• Publié le 3/2/2021
  • 3min

Le guide de la consultation du gastro-entérologue : prix et remboursement

De nombreuses pathologies peuvent entraîner des troubles de l’appareil digestif : calculs biliaires, maladie cœliaque, syndrome de l’intestin irritable… Dans ce cas, une visite chez un gastro-entérologue s’impose pour une bonne prise en charge médicale. Mais comment consulter le spécialiste du tube digestif ? Quel est le montant de la consultation, et surtout, quel sera votre remboursement ? Nos réponses dans ce guide.

Comment consulter un médecin spécialiste de l’appareil digestif ?

Brûlures d’estomac, diarrhées, douleurs abdominales…, votre premier réflexe est de vous faire ausculter par votre médecin généraliste. Pour confirmer son diagnostic ou aller plus loin dans l’examen clinique, il peut vous orienter vers un gastro-entérologue. Ce spécialiste du tube digestif vous examinera à son cabinet et pourra pratiquer des actes complémentaires tels qu’une échographie abdominale ou une endoscopie par exemple. Ces examens seront facturés en plus du prix de la consultation.

Notez que pour un avis ponctuel, le rendez-vous ne peut pas être réalisé par téléconsultation.

Vous pouvez choisir de consulter ce médecin spécialiste sans passer votre généraliste, mais vous bénéficierez d’un moins bon remboursement, car vous vous trouverez alors en dehors du parcours de soins coordonnés.

Quel est le prix d’une consultation de gastro-entérologie ?

Le prix du gastro-entérologue dépend à la fois de son conventionnement avec la Sécurité sociale et de la nature de la consultation. Pour connaître le secteur d’activité d’un professionnel de santé, rendez-vous sur l’annuaire santé d’ameli.fr, le site de l’Assurance maladie.

Tarif d’une consultation de gastro-entérologue secteur 1

Si votre gastro-entérologue est conventionné de secteur 1, sachez que ses prix sont encadrés. Vous n’aurez pas de dépassement d’honoraires à supporter (sauf si vous avez des demandes particulières comme une visite en dehors des horaires habituels du cabinet). Pour un avis ponctuel, il vous en coûtera 50 , et pour un suivi régulier, 30 .

Tarif d’une consultation de gastro-entérologue de secteur 2

Si votre gastro-entérologue est conventionné de secteur 2 et adhère à l’option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM), il est alors autorisé à vous demander un supplément. Toutefois, il s’engage à ce que celui-ci reste modéré.

S’il est conventionné de secteur 2, il est autorisé à pratiquer un dépassement d’honoraires. Il fixe librement ses prix et vous supportez donc un reste à charge résultant de la consultation. Son montant varie selon les praticiens. Sachez que la renommée, le lieu d’exercice ou encore la sous-spécialité sont des facteurs qui ont une influence sur le tarif.

Gastro-entérologue : remboursement et prise en charge

L’Assurance maladie rembourse partiellement la consultation du spécialiste des maladies digestives. La nature du conventionnement, le type de consultation et le respect ou non du parcours de soins sont pris en compte pour déterminer le montant de la participation.

Remboursement du gastro-entérologue dans le parcours de soins

Si vous respectez le parcours de soins, c’est-à-dire que vous êtes orienté par votre médecin traitant, alors vous profitez d’une prise en charge optimale par l’Assurance maladie. Celle-ci participe à hauteur de 70 % de la base de remboursement (BRSS). Le reste peut être remboursé par votre complémentaire santé, en fonction des garanties souscrites.

Il s’agit d’un avis ponctuel ? Peu importe le type de conventionnement de votre professionnel de santé, vous percevez un remboursement de 34  (70 % d’un tarif de convention fixé à 50 €, moins la participation forfaitaire de 1 €).

Il s’agit d’un suivi régulier (tous les mois ou plusieurs fois par an) ? Dans ce cas, le montant du remboursement varie selon le secteur d’activité du praticien. S’il est secteur 1 ou 2 avec OPTAM, vous percevez 20  (70 % d’une base fixée à 30 €, déduction faite de la franchise de 1 €). S’il est secteur 2, la participation de la Sécurité sociale s’élève à 15,10  (70 % d’un tarif de convention de 23 €, moins 1 € de franchise).

Remboursement du gastro-entérologue en dehors du parcours de soins

Hors du cadre du parcours de soins coordonnés, vous êtes moins bien remboursé. En effet, l’Assurance maladie ne vous couvre alors plus qu’à hauteur de 30 % de la base de remboursement.

Pour un gastro-entérologue de secteur 1 ou 2 OPTAM, vous percevez une participation de 6,50 , qui correspond à 30 % d’un tarif de convention fixé à 25 € (moins 1 € de franchise forfaitaire).

Pour un gastro-entérologue de secteur 2, votre remboursement Sécurité sociale s’élève à 5,90 €, soit 30 % du tarif de convention, fixé à 23 € (après déduction de la participation forfaitaire de 1 €).

Votre mutuelle peut participer à votre reste à charge, selon le contrat souscrit. Mais notez que si ce dernier est dit responsable, elle n’est pas autorisée à le couvrir en intégralité, cela pour inciter les patients à respecter le parcours de soins.