À partir de 22,77 € TTC/mois(1)

Mutuelle médecines douces

Sélectionnez les niveaux de couverture santé souhaités pour chaque poste et obtenez gratuitement notre devis pour la meilleure complémentaire médecines douces, naturelles pour assurer l’ensemble de vos besoins santé & bien-être.

Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Max

Devis gratuit, sans engagement et en quelques clics !

Une complémentaire médecines douces au service du bien-être et de la prévention

Chez APRIL, nous pensons que nous méritons tous un peu de douceur.

Homéopathie, ostéopathie, naturopathie, ou encore acupuncture…  Notre collaboration avec un réseau de professionnels de santé qualifiés en médecines douces vous permet de bénéficier d’une prise en charge holistique de qualité, et d’une couverture optimale de vos soins conventionnels et non conventionnels, pour mieux conjuguer santé du corps et de l’esprit.

Pourquoi s’assurer avec APRIL ?

  • Appli mobile

    Vos demandes de remboursement en 1 min, votre carte tiers payant disponible à tout moment
  • Téléconsultation

    Consultez un médecin en ligne 7/7j (généraliste ou spécialiste)
  • Budget maîtrisé

    Des tarifs négociés auprès de plus de 19 000 professionnels de santé
  • Des réductions exclusives

    Santé, loisirs, bien-être… profitez d'offres dans de nombreuses enseignes
  • Association des assurés APRIL

    Bénéficiez d'aides en cas d'hospitalisation (aide ménagère, garde d'animaux…)
Nos assurés au centre de nos attentions

L'avis de nos clients est important et nous permet de progresser afin de mieux répondre à leurs attentes.
Nous récoltons pour cela l'avis de nos adhérents via un questionnaire envoyé par la plateforme indépendante eKomi.

4.3

4687 avis clients sur eKomi

Tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle médecines douces

Complémentaire santé, assurance santé, mutuelle ? Quelle différence ?

Une mutuelle est une société à but non lucratif, fondée sur le principe de solidarité. Elle propose des contrats d'assurance complémentaire santé, qui s'ajoutent aux remboursements de la Sécurité sociale.

Dans le langage courant, le terme "mutuelle" est souvent utilisé pour désigner toute complémentaire santé (qu'elle soit proposée par une mutuelle ou une compagnie d'assurance).
Cette utilisation est due au fait qu'historiquement, les mutuelles étaient les seules à proposer une couverture santé complémentaire à la Sécurité sociale.

Afin de vous faciliter la lecture de nos contenus, le terme mutuelle pourra être utilisé dans ce sens courant du langage.

Qu’est-ce que la « médecine douce » ?

La médecine douce est aussi appelée « médecine non conventionnelle » ou encore « médecine naturelle ». Elle rassemble les thérapies complémentaires à la médecine conventionnelle qui visent à renforcer le bien-être des patients dans sa globalité (en prenant généralement en considération l’équilibre entre le corps et l’esprit). Parmi les 400 disciplines relevant des médecines douces figurent par exemple l’ostéopathie, l’hypnose, la naturopathie, l’acupuncture, l’homéopathie, la sophrologie, la psychothérapie etc.

Nommées aussi parfois « médecines alternatives », elles ne permettent toutefois pas de remplacer la médecine conventionnelle, mais visent bien à la compléter. Pour éviter tout risque d’effet indésirable, il est recommandé de consulter son médecin traitant avant d’avoir recours à une médecine douce, afin d’en bénéficier en toute sécurité en fonction de son état de santé.

Qu'est-ce qu'une complémentaire santé pour médecine douce ?

Une mutuelle pour médecine douce est une assurance santé complémentaire qui couvre les frais liés aux traitements et aux thérapies alternatives à la médecine traditionnelle, tels que l'acupuncture, l'ostéopathie, la naturopathie, etc.

