• Publié le 12/10/2020
  • 3min

Mutuelle santé internationale

Une mutuelle ou une assurance santé internationale vous couvre à l’étranger, que vous soyez un expatrié, un PVTiste, un étudiant ou un touriste. Ce guide vous explique tout ce que vous devez savoir pour disposer d’une couverture médicale efficace et adaptée à votre profil.

Une assurance expatrié adaptée pour bien vivre à l’étranger 

La souscription d’une assurance expatrié s’impose dès lors que vous partez vivre hors de France. Elle fonctionne en général à la fois comme une mutuelle, en vous offrant une couverture santé internationale renforcée, et à la fois comme une assurance voyage, en vous proposant des garanties spécifiques (rapatriement sanitaire en France, responsabilité civile à l’étranger, etc.).  

Pour disposer d’un bon remboursement de vos frais de santé, votre assurance expatrié doit s’ajuster à votre situation (expatriation en solo ou en famille, statut de travailleur expatrié ou détaché, besoins particuliers en matière de santé…) et aux caractéristiques de votre pays de destination.  

  • L’existence ou non d’un accord de protection sociale entre votre pays d’expatriation et la France a une incidence sur la solution de mutuelle internationale à choisir. En Europe et dans quelques autres pays, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de vos frais médicaux, selon les modalités en vigueur localement. Votre contrat d’assurance expatrié vient alors, plus ou moins, compléter la couverture de base du régime national.

  • En l’absence d’accords pour la prise en charge de vos dépenses santé à l’étranger, ou dans les pays où les frais de soins et d’hospitalisation sont extrêmement élevés — comme les États-Unis —, la souscription d’une assurance santé expatrié est bien souvent incontournable pour être bien couvert.

Votre assurance santé internationale peut donc jouer ou le rôle d’une complémentaire santé, en prenant le relais du régime de base offert par le pays d’accueil ou par la Caisse des Français de l’étranger (CFE), ou celui d’une couverture médicale complète avec un « remboursement au 1er euro ».  

Une assurance PVT pour les jeunes globe-trotteurs 

Le PVT, pour « programme vacances-travail », permet aux jeunes âgés de 18 à 30 ou 35 ans de partir avec un visa de voyage d’un an dans une quinzaine de pays partenaires de la France.

La souscription d’une assurance PVT est presque toujours obligatoire avant le départ et fait partie des conditions de délivrance du visa. Les assurances voyage classiques, adaptées aux vacances de moins de 2 ou 3 mois, ne fonctionnent pas, en effet, pour un séjour longue durée comme le PVT.

L’assurance PVT couvre, elle, vos dépenses médicales, d’hospitalisation, d’assistance et de rapatriement pendant toute la durée de votre séjour. Vous profitez ainsi de cette expérience internationale enthousiasmante en toute sérénité. 

Une assurance santé pour partir étudier à l’étranger 

Formation, ouverture d’esprit, compétences linguistiques… Partir étudier à l’étranger se révèle bénéfique sur le plan personnel comme sur le plan professionnel ! Pour profiter au maximum de la chance qui vous est offerte, il est important de bien planifier votre voyage et de prendre toutes les dispositions nécessaires, notamment en matière de couverture santé.  

  • Si vous partez étudier dans un pays de l’Union européenne (ou en Islande, Norvège, Suisse ou Liechtenstein), vos frais médicaux de base sont couverts grâce à un précieux sésame : la carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

  • Hors Europe, les modalités de prise en charge varient, en fonction de l’existence ou non d’une convention entre les pays. 

Dans tous les cas, vérifiez bien les frais médicaux qui pourraient rester à votre charge et l’état du système de santé du pays dans lequel vous vous rendez. Certaines destinations peuvent nécessiter de garanties complémentaires poussées sur le plan médical si vous désirez conserver un niveau de soins proche de celui de la France (et éviter les factures imprévues à plusieurs chiffres !).

 Ces conseils sont, bien sûr, aussi valables si vous partez pour un séjour au pair, un stage à l’étranger ou un échange linguistique !  

La souscription d’une assurance internationale vous offrira, bien souvent, des prestations complémentaires comme une assistance rapatriement en cas de problème grave, une assurance accident et une garantie responsabilité civile. 

Une assurance voyage pour un séjour ou des vacances à l’étranger 

Vous êtes en voyage à l’étranger pour des vacances familiales, entre amis ou pour des motifs professionnels. Qu’en est-il de votre prise en charge en cas de pépin de santé ? Selon votre destination — un pays d’Europe, un pays disposant d’accords avec l’Assurance maladie française, ou aucun des deux —, le niveau de votre prise en charge est variable ou inexistant.  

Même dans les pays ayant signé une convention avec la France, votre prise en charge se fait selon les tarifs et modalités du régime de protection local. Bien souvent, seules sont remboursées par la sécurité sociale française les dépenses liées à une urgence médicale, et ce, sous conditions. Dans une clinique privée, vous devrez la plupart du temps avancer les frais. 

L’assurance de votre carte bancaire peut vous couvrir en partie, pour des séjours de moins de 90 jours. Elle offre en général un rapatriement sanitaire en cas d’accident grave et la prise en charge des frais médicaux. Vérifiez bien les plafonds et les franchises applicables, elles peuvent varier considérablement en fonction du type de CB (classique ou gold). 

Une assurance voyage plus complète avec des garanties spécifiques selon les paramètres de votre séjour (vacances au ski, garantie bagages, assurance annulation etc.) peut donc être souscrite auprès d’un assureur pour renforcer votre protection, éviter de lourdes avances de frais et profiter de vos vacances en toute tranquillité !