À partir de 15,79 € TTC/mois (1)

Mutuelle jeune

Sélectionnez vos besoins de couverture souhaité sur chaque poste santé et obtenez un devis rapide, gratuit et personnalisé sur la meilleure complémentaire santé adaptée à votre jeune âge

Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Moyen
Fort
Max
Mini
Max

Devis gratuit, sans engagement et en quelques clics !

Concilier accès à la santé et petit budget, c’est possible !

Que vous soyez étudiant ou jeune actif, l’enjeu de la mutuelle santé reste le même : être suffisamment couvert en cas de frais de santé, sans payer trop cher une cotisation au détriment de vos loisirs et de vos projets.

C’est pourquoi chez APRIL, nous avons à cœur de proposer des formules pensées spécialement pour les jeunes de 18 à 25 ans, pour les accompagner au quotidien dans leur accès aux soins !

Pourquoi s’assurer avec APRIL ?

  • Appli mobile

    Vos demandes de remboursement en 1 min, votre carte tiers payant disponible à tout moment
  • Téléconsultation

    Consultez un médecin en ligne 7/7j (généraliste ou spécialiste)
  • RDV ophtalmo sous 48h

    Grâce à notre partenaire Groupe Point Vision
  • Budget maîtrisé

    Des tarifs négociés auprès de plus de 19 000 professionnels de santé
  • Des réductions exclusives

    Santé, loisirs, bien-être… profitez d'offres dans de nombreuses enseignes
Nos assurés au centre de nos attentions

L'avis de nos clients est important et nous permet de progresser afin de mieux répondre à leurs attentes.
Nous récoltons pour cela l'avis de nos adhérents via un questionnaire envoyé par la plateforme indépendante eKomi.

4.3

4616 avis clients sur eKomi

Tout ce qu’il faut savoir sur la mutuelle jeune

Complémentaire santé, assurance, mutuelle ? Existe-t-il une réelle différence ?

Une mutuelle est une société à but non lucratif, fondée sur le principe de solidarité. Elle propose donc des contrats d'assurance santé supplémentaires aux remboursements des soins de la Sécurité sociale.

Le mot "mutuelle" est couramment repris pour désigner toute complémentaire santé (qu'elle soit proposée par une mutuelle ou une compagnie d'assurance).
Cette utilisation est due au fait qu'historiquement, les mutuelles étaient les seules à proposer des couvertures santé additionnelles à la Sécurité sociale.

Afin de vous faciliter la lecture de nos contenus, le terme de mutuelle pourra être utilisé dans ce sens.

Pourquoi est-il conseillé de souscrire une mutuelle santé jeunes lorsqu’on a moins de 25 ans ?

La Sécurité sociale ne prend généralement en charge qu’une partie seulement des dépenses de santé. L’autre partie, qu’on appelle « ticket modérateur », reste à la charge des assurés quel que soit leur âge : c’est le cas en matière de soins courants, d’hospitalisation, de soins dentaires ou encore d’optique.

Une mutuelle santé jeune permet de compléter le remboursement de la Sécurité sociale en tout ou partie en fonction de son niveau de garantie. Elle peut aussi couvrir, totalement ou partiellement, les dépassements d’honoraires pratiqués par de nombreux médecins, et jamais remboursés par la Sécurité sociale.

Quels sont les avantages d'une mutuelle santé jeune ?

Les assurances ou mutuelles santé jeunes présentent la particularité de prendre en compte les besoins spécifiques des 18-25 ans, qu’ils soient étudiants, demandeurs d’emploi ou jeunes actifs.

Ces offres sont calibrées en fonction des soins essentiels à leur tranche d’âge, sans s’encombrer de postes de santé qui concernent davantage les autres profils d’assurés (pédiatrie ou orthodontie dédiées aux plus jeunes, ou encore aide auditive comme cure thermale qui intéressent davantage les seniors). De fait, les mutuelles santé jeune offrent ainsi une couverture optimale en phase avec cette période de la vie, à des tarifs très avantageux qui préservent leur budget.

Combien coûte une mutuelle santé jeune ?

Une complémentaire santé jeune coûte généralement entre 20 et 50 € par mois. Le montant de ses cotisations dépend de plusieurs facteurs combinés (âge de l'assuré, formule choisie, garanties souscrites).

Chez APRIL, nous proposons différentes formules et options, avec des tarifs adaptés aux budgets des jeunes assurés. Nos prix débutent à 15,79 € TTC par mois (1) pour une couverture de base, et à 39,68 € TTC (3) pour une complémentaire santé jeune plus complète.

Pour avoir une idée précise du coût de la complémentaire santé qui correspond vraiment à vos besoins, faites une simulation tarifaire en quelques clics.

Quels sont les soins de santé les plus courants quand on est jeune ?

