À partir de 16,80 € TTC/mois(1)

Mutuelle dentaire

Sélectionnez les niveaux de couverture santé souhaités pour chaque poste et obtenez gratuitement notre devis pour la meilleure complémentaire dentaire pour assurer l’ensemble de vos besoins santé.

Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Max

Devis gratuit, sans engagement et en quelques clics !

La complémentaire dentaire qui prend soin de votre sourire

Vous rêvez de croquer la vie à pleines dents ? Avec les solutions de complémentaire santé dentaire d’APRIL, profitez sans hésiter des soins bucco-dentaires dont vous avez besoin (prévention, soins courants, prothèses, implants…), en maîtrisant votre reste à charge comme votre tarif de cotisation !

Pourquoi s’assurer avec APRIL ?

  • Appli mobile

    Vos demandes de remboursement en 1 min, votre carte tiers payant disponible à tout moment
  • Téléconsultation

    Consultez un médecin en ligne 7/7j (généraliste ou spécialiste)
  • Budget maîtrisé

    Des tarifs négociés auprès de plus de 19 000 professionnels de santé
  • Des réductions exclusives

    Santé, loisirs, bien-être… profitez d'offres dans de nombreuses enseignes
  • Association des assurés APRIL

    Bénéficiez d'aides en cas d'hospitalisation (aide ménagère, garde d'animaux...)

Et concrètement, quels remboursements pour des soins dentaires sont possibles ? Voici quelques exemples :

Vous devez réaliser une couronne dentaire céramo-métallique sur une de vos molaires. Montant de la dépense 554 €. Avec le Niveau 6 de notre formule Santé Éco, il ne vous restera à votre charge que 182 €

*Produit géré par APRIL Santé Prévoyance, co-conçu et assuré par UNMI’Mut.

  • Niveau 3
    • 434€
    • 48€
    • 72€
  • Niveau 5
    • 314€
    • 168€
    • 72€
  • Niveau 6
    • 182€
    • 300€
    • 72€
  • Reste à charge
  • APRIL
  • Sécurité sociale
Nos assurés au centre de nos attentions

L'avis de nos clients est important et nous permet de progresser afin de mieux répondre à leurs attentes.
Nous récoltons pour cela l'avis de nos adhérents via un questionnaire envoyé par la plateforme indépendante eKomi.

4.3

4616 avis clients sur eKomi

Tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle dentaire

Complémentaire santé, assurance santé, mutuelle dentaire ? Quelle différence ?

Une mutuelle est une société à but non lucratif, fondée sur le principe de solidarité. Elle propose des contrats d'assurance complémentaire santé, qui viennent compléter les remboursements dentaires de la Sécurité sociale.
Dans le langage courant, le terme "mutuelle" est souvent utilisé pour désigner toute complémentaire santé (qu'elle soit proposée par une mutuelle ou une compagnie d'assurance). Historiquement, les mutuelles étaient les seules à proposer un remboursement complémentaire à la Sécurité sociale pour les soins de santé.
Afin de vous faciliter la lecture de nos contenus, le terme mutuelle pourra être utilisé dans le sens du langage courant pour toute couverture santé.

Quels sont les soins dentaires pris en charge par le 100 % santé ?

En matière dentaire, l’offre 100 % Santé concerne :

●       les couronnes (métalliques pour toutes les dents, et céramo-métalliques ou céramiques monobloc pour certaines dents) ;

●       les bridges (entièrement métalliques pour toutes les dents ou céramo-métalliques pour les incisives) ;

●       les dentiers en résine (prothèses amovibles), leur réparation et le changement de certains de leurs éléments.

Ces prothèses comprises dans le panier 100 % Santé sont entièrement prises en charge par l’intervention conjointe de la Sécurité sociale et de la mutuelle santé de chaque assuré.

Comment souscrire une complémentaire santé dentaire avec APRIL ?

Vous pouvez réaliser un devis gratuit et sur-mesure en quelques minutes et estimer rapidement le coût de votre complémentaire santé dentaire en fonction des garanties qui comptent pour vous. Si vous envisagez des soins onéreux comme l’orthodontie ou la parodontologie, nous vous conseillons d’opter pour le niveau le plus élevé. Idem pour la pose de prothèses ou d’implants dentaires.

Quelle est la base de remboursement de la Sécurité sociale pour les soins dentaires ?

Pour tout savoir sur cette question, rendez-vous sur : https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/soins-protheses-dentaires-optique-audition/consultations-soins-protheses-dentaires/consultations-soins-dentaires.

