• Publié le 20/05/2021
  • 3min

Prix et remboursement d’un appareil dentaire : tout savoir les soins d’orthodontie

La décision de votre orthodontiste est sans appel : vous devez porter un appareil dentaire pour corriger un défaut maxillaire ou pour aligner vos dents. Même si un bon nombre de personnes ont des appréhensions quant au coût d’un appareil dentaire, sachez que c’est parfois l’unique solution pour améliorer votre confort buccal ou votre esthétique dentaire. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les prix et le remboursement d’un appareil dentaire en fonction de son type.

Soins des dents : quels sont les prix des différents types d’appareils dentaires ?

Selon le problème rencontré par le patient et son âge, qu’il soit jeune ou adulte, l'orthodontiste propose un appareillage adapté.

Appareil orthopédique : détails et prix

De nombreux désordres peuvent affecter la zone buccale. Le positionnement des maxillaires, du menton, de la mâchoire ou encore de la mandibule peut ne pas être optimal et occasionner des douleurs, un mauvais positionnement des dents et d’autres désagréments. Afin d’y remédier, les soins d’orthodontie dento-faciale proposent des appareils et prothèses permettant d’agir sur la base osseuse. La plupart du temps, ces traitements sont proposés durant l’enfance. Quand les os n’ont pas encore atteint leur maturation, il est plus facile de modifier leur forme ou leur posture. Cependant, il est tout à fait possible de bénéficier de soins d’orthodontie à l’âge adulte.

Ainsi, un appareil d'orthopédie dento-faciale permet de :

  • agrandir en longueur ou en largeur le maxillaire supérieur ;

  • stopper, limiter ou accélérer la croissance du mandibule ou maxillaire inférieur (le bas de la mâchoire), en fonction des besoins spécifiques du patient.

Aucun tarif n’est imposé au praticien en matière de traitement d’orthopédie dento-faciale. Les prix sont donc librement choisis par le chirurgien-dentiste, l’odontologue ou le stomatologue. En revanche, ce spécialiste de la dentition doit vous fournir un devis détaillé indiquant le coût total des traitements ainsi que le montant des remboursements de l’Assurance Maladie. L’annuaire santé d’Ameli vous permet d’accéder aux tarifs pratiqués par les différents spécialistes.

Appareil d’orthodontie : détails et prix

Ce type d’appareil est amovible ou fixe. L’objectif est d’améliorer l’alignement des dents du patient à l’aide de ces appareillages.

  • L’appareil orthodontique amovible est utilisé pour modifier une malformation ou une mauvaise orientation dentaire sur une zone en particulier.

  • L’appareil orthodontique fixe est composé de bagues posées sur chacune des dents. Un fil les relie, mais le réglage de ce type d’appareil peut différer d’une dent à l’autre. Cette flexibilité permet au praticien de déplacer progressivement toute la dentition (incluant les racines) vers l’orientation souhaitée.

  • D’autres appareils peuvent compléter ce type de traitement orthodontique : force extra-orale, élastiques intermaxillaires, mainteneur d’espace, etc.

Les tarifs sont libres également pour ce type de dispositif.

Appareil de contention dentaire : détails et prix

L’appareil de contention dentaire est celui que toute personne doit porter après avoir subi un traitement en orthodontie. La convalescence est plus ou moins longue en fonction des besoins. Elle est essentielle pour consolider les changements effectués sur la dentition.

Il existe deux types d’appareils :

  • Fixe : les attelles sont posées sur la face cachée des dents. Parfois, il s’agit juste d’un fil reliant les dents entre elles.

  • Amovible : une gouttière de contention diurne et/ou nocturne peut aussi être proposée au patient.

Le praticien est libre de choisir les prix de ce matériel.

Appareils dentaires : quels remboursements ?

Le traitement d’orthodontie peut s’avérer long et cher. Pour tous les traitements en orthodontie et orthopédie dento-faciale (ODF), la prise en charge et le remboursement sont les mêmes, et ce, quelle que soit la spécialité du praticien : stomatologie, chirurgie dentaire générale, odontologie.

Appareils dentaires : modalités de la prise en charge par l’Assurance Maladie

Pour que le traitement en orthodontie, notamment l’appareil dentaire, soit pris en charge par l’Assurance Maladie, il doit concerner :

  • Un enfant de moins de 16 ans.

  • Une personne de plus de 16 ans pour un traitement préopératoire avant une intervention sur les maxillaires, preuve à l’appui (lettre du chirurgien indiquant les raisons du traitement). Dans ce cas, un semestre maximum est remboursé.

Par ailleurs, pour prétendre à un remboursement de cet acte, le traitement en orthodontie et orthopédie dento-faciale doit avoir fait l’objet d’une demande d’entente préalable à l’Assurance Maladie. Il faut donc remplir le formulaire S3150 ou S3155, en fonction de votre situation. Pour les personnes de moins de 16 ans, envoyez la demande avant la date du 16e anniversaire pour pouvoir profiter de la prise en charge réservée à cette tranche d’âge. La validité de l’accord est de 6 mois.

Remboursements des consultations et des appareils dentaires par l’Assurance Maladie

Chaque spécialiste peut proposer ses propres tarifs, ce qui veut dire que vous pouvez faire face à des dépassements d’honoraires par rapport au remboursement de base prévu par l’Assurance Maladie. Pour information, les bases sont les suivantes :

  • Chirurgien-dentiste, chirurgien-dentiste avec spécialité ODF, stomatologue secteur 2 : 23 euros.

  • Stomatologue secteur 1 : 28 euros.

L’Assurance Maladie prend en charge 70% de cette base de remboursement.

En ce qui concerne les ODF, les bases de remboursement ont été établies selon cette échelle par la sécurité sociale :

  • Traitement au semestre (maximum de 6) : 193,50€ avec un taux de remboursement de 100%.

  • RDV de suivi (maximum 2 par semestre) : 10,75€ avec un taux de remboursement de 70%.

  • Appareil de contention pour la 1e année : 161,25€ avec un taux de remboursement de 100%.

  • Appareil de contention pour la 2e année : 107,50€ avec un taux de remboursement de 70%.

Le reste à charge peut être assumé en partie ou totalement par votre complémentaire santé selon les garanties souscrites.

Informez-vous auprès de votre mutuelle ou consultez la liste des tarifs pour savoir quelle garantie couvre le mieux les frais et les appareils dentaires.

Trouvez votre complémentaire santé dentaire !

Sélectionnez votre niveau de couverture souhaité et obtenez votre devis en quelques clics.

Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Max

Gratuit, sans engagement et en quelques clics !