Elle permet aux assurés d'accéder à des soins non conventionnels en complément d’actes médicaux "classiques".
Les complémentaires santé pour médecine douce offrent une prise en charge spécifique pour ces traitements, permettant ainsi aux assurés de bénéficier de remboursements adaptés.

Quels types de médecine douce sont généralement couverts par les mutuelles ?

Lorsqu’elles prévoient la couverture de la médecine douce, les mutuelles peuvent couvrir, selon les contrats, certains soins spécifiques ou un éventail varié de thérapies complémentaires, parmi lesquelles :

- L'acupuncture : une pratique médicale basée sur l'insertion d'aiguilles fines dans des points spécifiques du corps pour soulager certains troubles ;

- L'ostéopathie : une approche manuelle qui vise à rétablir l'équilibre du corps en manipulant les muscles, les os et les articulations ;

- La naturopathie : une médecine traditionnelle axée sur l'utilisation de méthodes naturelles pour favoriser la guérison et le bien-être ;

- L'homéopathie : une discipline qui repose sur l'utilisation de doses infimes de substances naturelles pour stimuler les capacités d'auto guérison du corps ;

- La chiropractie : une pratique qui se concentre sur le diagnostic et le traitement des troubles musculo-squelettiques, notamment en se concentrant sur la colonne vertébrale ;

- La sophrologie : une méthode de relaxation et de développement personnel utilisant des techniques de respiration, de visualisation et de relaxation.

Notre complémentaire APRIL Tranquillité Santé prend en charge ces différents soins, mais aussi les séances d’étiopathie, de diététique, de micro-kinésithérapie, de podologie, de réflexologie, de luminothérapie, et d’hypnothérapie.

Est-ce que toutes les mutuelles proposent une couverture pour la médecine douce ?

La grande majorité des médecines douces n’étant pas considérées comme des spécialités médicales à part entière, leurs soins ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale (sauf exception), et ne bénéficient pas, non plus, d’une prise en charge complémentaire par les mutuelles santé.

Pour autant, certains contrats de mutuelle santé proposent le remboursement des médecines douces non prises en charge par la Sécurité sociale, sous forme de forfait annuel (en euros ou en nombre de séances).

C’est notamment le cas de la complémentaire APRIL Tranquillité Santé !

Comment choisir une complémentaire santé adaptée à vos besoins en médecine douce ?

Pour choisir une complémentaire santé adaptée à la médecine douce, vous devez avant tout vérifier la prise en charge.
Assurez-vous que la formule que vous souhaitez souscrire propose bien une couverture spécifique pour la médecine douce et les traitements associés.
Vous jugerez ensuite le niveau et le type de prise en charge (somme forfaitaire, pourcentage du PMSS, nombre de séances…) en fonction de vos besoins et de vos moyens.

Quelle mutuelle rembourse l’ostéopathie ?

L’ostéopathie fait partie des médecines douces non remboursées par la Sécurité sociale, et qui ne bénéficient donc pas du remboursement complémentaire de la mutuelle.

Les séances d’un ostéopathe peuvent en revanche être prises en charge par certaines mutuelles, selon leurs garanties, sous forme de forfait (en euros ou en nombre de séances), indépendamment de la Sécurité sociale.

Dans le cadre de notre complémentaire APRIL Tranquillité Santé, le forfait annuel de prise en charge des médecines douces (dont l’ostéopathie) s’élève jusqu’à 120 € par année d’adhésion.

Mutuelle médecines douces et soins naturels : quels remboursements ?

Aux côtés de la médecine allopathique, dite également conventionnelle, la médecine douce et les soins naturels sont aujourd’hui des pratiques de santé courantes de plus en plus de Français. Peu ou pas remboursés par la Sécurité sociale, les soins de certaines des 400 disciplines concernées sont toutefois pris en charge par des mutuelles santé adaptées. Mais attention, ces remboursements se font souvent sous conditions…

Mutuelle médecines douces : quels sont les soins concernés ?