Votre contrat de mutuelle permet ensuite de compléter, en totalité ou en partie selon les garanties souscrites, les sommes remboursées par l'Assurance maladie.

Quelle mutuelle pour un implant dentaire ?

À la différence des prothèses dentaires, les implants dentaires (racines dentaires artificielles) ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.
Ils peuvent toutefois être pris en charge par une mutuelle dentaire adaptée. Le niveau de garantie des implants s’exprime alors généralement en forfait annuel en euros : forfait qui s’élève d’ailleurs jusqu’à 300 et 400 € par année d’adhésion, avec nos complémentaires : APRIL Santé Primo et APRIL Santé Brio.

Un dentiste doit-il obligatoirement me donner un devis pour bénéficier d'un remboursement de ma mutuelle dentaire ?

Tout dépend de la nature des soins dentaires envisagés :

- en matière de couronne dentaire ou de bridge, votre dentiste doit obligatoirement vous présenter un devis avec un plan de traitement listant précisément les soins à réaliser, ainsi qu’un plan alternatif sans reste à charge « 100 % santé » ou à défaut avec reste à charge maîtrisé (même s’il ne réalise pas lui-même ces plans alternatifs) ;

- quels que soient les soins dentaires envisagés : les chirurgiens-dentistes ont l’obligation de vous fournir un devis (appelé aussi information écrite préalable) dès qu’ils pratiquent des dépassements d’honoraires et que le montant des soins envisagés dépasse 70 € (dépassements d’honoraires inclus).
À partir de ce devis précis et chiffré, vous pourrez connaître le montant remboursé par la sécurité sociale et votre mutuelle.

Mutuelle dentaire : quels remboursements pour quels soins ?

Détartrage, extraction, prothèses, implants ou encore orthodontie… Les soins dentaires sont indispensables mais génèrent aussi des dépenses de santé souvent très élevées. Pour y remédier, disposer d’une mutuelle dentaire couvrant suffisamment les frais liés à vos dents est donc incontournable.

Le remboursement des soins dentaires classiques par la mutuelle dentaire 

Il existe deux grandes familles de soins dentaires :

  1. les soins conservateurs (par exemple, la dévitalisation d’une dent, le traitement d’une carie ou le détartrage) ;

  2. les soins chirurgicaux (comme les extractions).

L’Assurance maladie prend en charge ces dépenses dentaires courantes à hauteur de 60 % d’un tarif de base fixé pour chaque acte par la Sécurité sociale (hors dépassements d’honoraires) lequel varie parfois en fonction de l’âge de l’assuré (plus ou moins de 13 ans). La mutuelle dentaire vient ensuite compléter le remboursement de la Sécurité sociale, en fonction de son niveau de garantie.

> Exemple* : le tarif de traitement d’une carie pour un enfant de moins de 13 ans (carie deux faces, sur dent permanente) est fixé à 52,50 . L’Assurance maladie en rembourse 60 % soit 31,53 €. Le reste à charge de l’assuré est donc de 20,97 €. Une mutuelle santé dentaire à 100 %, c'est-à-dire assurant un remboursement jusqu'à 100 % du tarif de base de la Sécurité sociale, prendra donc à sa charge les 20,97 € restants.

Bon à savoir : la participation forfaitaire ne s’applique pas aux soins et consultations réalisés par les dentistes. Elle peut en revanche être retenue si les soins sont pratiqués par un médecin stomatologiste.

De très nombreux dentistes pratiquent toutefois des dépassements d’honoraires : ils appliquent des tarifs plus élevés que ceux fixés par la Sécurité sociale. Ces dépassements ne sont alors jamais pris en compte dans le remboursement de l’Assurance maladie, mais peuvent être couverts par une mutuelle dentaire dont le niveau de garantie est supérieur à 100 %.

> Exemple* : si un dentiste pratique un soin de carie 2 faces au tarif de 75 € (toujours dans le cas d’un assuré de moins de 13 ans), le remboursement de l’Assurance maladie sera toujours de 31,50 €. Et une mutuelle dentaire avec un niveau de garantie de 100 % continuera de couvrir vos frais seulement à hauteur du tarif de base de la Sécurité sociale : vos frais seront au total remboursés jusqu'à 52,50 € maximum. En revanche, une mutuelle avec un niveau de garantie de 200 %, par exemple, vous garantit un remboursement total pouvant aller jusqu'à deux fois ce tarif de base (donc jusqu'à 105 €). Le cas échéant, le traitement de carie au coût de 75 € pourra être intégralement couvert par le remboursement combiné de l’Assurance maladie et de la mutuelle.  

Quel remboursement de l’orthodontie par la mutuelle dentaire ?

