• Publié le 3/2/2021
  • 3min

Rhumatologue : consultation, prix, remboursement, le guide complet

Spécialiste des maladies de l’appareil locomoteur, le rhumatologue est un précieux allié dans la lutte contre la douleur quand les médicaments ne suffisent plus. Se pose la question du prix de la consultation de cette spécialité médicale et de son remboursement par l’Assurance maladie et les complémentaires santé. Pour y voir plus clair, gros plan sur la consultation de rhumatologie.

Comment consulter un rhumatologue ?

Les raisons de se tourner vers un spécialiste des articulations sont nombreuses. Contrairement aux idées reçues, toutes les tranches d’âge peuvent être concernées. Traitement des douleurs au niveau des muscles, des articulations, des tendons ou des ligaments, mais aussi maladies osseuses ou rachidiennes, le champ d’action du rhumatologue est très vaste. En principe, c’est à l’occasion d’une visite chez votre médecin traitant que vous êtes orienté vers ce spécialiste. Vous êtes alors dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Toutefois, vous pouvez aussi choisir d’aller le voir sans passer au préalable par votre médecin généraliste. Attention, car dans ce cas, vous vous exposez à être moins bien remboursé par l’Assurance maladie. Mieux vaut le savoir avant de prendre un rendez-vous à la hâte.

Quel est le prix de la consultation du médecin spécialiste des articulations ?

Le prix d’une consultation de rhumatologie dépend de la convention conclue entre le professionnel de santé et l’Assurance maladie.

Le praticien est conventionné de secteur 1 ? Dans ce cas, il doit appliquer le tarif défini par la Sécurité sociale. Si vous le consultez pour un avis ponctuel, il vous en coûtera 50 . S’il s’agit d’un suivi régulier, l’examen vous sera facturé 30  (jusqu’à 35 € si vous ne respectez pas le parcours de soins).

Le rhumatologue est en secteur 2 et adhère à l’option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM) ? Sachez qu’il est alors autorisé à vous demander un supplément d’honoraires. Toutefois, en adhérant à ce protocole, il s’engage à ce que celui-ci soit mesuré.

Le professionnel exerce en secteur 2 ? Il fixe librement ses prix et est autorisé à pratiquer des dépassements d’honoraires, qui eux, ne sont pas encadrés.

Notez aussi qu’il est possible d’avoir affaire à un spécialiste des articulations de secteur 3. Lui n’a pas signé de convention avec l’Assurance maladie. Il est donc libre de fixer les tarifs qu’il souhaite et n’ouvre pas droit à la même prise en charge. Son remboursement est défini sur la base du tarif d’autorité, et n’excède pas quelques centimes.

Le remboursement du rhumatologue

L’Assurance maladie prend partiellement en charge la consultation du rhumatologue. Toutefois, sa participation n’est pas la même selon que le patient est dans le parcours de soin ou en dehors.

Le patient respecte le parcours de soins

Lorsque le patient est dans le parcours de soins, alors le taux de remboursement de la Sécurité sociale est maximal. Il correspond à 70 % du tarif de convention. Son montant varie toutefois en fonction du secteur dans lequel exerce le rhumatologue et du caractère ponctuel ou régulier de la visite.

Secteur 1 ? Vous êtes remboursé à hauteur de 70 % d’une base de remboursement fixée, pour un suivi régulier, à 30 € (moins 1 € de franchise forfaitaire), soit 20 . Pour un avis ponctuel, vous êtes remboursé 34 .

Secteur 2 OPTAM ? La prise en charge est identique à celle du spécialiste de secteur 1. Vous percevez 20  ou 34  selon la nature de la consultation.

Secteur 2 ? La base de remboursement est alors de 23 € pour un suivi régulier. Vous bénéficiez d’une participation correspondant à 70 % de celle-ci (moins la franchise de 1 €), soit 15,10 . S’il s’agit d’un avis ponctuel, vous percevez 34 .

Les frais restants à votre charge (ticket modérateur et dépassement d’honoraires) sont remboursés par votre complémentaire santé, en fonction des garanties souscrites.

Le patient est en dehors du parcours de soins

Si vous faites le choix de consulter un rhumatologue sans avoir été orienté par votre médecin traitant, vous n’êtes alors plus dans le parcours de soins. Dans ce cas, vos remboursements sont minorés par l’Assurance maladie. Ils ne correspondent plus qu’à 30 % du tarif de convention.

Le remboursement que vous percevez dépend, là aussi, du type de conventionnement du praticien.

S’il exerce en secteur 1 ou 2 avec OPTAM, vous recevez 6,50  (30 % d’un tarif fixé à 25 €, moins 1 € de participation forfaitaire).

Si le spécialiste des articulations exerce en secteur 2, vous percevez 5,90  (correspondant à 30 % d’une base de remboursement de 23 €, moins la franchise de 1 €).

Les frais restants à votre charge peuvent être pris en compte par votre mutuelle à hauteur des garanties souscrites, mais pas en intégralité si vous avez souscrit un contrat responsable.