• Publié le 3/31/2020
  • 4min

Véhicule de courtoisie : comment en bénéficier auprès de votre assurance auto ?

Panne, accident, vol… Votre voiture est immobilisée ou indisponible, et vous devez impérativement prendre la route ? La solution la plus simple consiste généralement à se tourner vers son assureur pour l’obtention d’un véhicule de courtoisie. La plupart des contrats d’assurance automobile, y compris les contrats tous risques, n’englobe cependant pas le prêt d’un véhicule dans leurs garanties. En ce cas, la fourniture d’un véhicule de remplacement vous sera facturée. Pour bénéficier de ce service sans surcoût, il existe des garanties spécifiques et bien souvent optionnelles permettant la mise à disposition d’un véhicule de prêt pour une durée variable et conditionnée au sinistre subi. Comment ça marche ? April auto fait le point.

Comment obtenir un véhicule de courtoisie ?

Vous êtes victime d’un sinistre ou d’un vol, et vous avez besoin d’obtenir une voiture pour continuer de rouler en attendant la réparation ou le remplacement de votre véhicule. Dans les situations de panne, il arrive que le garage auquel vous confiez la réparation accepte de vous prêter l’une des voitures de sa flotte.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous tourner vers votre assureur pour obtenir un véhicule de remplacement. Attention toutefois : ce service n’est généralement pas inclus dans les contrats d’assurance. Ce n’est jamais le cas, par exemple, pour les formules au tiers. Ce n’est pas systématique dans les formules tous risques. La fourniture d’un véhicule de courtoisie est généralement proposée par les assureurs au titre de garantie optionnelle. Si vous n’avez pas choisi cette option au moment de la souscription de votre contrat, ce prêt vous sera partiellement ou totalement facturé.

Dans quelles conditions se déroule l’obtention d’un véhicule de remplacement ?

Avant d’accepter le prêt d’un véhicule de remplacement, il convient de bien prendre connaissance des détails de votre contrat d’assurance sur ce point ou de la garantie pertinente à laquelle vous avez souscrit. Cela vous permettra de connaître la durée de ce prêt et de savoir s’il vous sera ou non facturé.

C’est le motif d’immobilisation de votre voiture qui détermine la durée du prêt de votre véhicule de remplacement. La plupart des compagnies d’assurance pratiquent les conditions suivantes :

  • 7 jours de prêt en cas de panne ;
  • 14 jours en cas d’accident ;
  • 40 jours en cas de vol.

Pensez à assurer votre véhicule le temps du prêt

On n’y pense pas forcément, mais même pour une courte durée, vous ne pouvez pas vous soustraire à l’obligation d’assurer votre véhicule, telle qu’édictée à l’article L211-1 du Code des assurances. Qu’il soit fourni par votre garagiste ou que vous l’obteniez par l’intermédiaire de votre assureur, il est rare que ce véhicule soit assuré dans le cadre de votre forfait de prêt.

Il vous appartient donc de souscrire une assurance temporaire. elle vous permettra de rouler en toute sécurité pendant la durée de votre prêt. Toutes les compagnies d’assurance disposent de formules adaptées à ce type de situation. Variables dans le temps, elles s’ajustent à la période du prêt et vous permettent de payer uniquement pour le nombre de jours d’utilisation de votre véhicule de courtoisie.

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE. Avec l’assistance APRIL, vous continuez de rouler même quand votre véhicule est immobilisé

Pour être certain de disposer d’une voiture en toutes circonstances, nous vous conseillons de souscrire à l’assistance APRIL et à l’option véhicule de remplacement en plus de votre contrat d’assurance auto. Grâce à cette garantie, APRIL met à votre disposition un véhicule de prêt en cas d’indisponibilité de votre voiture. Pour plus de simplicité et de tranquillité, c’est également auprès d'APRIL que vous pouvez souscrire une assurance temporaire sur-mesure pouvant aller de 3 à 60 jours.