• Publié le 3/2/2021
  • 3min

Tout savoir sur la consultation, le prix et le remboursement du neurologue

Accident vasculaire cérébral, épilepsie, maladie de Parkinson ou sclérose en plaques… vous ou l’un de vos proches êtes touchés par l’une de ces pathologies ? Un neurologue doit être consulté ? En toute logique, vous vous demandez à combien s’élève le prix de la consultation et quel en sera le remboursement. Pour tout savoir, lisez ce guide de la consultation de neurologie.

Quand consulter un neurologue ?

Le neurologue est un médecin spécialiste qui prend en charge les maladies du système nerveux central (cerveau et moelle épinière), périphérique (nerfs) et végétatif. Les pathologies qu’il traite sont complexes, et il intervient le plus souvent dans un cadre pluridisciplinaire faisant intervenir d’autres spécialités pour soigner ses patients.

En principe, c’est votre médecin généraliste, qui, à l’occasion d’une consultation, détecte les troubles susceptibles de nécessiter de voir un neurologue. Parmi eux, citons la perte de mémoire, de repères ou de sens. Au vu des symptômes, il choisira de vous orienter vers un confrère. Vous le consulterez alors dans le cadre du parcours de soins coordonnés. Vous pouvez également faire le choix de prendre l’avis du spécialiste du système nerveux et du cerveau directement, sans passer par votre médecin traitant. Dans ce cas, votre remboursement sera minoré.

Quel est le prix d’une consultation du médecin spécialiste du cerveau ?

Le tarif de la consultation du neurologue dépend de son conventionnement avec la Sécurité sociale.

Si le spécialiste du cerveau est conventionné de secteur 1, il faut savoir que ses prix sont encadrés. Il ne peut pas pratiquer de dépassements d’honoraires. La visite s’élève alors à 62,50 € pour un avis ponctuel, ou à 46,70 € pour un suivi régulier.

S’il est conventionné secteur 2, deux cas de figure se présentent :

  • Le praticien adhère à l’option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM) : il est autorisé à vous demander un supplément d’honoraires. Le montant est laissé à sa discrétion, mais il s’engage à ce que celui-ci soit modéré.

  • Le professionnel de santé n’adhère pas à l’OPTAM : il peut alors vous demander un dépassement d’honoraires plus important et qui ne fait pas l’objet d’une régulation par l’Assurance maladie.

Quel est le remboursement du neurologue dans le parcours de soins ?

Dans le parcours de soins, votre prise en charge est optimale. Cela signifie que vous bénéficiez de meilleurs remboursements. Là encore, le montant varie selon le secteur d’exercice du praticien.

L’Assurance maladie prend en charge 70 % de la base de remboursement. Sauf cas particulier, une participation forfaitaire de 1  est déduite de chaque consultation. Le reste à charge (ticket modérateur et éventuel dépassement d’honoraires) est remboursé par votre complémentaire santé, à hauteur des garanties que vous avez souscrites.

Pour un neurologue de secteur 1 dans le parcours de soins, la part de Sécurité sociale est de 31,69  pour un suivi régulier, et de 42,75  un avis ponctuel.

Pour un neurologue de secteur 2 OPTAM, les versements sont identiques, à la différence près que vous avez dans ce cas un reste à charge. Rappelez-vous, en effet, que ce praticien est autorisé à pratiquer un dépassement tarifaire, qui doit toutefois rester modéré.

Pour un neurologue de secteur 2, vous êtes remboursé selon un tarif conventionnel fixé à 39 € pour un suivi régulier, soit 26,30 . S’il s’agit d’un avis ponctuel, la participation est de 42,75 €, et calculée sur la base d’un tarif de 62,50 €. Dans tous les cas (suivi régulier ou avis ponctuel), un reste à charge résulte de la consultation, car ce spécialiste est autorisé à pratiquer des dépassements. Ceux-ci sont variables. Ils dépendent de la notoriété du professionnel, de son lieu d’activité, de sa sous-spécialité… Votre mutuelle peut les prendre en charge partiellement ou intégralement suivant le contrat choisi.

Quelle est la prise en charge du neurologue en dehors du parcours de soins ?

En dehors du parcours de soins, la participation de l’Assurance maladie est minorée et votre reste à charge bien plus important. En effet, elle s’élève à 30 % seulement de la base de remboursement (au lieu de 70 %).

Si votre neurologue exerce en secteur 1 ou en secteur 2 avec OPTAM : vous percevez 11,51  (30 % d’une base de remboursement de 41,70 €, moins 1 € de participation forfaitaire).

Si votre neurologue exerce en secteur 2 : votre remboursement est de 10,70  (30 % d’un tarif de convention fixé à 39 €, moins la franchise de 1 €).

Votre mutuelle peut couvrir une partie du reste à charge résultant de la consultation du spécialiste du cerveau hors parcours de soins. Mais si vous avez souscrit un contrat responsable, le remboursement sera limité : il ne peut pas couvrir pas les pénalités appliquées pour non-respect du parcours de soins.