Les soins d’orthodontie des enfants de moins de 16 ans sont très partiellement remboursés par l’Assurance maladie  :

  • Un semestre de traitement orthodontique est remboursé à 100 % sur la base d’un tarif maximum fixé à 193,50 € * ;

  • Les consultations de surveillance sont remboursées à 60 % d’un tarif de base de 10,75 € * ;

  • Les soins de contention sont quant à eux pris en charge à 100 % la première année pour un tarif de 161,25 €, et la seconde année à hauteur de 60 % du tarif de 107,50 € *.

Mais attention : la grande majorité des orthodontistes appliquent des tarifs très largement supérieurs à ceux fixés par la Sécurité sociale, souvent 3 à 6 fois plus élevés. Les remboursements de l’Assurance maladie sont alors souvent dérisoires par rapport aux frais engagés par les assurés. Une mutuelle dentaire les couvrant à plus de 100 % est donc nécessaire pour réduire leur reste-à-charge qui pèse souvent lourdement sur leur budget.

Bon à savoir : avant d’entamer un protocole de soins, vous devez demander un accord préalable à votre caisse d’Assurance maladie. Votre orthodontiste doit aussi vous communiquer un devis indiquant le type de pose si cet acte est nécessaire, ainsi que son prix. Transmettez ce devis à votre mutuelle dentaire afin de connaître précisément le montant de sa prise en charge, avant de vous engager.

Quant aux assurés de plus de 16 ans, les soins d’orthodontie ne sont tout simplement pas pris en charge par l’Assurance maladie (sauf accord préalable exceptionnel), ni par la très grande majorité des mutuelles (notamment responsables).

Le  + APRIL

Dès lors que les soins d’orthodontie de vos enfants et de vos ados sont remboursés par la Sécurité sociale, nous couvrons votre reste-à-charge jusqu'à hauteur de 175 % avec notre formule APRIL Santé Brio, et jusqu’à 250 % avec nos formules APRIL Santé Zen et APRIL Santé Primo.

Et autre avantage réservé à tous nos adhérents en complémentaire santé : l’accès à notre réseau de soins Kalixia, qui rassemble des centaines de professionnels de santé vous garantissant des tarifs privilégiés. Parmi eux, des opticiens, des audioprothésistes, des ostéopathes… mais aussi des dentistes et des orthodontistes !

Le remboursement des prothèses dentaires par la mutuelle dentaire

Nombreux sont les Français qui ont longtemps dû renoncer aux prothèses dentaires en raison de leur tarif très coûteux. C’est pourquoi, depuis la réforme 100 % santé, certains appareillages sont désormais intégralement remboursés par l’intervention combinée de la Sécurité sociale et de la mutuelle santé : 

  • Les couronnes métalliques (quelles que soient les dents concernées) ;

  • Les couronnes dentaires céramo-métalliques et les couronnes en céramique monobloc (zircone ou hors zircone) sur les dents visibles ;

  • Les bridges métalliques pour toutes les dents, ou céramo-métalliques pour les incisives ;

  • Les prothèses amovibles (dentiers).

Lorsqu’un assuré a besoin d’être équipé d’une prothèse dentaire, les dentistes consultés sont alors dans l’obligation de l’informer des conditions du dispositif 100 % Santé. En revanche, ils n’ont pas l’obligation de les appliquer et peuvent proposer exclusivement des prothèses non concernées par le 100 % Santé, alors prises en charge selon les modalités de droit commun de la Sécurité sociale : c’est-à-dire à hauteur de 60 % de tarifs de base qui varient selon la prothèse concernée (par exemple 120 € pour une couronne céramo-métallique sur dent visible *), hors dépassements d’honoraires (libres ou modérés).

Le  + APRIL

Après 2 années d’adhésion à APRIL Santé Tranquillité, notre formule de mutuelle dentaire dédiée aux seniors de 55 ans et +, vous bénéficiez automatiquement d’un bonus fidélité de + 50 % de taux de remboursement de vos prothèses hors 100 % santé, remboursées par la Sécurité sociale (« offre modérée » et « offre libre ») : soit jusqu’à 350 % de prise en charge.

Et vous profitez aussi d’un bonus sur votre forfait de couverture de frais dentaires non remboursés par la Sécurité sociale (prothèses non prise en charge, implants et parodontologie) : soit, au total, jusqu’à 350 € de forfait par année d’adhésion, dès que votre contrat a plus de 2 ans.

