• Publié le 10/3/2018
  • 3min

Dans quelles situations la garantie conducteur fonctionne-t-elle ?

Suite à un accident de la route, la loi prévoit que tous les passagers soient indemnisés en cas de dommages corporels. Mais qu’en est-il du conducteur ? Peu d’assurés prennent ce critère en compte et pourtant ils sont les premiers concernés… Comble de tout, certains pensent même que leur assurance auto les couvre systématiquement même en cas de sinistre responsable… L’occasion de faire le point sur cette garantie optionnelle qu’est la garantie conducteur, en fonction de chaque situation.

1. Je suis responsable d’un accident de la route

Vous êtes vous-même blessé ? Vos dommages corporels ne seront pris en charge par votre assurance auto que si vous avez souscrit la garantie spécifique « Dommages du conducteur ». Elle vous permet d’être indemnisé de vos dommages corporels subis et de leurs conséquences :

  • Frais médicaux non pris en charge ;
  • Traitements médicaux non remboursés ;
  • Rééducation physique ;
  • Perte de revenus suite à l’arrêt de travail…

2. Je ne suis pas responsable et j’ai été blessé au volant de ma voiture

L’auteur du sinistre doit faire marcher son assurance pour vous indemniser en cas de dommages corporels. Malheureusement, cette démarche peut prendre du temps et le remboursement de vos indemnités s’éterniser…

La garantie conducteur vous permet par contre de bénéficier d’une avance sur les frais. Votre assurance auto se charge ensuite, elle-même, des démarches pour être remboursée par l’autre organisme assureur.

3. Victime d’un accident, je fais face à un délit de fuite

Vous n’êtes pas responsable du sinistre, mais son auteur a disparu avant d’être identifié ? Dans ce cas, c’est le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires) qui se charge de vous indemniser.

Une démarche encore une fois très longue, que la garantie conducteur permet d’écourter : elle intervient de la même façon que précédemment, sous forme d’avance de frais.

4. Aucune responsabilité ne peut être imputée…

Ni vous ni un tiers n’êtes responsable du sinistre ? Conditions climatiques, éboulement, malaise au volant… Une fois encore, la garantie conducteur vous permet d’être indemnisé.

Si vous prêtez votre voiture, la garantie dommages corporels du conducteur peut s’appliquer, à certaines conditions.

5. J’étais sous l’emprise de l’alcool durant l’accident de voiture

A noter que la conduite sous alcoolémie fait partie des critères d’exclusions de la garantie personnelle du conducteur, à laquelle on peut ajouter notamment :

  • La conduite sous stupéfiants ;
  • La conduite sans permis.

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE : ZOOM SUR L’ASSURANCE CONDUCTEUR

Vous protéger des dommages corporels en tant que conducteur ? Oui, mais à quel prix ? Bonne nouvelle ! Chez APRIL, toutes nos offres d’assurance auto comprennent la garantie personnelle du conducteur (sauf en cas de contrat temporaire ou jeune conducteur).

Vous êtes victime d’un accident de la route ? En tant que conducteur vous bénéficiez aussi :

  • De la garantie 1ers secours ;
  • D’une assistance à domicile ;
  • Un capital invalidité ;
  • Un capital décès.

Vous souhaitez en parler avec un conseiller ? Contactez-nous ou simulez vous-même le tarif de votre assurance auto idéale.