• Publié le 12/10/2020
  • 3min

Quelle mutuelle bébé choisir ?

Votre bébé est enfin né ? Ce bonheur tout neuf s’accompagne toutefois de nouvelles dépenses, notamment en matière de santé. Car si elles sont intégralement remboursées par l’Assurance maladie pendant les 2 premiers mois de sa vie, le reste à charge devra ensuite être assumé par une bonne mutuelle… 

Mutuelle bébé : quels remboursements assure-t-elle ?

 De sa naissance à son troisième anniversaire, votre bébé va bénéficier d’une vingtaine d’examens médicaux obligatoires : 14 examens de suivi réalisés au cours des trois premières années de l’enfant, trois examens entre la 4e et la 6e année, et trois autres de la 7e à la 18e annéequi seront intégralement remboursés par l’Assurance maladie. Mais cette prise en charge se limite aux tarifs de base fixés par la Sécurité sociale : si votre pédiatre pratique des dépassements d’honoraires, le surcoût sera à votre charge… ou couvert par votre mutuelle bébé, en totalité ou en partie en fonction du niveau de garanties que vous avez souscrit.

2 mois après la naissance, c’est le début de la vaccination obligatoire de votre nourrisson. Seul le vaccin ROR est pris en charge à 100 %. Les autres vaccins sont remboursés à 65 % du tarif de base de la Sécurité sociale (TC). L’injection par un professionnel de santé est, quant à elle, prise en charge à 70 % si elle est faite par un médecin ou une sage-femme, à 60 % si elle est faite par une infirmière.

À ces soins de santé programmés viendront s’ajouter des dépenses imprévues de consultation pour un petit bobo, un rhume, une maladie infantile… là encore remboursées à 70 %, hors dépassements d’honoraires. C’est dire l’importance de souscrire une mutuelle bébé !

Après la naissance, une ou plusieurs séances d’ostéopathie sont souvent conseillées à la maman comme au bébé. Il s’agit toutefois de soins de médecine douce non pris en charge par la Sécurité sociale. Certaines mutuelles adaptées aux bébés prévoient toutefois leur couverture, sous forme d’un nombre de séances ou d’un forfait annuel.

Comment rattacher son bébé à sa mutuelle ?

Tout d’abord, vous devez rattacher votre bébé en tant qu’ayant-droit auprès à la caisse d’Assurance maladie dont vous dépendez, en lui transmettant le formulaire cerfa n°14445  accompagné d’une copie de votre livret de famille ou d’ un extrait d’acte de naissance. Jusqu’à ses 16 ans au moins, il aura le même numéro de Sécurité sociale que vous, et ses remboursements d’Assurance maladie seront décomptés sur vos relevés.

Côté mutuelles, elles vous permettent très généralement de rattacher votre bébé à votre contrat, en tant qu’ayant droit. À votre demande, votre contrat sera modifié en conséquence et un nouveau montant de cotisation vous sera proposé.

Vous êtes assuré via votre employeur par une mutuelle d’entreprise ? Là encore, beaucoup de contrats prévoient la possibilité d’y rattacher, à vos frais, vos ayants droit. Mais dans certains cas, ce rattachement n’est pas simplement facultatif : il peut être obligatoire, notamment en vertu de certaines conventions collectives. Votre employeur doit alors financer au moins 50 % de la cotisation de chacun de vos ayants droit.

Souscrire une mutuelle bébé individuelle : une bonne idée ?

Parfois oui !
Les garanties de la plupart des mutuelles ciblent des besoins de santé qui concernent principalement les adultes et les enfants de plus de 3 ans. En effet, votre nourrisson ne devrait pas être concerné avant quelques années par les soins dentaires, l’orthodontie ou encore le port de lunettes…

En le rattachant à une mutuelle qui intègre ces garanties, vous payez toutefois une cotisation en conséquence, pour des soins dont il ne bénéficiera probablement pas. En fonction de votre budget et du tarif de votre complémentaire santé, vous aurez alors peut-être intérêt à préférer souscrire une mutuelle bébé individuelle, offrant par exemple un taux de remboursement élevé des soins courants, et la prise en charge de l’homéopathie, de l’ostéopathie ou encore des surcoûts de consultations médicales de nuit ou de week-end…