Les soins les plus courants quand on est jeune sont les soins optiques (lunettes, lentilles...), les soins d’hospitalisation et les soins dentaires. APRIL vous permet de régler la jauge de prise en charge de chaque poste de dépense afin de bénéficier d’une couverture sur-mesure.

Peut-on avoir une mutuelle santé jeune en plus de la mutuelle famille ?

Oui, il est tout à fait possible d'avoir une mutuelle santé jeune en plus d'une mutuelle famille.
Les jeunes sont parfois confrontés à des dépenses de santé qui ne sont pas couvertes ou partiellement par la mutuelle familiale.
Dans ce cas, souscrire une mutuelle santé jeune peut être une solution avantageuse pour pouvoir bénéficier d'une prise en charge plus en phase avec leurs besoins. Toutefois, il n’est pas possible de cumuler les remboursements.

Est-il plus économique de souscrire une mutuelle santé jeune ou de rester ayant droit d’une mutuelle famille ?

En effet, souscrire une assurance ou une mutuelle santé jeune est parfois plus économique que de rester affilié à la mutuelle de ses parents en tant qu’ayant droit. Car si les parents ont choisi un niveau de couverture ajusté à leur âge, celui-ci comprend alors des garanties qui ne correspondent pas forcément aux besoins des jeunes adultes, pour un tarif alors plus élevé que celui d’une mutuelle adaptée aux 18-25 ans. Des économies parfois non négligeables sont donc réalisables en souscrivant une mutuelle santé individuelle pour étudiant ou pour jeune actif.

Comment bien choisir une mutuelle santé jeune ?

Une mutuelle pas chère pour jeune, c'est possible ! Il existe en effet différentes formules de complémentaire santé intéressantes en termes de prix et de garanties, offrant des niveaux de prise en charge variés afin que vos frais de santé soient couverts en toutes circonstances. Car, que vous soyez étudiant, déjà entré dans la vie active avec un premier emploi, ou en année de césure, une mutuelle est essentielle : les jeunes adultes ne sont pas dispensés de soins médicaux, dentaires ou d’optiques et ceux-ci peuvent rapidement mettre à mal un budget serré. Vous avez donc tout intérêt à choisir un contrat de mutuelle adapté afin de compléter efficacement le remboursement de base de la Sécurité sociale. Comment bien choisir une mutuelle santé pour jeunes ? Suivez nos conseils !

Quel intérêt à choisir une mutuelle pour jeunes ?

Les étudiants, comme ceux qui entrent dans la vie professionnelle ou encore ceux qui font le choix de prendre une année sabbatique, peuvent avoir besoin de bénéficier de soins de santé : consultation chez un médecin généraliste ou spécialiste, soins dentaires, lunettes ou lentilles, hospitalisation, contraception, kinésithérapie… Ces soins représentent des frais parfois très conséquents, que l'Assurance maladie ne rembourse généralement qu’en partie. Un remboursement partiel qu’une assurance ou mutuelle santé jeune vient alors compléter pour éviter ou réduire le reste à charge des assurés.

À partir de quel âge est-il possible de souscrire un contrat de complémentaire santé « jeune » ?

En France, dès ses 16 ans, tout assuré devient un affilié individuel à la Sécurité sociale, avec son propre numéro de Sécurité sociale et sa propre carte Vitale : il peut alors rester ayant droit de ses parents, ou demander à ne plus être rattaché à eux. Dans ce second cas, son statut d’ayant droit cesse ensuite automatiquement à sa majorité : il devient assuré social à part entière avec son propre compte Ameli.

Il en va autrement en matière d’assurance ou de mutuelle santé : les enfants peuvent généralement rester ayants droit de leurs parents jusqu’à la fin de leurs études et leur entrée dans la vie active. Mais ils peuvent aussi décider de souscrire, dès avant, une mutuelle santé jeune individuelle, indépendante de celle de leurs parents, alors même qu’ils sont encore étudiants.

La gamme des mutuelles santé qui correspondent alors à leur profil couvre souvent la tranche d’âge des 18-25 ans : elles garantissent des soins en phase avec leurs besoins, à des tarifs qui peuvent être beaucoup plus compétitifs que ceux réservés aux ayants droit de certaines mutuelles familiales.

Le + APRIL

Avec notre complémentaire santé APRIL Santé Éco, vous choisissez vous-même l’étendue de vos garanties en fonction de vos besoins et de votre budget : à partir de 16,16  €  TTC /mois * pour une couverture de base, et de 26,69 € TTC/mois ** pour une couverture santé plus complète couvrant l’hospitalisation, les soins courants, les soins dentaires… mais aussi l’optique et l’auditif dans ses niveaux de garantie 3 à 6 !

* Tarif 2024 pour un Niveau 1 pour une personne de 18 ans résidant à La Rochelle et pour un paiement mensuel de la cotisation sur 12 mois.