Parmi les très nombreuses disciplines relevant des médecines douces, appelées aussi médecines naturelles ou médecines non conventionnelles, figurent notamment :

  • L’ostéopathie ;

  • La psychothérapie ;

  • L’homéopathie ;

  • L’acupuncture ;

  • La naturopathie ;

  • La sophrologie ;

  • La pédicurie podologie sans prescription médicale ;

  • La phytothérapie ;

  • La luminothérapie ;

  • La mésothérapie ;

Ou encore les massages, la réflexologie, la chiropractie…

picto_particulier_top.svg

Le + APRIL

Vous cherchez un ostéopathe de confiance ? En tant qu’assuré APRIL, quel que soit votre contrat de complémentaire santé, vous avez accès à notre réseau de professionnels de santé Kalixia, parmi lesquels des opticiens, des audioprothésistes, des chirurgiens-dentistes mais aussi des ostéopathes, auprès desquels vous bénéficiez de tarifs privilégiés et du tiers payant.

Les consultations des psychologues, ergothérapeutes, ou encore des professionnels de la psychomotricité  font également partie des thérapeutiques qui ne sont pas considérées comme des spécialités médicales à part entière, et qui relèvent des médecines douces : elles, non plus, ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale lorsqu'elles sont réalisées en cabinet libéral. Il en est de même pour les soins de thalassothérapie, et pour les soins de confort prodigués durant les cures thermales.

Cure thermale versus thalassothérapie : quelles différences ?

Dès lors qu’elle est prescrite par un médecin, une cure thermale est considérée comme un soin médical à part entière, remboursé à cet égard par la Sécurité sociale et la mutuelle en fonction de son niveau de garantie (forfait thermal et forfait de surveillance médicale). Toutefois, certains soins de médecine douce (appelés soins de confort ou de bien-être) peuvent être proposés dans le cadre d’une cure thermale, en plus des soins médicaux prescrits : le cas échéant, ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale, mais peuvent l’être par votre mutuelle si ses garanties le prévoient.

> Avec le renfort Senior d’APRIL Tranquillité Santé, votre cure thermale est prise en charge à 100 % de la BR + jusqu’à 350 € par année d’adhésion pour vos frais annexes remboursés par la Sécurité sociale !

La thalassothérapie, quant à elle, ne propose que des soins de confort et de bien-être, non pris en charge par la Sécurité sociale. Mais là encore, certains de ses soins peuvent être couverts, en tout ou partie, par les contrats de mutuelle santé adaptés : n’hésitez pas à transmettre un devis à votre mutuelle avant de vous engager, afin de connaître ses conditions de remboursement.

Destinées à prévenir, à soulager, à traiter le corps comme l’esprit, ces méthodes appelées parfois « médecines alternatives » n’ont toutefois pas vocation à se substituer à la médecine conventionnelle mais bien à la compléter, dans un objectif de prise en charge holistique des patients dans leur globalité. 

Et bien que « naturelles », ces thérapeutiques ne sont pas exemptes d’effets indésirables ni même de risques si elles sont mal utilisées. La consultation d’un médecin est donc toujours recommandée avant d’y avoir recours.

Les possibilités de remboursement de la médecine douce par les mutuelles

La grande majorité des médecines douces ne bénéficient donc d’aucun remboursement par la Sécurité sociale. Mais les  offres de mutuelle adaptées permettent d’en couvrir certaines. Leur prise en charge s’exprime alors le plus souvent en forfait annuel en euros, ou en nombre de consultations par période.

picto_particulier_top.svg

Le + APRIL

Notre complémentaire APRIL Tranquillité Santé couvre de très nombreux soins de médecine douce jusqu’à 120 € par année d’adhésion, sans limitation du nombre de vos séances : ostéopathie, homéopathie, acupuncture, naturopathie, étiopathie, diététique, chiropractie, micro-kinésithérapie, podologie, réflexologie, sophrologie, luminothérapie, hypnothérapie.

