicieusement être complétée par d’autres garanties, parfois elles aussi exigées par les banques en fonction de l’âge ou du métier de chaque emprunteur :

  • la garantie invalidité, qui assure la prise en charge des mensualités de remboursement ou du capital en cas d’impossibilité permanente de l’emprunteur de travailler (invalidité totale ou partielle, selon les garanties choisies) ;
  • la garantie incapacité, qui là encore assure le paiement des mensualités, en cas d’arrêt de travail temporaire de l’emprunteur dû à un accident ou une maladie.

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE : PRENEZ LE TEMPS DE CHOISIR VOTRE ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER !

Si votre banque peut exiger que vous assuriez votre crédit immobilier, vous disposez toutefois de la liberté de choisir votre assureur : c’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance de prêt, qui peut vous permettre de bénéficier de garanties complètes et plus protectrices que celles proposées par votre banque, à un tarif plus compétitif. On vous le prouve sur notre simulateur de tarif en ligne !