• Publié le 1/13/2021
  • 3min

Qu’est-ce qu’une assurance hospitalisation ?

En France, la Sécurité sociale couvre une partie non négligeable des frais d’hospitalisation. Mais en cas de séjour prolongé à l’hôpital, la note restant à la charge du patient peut vite s’élever ! Forfait hospitalier, dépassement d’honoraires, frais de confort, assistance pendant la convalescence… Zoom sur les garanties offertes par l’assurance hospitalisation.

Une assurance hospitalisation, c’est quoi ?

 L’assurance hospitalisation peut vous offrir une solide prise en charge de vos frais de santé dans le cadre d’un séjour en hôpital, quelle qu’en soit sa durée. Centrée sur les garanties liées à l’hospitalisation, elle vous offre en général une couverture plus poussée qu’une mutuelle classique.

Un contrat prévoyance pour rester serein face aux aléas de la vie et s’assurer l’accès aux meilleurs soins et au meilleur confort si vous deviez être hospitalisé.

Pourquoi souscrire une garantie hospitalisation ?

En vous permettant de vous concentrer sur votre rétablissement plutôt que sur votre porte-monnaie, une assurance hospitalisation peut vous offrir une vraie tranquillité d’esprit. 

Compléter efficacement le remboursement d’une hospitalisation 

Lorsque vous êtes admis dans un hôpital public ou une clinique privée, la Sécurité sociale obligatoire prend actuellement en charge vos frais d’hospitalisation à hauteur de 80 % du tarif conventionnel, avec un reste à charge de 20 % : le ticket modérateur.

Dans la majorité des cas, si vous êtes hospitalisé plus de 24 heures, vous devrez aussi vous acquitter du « forfait hospitalier », d’un montant de 20 euros par jour en hôpital ou clinique et de 15 euros par jour en service psychiatrique.

Selon la durée de votre séjour en hôpital, la partie de la facture qui vous échoit peut donc atteindre plusieurs centaines voire milliers d’euros, si vous n’avez pas de mutuelle ou si elle ne vous rembourse pas efficacement.

L’assurance hospitalisation prend en charge le ticket modérateur et le forfait hospitalier.

Votre médecin vous recommande un transport pour vous rendre à l’hôpital, un taxi par exemple ? L’Assurance Maladie vous rembourse 65 % du tarif conventionnel ; et votre assurance hospitalisation peut couvrir le reste de la note.

Couvrir les dépassements d’honoraires

Pour tous les actes médicaux et chirurgicaux pratiqués à l’hôpital ou en clinique conventionnée par les médecins du secteur 2 exerçant en libéral, le montant des dépassements d’honoraires liés à l’intervention n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Selon votre contrat, l’assurance hospitalisation couvre ces dépassements d’honoraires en partie ou en totalité.

Prendre en charge les frais de confort

En moyenne, une chambre individuelle coûte 60 euros par jour pour le patient. Un montant qui peut dépasser 100 euros/jour dans certaines cliniques privées. Ce montant n’est jamais remboursé par la Sécurité sociale, même pour les hôpitaux publics.

Votre assurance hospitalisation peut prendre en charge le remboursement de la chambre particulière d’hôpital, ainsi que d’autres frais de confort précieux en cas de long séjour : chambre et repas pour un accompagnant, ligne téléphonique individuelle, télévision dans la chambre, place de parking, accès WIFI… 

Faire face aux dépenses indirectes en cas d’hospitalisation

Lors d’un séjour à l’hôpital ou en clinique, plusieurs éléments annexes, mais importants, sont à prendre en compte : le besoin de garde d’enfants à domicile, par exemple.

Une assurance hospitalisation vous apporte aussi des prestations d’assistance pendant ou après l’hospitalisation : aide ménagère, conduite des enfants à l’école, garde d’animaux, etc.

Quelles formules d’assurance hospitalisation ?

L’assurance hospitalisation propose donc une série de garanties destinées à prendre en charge les frais occasionnés lors d’une hospitalisation, quelle que soit la raison de votre séjour médical (accouchement, opération, maladie, accident…).

Différents niveaux de couverture sont proposés par les mutuelles et les assureurs :

  • Les formules de base couvrent généralement la différence entre le remboursement de l’Assurance Maladie et la base de remboursement, par exemple le remboursement du ticket modérateur durant la période d’hospitalisation ou du forfait journalier hospitalier, du premier au dernier jour de votre séjour ;

  • Les formules intermédiaires peuvent prendre en charge le remboursement des dépassements liés aux honoraires médicaux et chirurgicaux ;

  • Les formules complètes, en plus des prises en charge citées plus haut, incluent tout un éventail de frais de confort.

Les services d’assistance et d’accompagnement, pendant la période d’hospitalisation et la convalescence, sont prévus dans la plupart des contrats.

Une assurance hospitalisation peut-elle être souscrite seule ?

La garantie hospitalisation vient le plus souvent renforcer la couverture d’une mutuelle d’entreprise ou d’une complémentaire santé.

Vous pouvez souscrire une assurance hospitalisation seule, même si vous ne possédez pas de mutuelle, mais faites bien le point sur vos besoins ! Rappelez-vous qu’elle ne vous offrira aucune garantie sur les autres frais médicaux. Elle n’a pas pour rôle de prendre en charge les frais médicaux qui ne sont pas liés à une hospitalisation - comme les soins courants, les consultations et dépenses optiques et dentaires