Implants, facettes : des prestations dentaires particulières, mais remboursées par certaines mutuelles

Pour retrouver un beau sourire, vous avez besoin de facettes ou d’implants dentaires ? Considérés comme des prestations d’esthétique dentaire, ils ne sont pas tout remboursés par la Sécurité sociale, alors qu’ils coûtent très cher. Comptez en moyenne entre 500 et 1000 € pour une facette en céramique et entre 1400 et 2500 € pour un implant*. Mais une mutuelle dentaire spécifique peut prendre en charge tout ou partie de cette dépense, le plus souvent en fonction d’un forfait annuel fixe.

C’est le cas d’APRIL Santé Primo et d’APRIL Santé Brio, qui couvrent vos soins d’implantologie, de parodontologie et vos prothèses non remboursées par la Sécurité Sociale, jusqu’à 300 ou 400 € par année d’adhésion.

Quels sont les soins dentaires qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale ?

Les soins dentaires esthétiques ne sont généralement pas pris en charge par la Sécurité sociale, à moins que vous disposiez d’une ordonnance médicale. Dans la majorité des cas, vous devrez souscrire une complémentaire santé suffisamment couvrante pour éviter de faire face à un reste à charge trop important. Parmi les soins esthétiques non remboursés par la Sécurité sociale, on peut compter la pose de facettes dentaires, le blanchiment dentaire ou encore le maquillage dentaire.

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

La prise en charge des soins par les mutuelles dentaires dépend donc principalement du niveau de couverture choisi qui doit correspondre le plus précisément possible à vos besoins, pour vous éviter un reste-à-charge élevé et ne renoncer à aucun soin dentaire nécessaire. Comme évoqué ci-dessus pour chaque type de soin dentaire, le niveau de couverture proposé peut prendre la forme : 

  • D'un pourcentage, de 100 % ou plus du tarif de base de la Sécurité sociale. Plus ce pourcentage est élevé, plus les éventuels dépassements d’honoraires médicaux sont couverts, mais plus la mutuelle dentaire est chère ;

  • D'un forfait annuel en euros, ce qui vous permet de connaître à l’avance le montant maximum de remboursement et d’anticiper votre reste à charge ;

  • Des frais réels.  

  • Pour trouver la meilleure mutuelle dentaire, prenez également en considération :

  • La fréquence des dépassements d’honoraires admis chaque année ;

  • Le remboursement des soins hors nomenclature et esthétiques ;

  • Les délais de remboursement ;

  • La durée du délai d’attente parfois imposé pour certains soins.

Les services comme l’adhésion à un réseau de soins dédiés peuvent également favoriser une meilleure prise en charge de vos dépenses par la mutuelle dentaire. Pensez-y !

* Les exemples sont fournis à titre indicatif, calculés selon les tarifs et montants pratiqués à date. Ils peuvent donc être amenés à évoluer.

Questions et réponses

Quelle est la mutuelle qui rembourse le mieux les soins dentaires ?

Bastien, 45 ans • 9 avril 2024

Bonjour Bastien,

Tout dépend des soins dont vous souhaitez bénéficier : soins courants (carie, détartrage etc.), orthodontie, prothèses dentaires ou encore implants dentaires…
Les contrats de mutuelle santé proposent généralement des niveaux de garantie spécifiques à chacune de lces catégories de soins dentaires : à vous donc de bien analyser les niveaux de couverture proposés concernant les soins pour lesquels vous voulez être le mieux remboursé. Parmi nos complémentaire dentaire, par exemple :

- APRIL Santé Zen et APRIL Santé Primo sont très concurrentielles en matière de remboursement d’orthodontie ;

- APRIL Tranquillité Santé rembourse très avantageusement les prothèses dentaires, notamment grâce à son bonus fidélité ;

- APRIL Santé Brio couvre vos implants dentaires sous forme de forfait pouvant aller jusqu’à 400 € par année d’adhésion.Anne • 10 avril 2024

« Je vais devoir remplacer ma couronne. Comment obtenir le meilleur remboursement de mutuelle dentaire (sans plafond) ? 

Laurent, 52 ans • 7 février 2024

Bonjour Laurent,

En matière de couronne, le montant maximum de remboursement de votre mutuelle dentaire va dépendre du niveau de garantie de votre contrat en matière de prothèse :

- un niveau de 100 % signifie que votre mutuelle complétera le remboursement de la Sécurité sociale à hauteur de son tarif de base (hors dépassements d’honoraires qui seront alors à votre charge) ;

- un niveau supérieur à 100 % signifie qu’une partie au moins des dépassements d’honoraires (très généralement appliqués par les dentistes) seront pris en charge par votre mutuelle.