Et grâce à son renfort Senior, vos vaccins et médicaments prescrits mais non remboursés par la Sécurité sociale sont eux aussi couverts jusqu’à 70 € par année d’adhésion.

L’homéopathie a rejoint le 1er janvier 2021, la liste des médecines douces non prises en charge par la Sécurité sociale : les médicaments concernés ne seront tout simplement plus remboursés depuis cette date. La souscription d’une mutuelle santé les prenant en charge est donc recommandée si vous êtes consommateur régulier de remèdes homéopathiques.

Les consultations médicales associées ne sont toutefois pas concernées par cette réforme : votre rendez-vous avec un médecin homéopathe conventionné est donc toujours pris en charge à 70 % par l’Assurance maladie. Mais uniquement s’il s’effectue cette consultation dans le cadre d’un parcours de soin coordonné, et en fonction d’un tarif de base limité excluant les dépassements d’honoraires (dépassements pouvant être pris en charge par votre mutuelle dès lors que son niveau de garantie est supérieur à 100 % de la BR).

D'autres types de soins peuvent aussi faire l’objet d’une telle prise en charge :

  • Les séances d’acupuncture réalisées par un médecin conventionné ;

  • Les séances de sophrologie réalisées par une sage-femme agréée, dans le cadre des séances de préparation à l’accouchement ;

  • Les consultations d’hypnose réalisées par un médecin ou un psychiatre hypnothérapeute conventionnés.

Dans tous ces cas, votre mutuelle santé permettra de réduire votre reste à charge.

picto_particulier_top.svg

Le + APRIL

Vous souhaitez changer de mutuelle santé pour couvrir plus confortablement vos soins de médecine douce ? En optant pour la complémentaire santé APRIL Tranquillité Santé, vos garanties sont immédiatement actives dès votre adhésion, sans aucun délai d’attente ou de carence.

Et comme tout assuré APRIL, vous devenez automatiquement membre de l’Association des assurés APRIL. En cas de difficultés, vous pouvez bénéficiez de nombreuses aides, parmi lesquelles le financement de consultations avec un psychologue, un psychomotricien ou encore un ergothérapeute (sous conditions).

Questions et réponses

Consulter un pédicure podologue est-il remboursé par une mutuelle « médecines douces » ?

Ayat, 45 ans • 28 avril 2024

Bonjour Ayat,

Les soins de pédicurie-podologie ne sont remboursés par la Sécurité sociale qu’en cas de soins formellement prescrits par un médecin, dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Dans tous les autres cas, les frais de consultation d’un pédicure-podologue sont à votre charge, à moins que vous ne disposiez d’une mutuelle couvrant les médecines douces : le cas échéant, la pédicurie-podologie est généralement incluse dans le panier de soins remboursés au titre de la médecine naturelle. La prise en charge s’exprime alors souvent sous forme de forfait annuel en euros.Stéphanie • 29 avril 2024

Est-ce que le remboursement de l’acupuncture par la Sécu et la mutuelle est possible ?

Maria, 50 ans • 13 mars 2024

Bonjour Maria,

En effet, l’acupuncture fait partie des médecines douces qui peuvent être remboursées par la Sécurité sociale et la mutuelle à certaines conditions :

- les séances d’acupuncture doivent être prescrites par un médecin et donc s’inscrire dans le cadre du parcours de soins coordonnés ;

- elles doivent nécessairement être réalisées par un médecin conventionné avec la Sécurité sociale.

Le cas échéant, la Sécurité sociale rembourse 70 % de la base de remboursement des séances (hors dépassements d’honoraires), complétés par la mutuelle en fonction de son niveau de garantie.