Votre dentiste doit obligatoirement vous fournir un devis préalable indiquant précisément le coût de votre prothèse dentaire : n’hésitez pas à le transmettre à votre mutuelle pour qu’elle calcule précisément le remboursement maximum sur lequel que vous pourrez compter. L’occasion aussi d’envisager avec votre mutuelle les possibilités pour bénéficier d’une prothèse dentaire moins chère : par exemple en consultant un dentiste de son réseau de santé partenaire (comme le réseau Kalixia proposé par APRIL à tous ses assurés, qui profitent ainsi de tarifs réduits).  Laura • 8 février 2024

La mutuelle rembourse-t-elle l’orthodontie adulte ? 

Aude, 28 ans • 1 janvier 2024

Bonjour Aude,

La Sécurité sociale rembourse en partie les soins d’orthodontie des moins de 16 ans, mais ne prend pas en charge les soins d’orthodontie commencés après le 16ème anniversaire des assurés (sauf exception médicale).

Certaines formules de mutuelles dentaires peuvent toutefois couvrir des soins non remboursés par la Sécurité sociale, telles que l’orthodontie adulte, ou encore les implants dentaires : implants qui ne sont, eux non plus, jamais pris en charge par l’Assurance maladie mais qui sont parfois couverts par les complémentaires santé, comme c’est le cas de plusieurs formules APRIL. Charlotte • 2 janvier 2024

J’aimerais me faire poser des facettes dentaires : quel est leur prix et leur remboursement par la mutuelle ? 

Michèle, 65 ans • 19 novembre 2023

Bonjour Michèle,

La Sécurité sociale ne considère pas les facettes dentaires comme relevant du soin médical, mais de l’esthétique : de fait, elle n’intervient jamais dans leur remboursement.

Et très rares sont les mutuelles qui prennent en charge  les frais relatifs aux facettes dentaires.

Il en va autrement pour d’autres soins dentaires non remboursés par la Sécurité sociale, mais pourtant couverts au moins en partie par certaines mutuelles : par exemple les implants dentaires, la parodontologie ou encore les prothèses non remboursées par la Sécurité sociale, qui sont notamment pris en charge par les offres de complémentaire santé APRIL Santé Primo et APRIL Santé Brio. Thomas • 20 novembre 2023

Je dois engager des frais d’orthodontie pour mon enfant de 11 ans. Est-ce que les appareils dentaires sont remboursés à 100 % ? 

Romain, 35 ans • 1 septembre 2023

Bonjour Romain,

L’orthodontie des jeunes de moins de 16 ans est en partie remboursée par la Sécurité sociale, mais sur la base de tarifs de référence (ou BRSS) très bas par rapport aux tarifs réellement pratiqués par de nombreux orthodontistes. C’est pourquoi il est souvent essentiel de disposer d’une mutuelle offrant un niveau de garantie au moins supérieur à 100 % de la BRSS en orthodontie : dans le cas contraire, vos dépassements d’honoraires parfois très élevés ne seront pas pris en charge.

Sur la base du devis que l’orthodontiste doit vous remettre, vous pourrez évaluer son prix effectif, et connaître le niveau de garantie de mutuelle  nécessaire pour obtenir un appareil dentaire remboursé à 100 %.

Quant au dispositif 100 % Santé, il concerne les prothèses dentaires et non l’orthodontie. En revanche, si vous êtes éligible à la complémentaire santé solidaire, vos frais et vos appareils dentaires peuvent être remboursés à 100 % sans avance de frais, sous conditions. Claude • 4 septembre 2023

Que peut couvrir une mutuelle dentaire ? À quelles garanties prêter attention ?

Isabelle, 41 ans • 12 juillet 2023

Bonjour Isabelle,
Selon vos problématiques dentaires, vous pouvez observer comment votre mutuelle santé couvre les soins dentaires et Inlays-Onlays remboursés par la Sécurité sociale (frais d’honoraires pour la consultation d’un chirurgien-dentiste, frais de soins dentaires conservateurs et soins chirurgicaux), les soins et prothèses 100% santé, les prothèses (offres modérées ou offres libres), les frais de prothèses dentaires (dont les appareils dentaires) qui ont fait l’objet d’un remboursement partiel de la Sécurité sociale, l’orthodontie remboursée par la Sécurité sociale.Anne • 13 juillet 2023

Contacts utiles

Pas encore client ?

Complémentaire santé

04 26 83 66 85 *

Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 14h

* prix d'un appel local depuis la métropole

Déjà client ?

Complémentaire santé

04 87 94 04 04 *

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

* prix d'un appel local depuis la métropole