Concernant l’acupuncture non prescrite et/ou réalisée par un professionnel n’étant pas médecin conventionné, elle peut être couverte (en tout ou partie) par une mutuelle dès lors que celle-ci comprend une garantie médecines douces incluant l’acupuncture. Laura • 15 mars 2024

Ma mutuelle d’entreprise ne rembourse pas l’ostéopathie. Est-ce qu’il existe des surcomplémentaires santé pour les médecines douces ?

Jean-Pierre, 48 ans • 11 décembre 2023

Bonjour Jean-Pierre,

En effet, les paniers de soins des mutuelles d’entreprise sont parfois limités, et ne s’étendent pas aux soins de médecine douce, comme l’ostéopathie. Conséquence : les séances, dont le coût est parfois élevé, sont entièrement à la charge des assurés.

Si vous avez besoin de consulter régulièrement un ostéopathe, ou d’autres professionnels délivrant des soins de médecine douce (chiropracteur, pédicure-podologue, naturopathe, sophrologue, homéopathe etc.), vous avez alors peut-être intérêt à souscrire à titre individuel une surcomplémentaire en plus de votre mutuelle d’entreprise, qui couvre vos dépenses de médecine naturelle.Thomas • 12 décembre 2023

Je vais faire ma première cure thermale : est-ce que la mutuelle va rembourser mon hébergement ?

Lisette, 70 ans • 21 octobre 2023

Bonjour Lisette,

Les cures thermales prescrites par un médecin sont considérées comme des soins médicaux par la Sécurité sociale qui en rembourse alors partiellement les frais : notamment le forfait thermal à hauteur de 70 % de la BR, et le forfait de surveillance médicale à hauteur de 65 % de la BR. Les frais de transport (à hauteur de 55 % du tarif SNCF aller-retour en 2nd classe) et d’hébergement (97,50 € maximum) peuvent aussi être pris en charge selon votre niveau de ressources.

Quant à au remboursement des cures thermales par la mutuelle, celui-ci n’est pas systématique et dépend des garanties souscrites : consultez votre contrat pour savoir si le vôtre prévoit bien la couverture des soins de cure thermale et des frais annexes dont l’hébergement.Charlotte • 23 octobre 2023

Est-ce qu’une mutuelle médecine douce rembourse aussi les séances de magnétiseur ?

Yvon, 65 ans • 1 mai 2023

Bonjour Yvon,

Si vous souhaitez souscrire une mutuelle santé offrant une garantie « médecine douce », soyez attentif aux soins couverts par votre contrat : certains sont très limitatifs (se réduisant par exemple aux seules séances d’ostéopathie), et d’autres sont beaucoup plus larges en comprenant de nombreuses disciplines (homéopathie, réflexologie, naturopathie, podologie, sophrologie etc.).

Le magnétisme est toutefois rarement inclus dans le panier de soins de médecine douce remboursé par les mutuelles : pour éviter toute déception, n’hésitez pas à poser la question aux mutuelles ou aux assureurs que vous consultez avant de souscrire votre contrat. Laura • 3 mai 2023

Comment fonctionne le remboursement des médecines douces car bien souvent elles ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie ?

Paulette • 17 mars 2023

Bonjour Paulette,
Selon votre contrat, vous pouvez bénéficier d’un forfait remboursant tout ou partie des frais non pris en charge par la Sécurité Sociale et consécutifs à des actes ou consultation de médecine naturelle : ostéopathe, homéopathe, acupuncteur, naturopathe, étiopathe, diététicien, chiropracteur, microkinésithérapeute, podologue, réflexologue, sophrologue, luminothérapeute et hypnothérapeute. Bon à savoir : ce forfait est exprimé par année d’adhésion et par assuré.Stéphanie • 22 mars 2023

Contacts utiles

Pas encore client ?

Complémentaire santé

04 26 83 66 85 *

Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 14h

* prix d'un appel local depuis la métropole

Déjà client ?

Complémentaire santé

04 87 94 04 04 *

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

* prix d'un appel local depuis la métropole