** Tarif 2024 pour un Niveau 2 pour une personne de 18 ans résidant à Saint-Brieuc et pour un paiement mensuel de la cotisation sur 12 mois.

Pourquoi une mutuelle santé est indispensable quand on est jeune ?

Même si vous êtes jeune et en bonne santé, nous n’êtes pas à l’abri de certaines nécessités : accidents, maladies, besoins de soins dentaires ou de lunettes, suivi médical de prévention ou encore contraception… Autant de soins dont le coût peut rapidement s’envoler, face à un budget quotidien parfois serré qui peut ne pas suffire à couvrir vos frais.

Bien que non obligatoire, la souscription d’une mutuelle jeune avec des garanties adaptées est donc essentielle, à un âge où il faut souvent concilier équilibre financier et santé. Cette dernière permet de compléter, selon les modalités du contrat choisi, les remboursements de la Sécurité sociale, en couvrant  en totalité ou en partie ce que l’on nomme le « reste à charge ».

Le + APRIL

Votre médecin traitant n’est pas disponible ? Ou vous souhaitez tout simplement bénéficier d’une consultation médicale rapide, où que vous soyez ? Quel que soit votre contrat santé, APRIL vous permet de bénéficier de téléconsultations médicales entièrement gratuites et sans avance de frais ! Cela 7j/7, de 6h à minuit, auprès de médecins généralistes disponibles en moyenne dans l’heure suivant votre demande de consultation !

Et si votre mutuelle santé jeune pratique le tiers payant, vous n’aurez pas à faire l’avance de frais (notamment lorsque vous consultez un professionnel faisant partie de son réseau de soins : opticiens, dentistes, etc. ), lorsque vous achèterez des médicaments ou bien en cas d’hospitalisation.

Le + APRIL

Grâce à votre contrat de complémentaire santé APRIL, vous avez accès au réseau de santé Kalixia : il rassemble des centaines de professionnels de santé opticiens, chirurgiens-dentistes, mais aussi ostéopathes de confiance, qui se sont engagés à réserver des tarifs privilégiés et des réductions exclusives à tous nos assurés, et qui pratiquent aussi le tiers payant. Un sacré coup de pouce pour le budget !

Au-delà de garanties indispensables telles qu’un remboursement d’au moins 100 % du tarif de base pour les consultations médicales, l’hospitalisation et la pharmacie, votre mutuelle jeune doit aussi être suffisamment adaptée à vos éventuels besoins spécifiques  (port de lunettes, nécessité de soins dentaires réguliers, consultations de médecins pratiquant des dépassements d’honoraires tels que gynécologues ou dermatologues etc.).  Ils dépendent notamment de votre mode de vie. Un sportif aguerri se tournera vers une mutuelle jeune prenant en charge les séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie. Un voyageur infatigable choisira quant à lui une mutuelle jeune de moins de 25 ans qui rembourse les vaccins contre les maladies tropicales !

Le + APRIL

Quel que soit leur contrat santé, tous nos adhérents bénéficient des avantages de l’association des assurés APRIL, parmi lesquels (sous conditions) :

  • une aide au financement de certains appareillages médicaux (prothèses dentaires, verres correcteurs, fauteuil roulant etc.) ;

  • une aide d’urgence au paiement de votre cotisation d’assurance santé, en cas de difficultés passagères ;

  • un accompagnement juridique ou administratif dans les domaines de la vie quotidienne (renseignements juridiques, démarches et dossiers, protection juridique en cas de conflits).

Les différents contrats de complémentaire santé pour jeune

Quel est le type de contrat de mutuelle santé complémentaire qui vous convient ? Comment choisir un contrat en particulier ? Tout dépend de votre situation personnelle :

  • Vous êtes étudiant :
    Depuis la rentrée 2019, le régime de la Sécurité sociale étudiante, dite également mutuelle étudiante, a disparu. Vous dépendez du régime général de la Sécurité sociale et de la CPAM de votre lieu de résidence, et vous avez la liberté de choisir la mutuelle santé de votre choix, en restant ayant droit de vos parents ou en vous tournant vers un contrat de mutuelle santé individuelle pour jeunes, appelée aussi mutuelle « étudiante ».

  • Vous êtes jeune actif en CDI à temps plein :
    Dans le cadre de la loi ANI, vous êtes obligatoirement couvert par le contrat collectif de la mutuelle santé de votre entreprise, et ne pouvez demander une dispense que dans de très rares cas.

  • Vous êtes en CDD ou à temps partiel :
    Si vous le souhaitez, votre entreprise peut vous accorder une dispense de mutuelle obligatoire, à certaines conditions précises (durée de votre CDD, temps très partiel, accord de branche…) et à votre demande. Vous pourrez alors bénéficier d’un « versement santé » de la part de votre employeur pour vous aider à régler une partie des cotisations de votre mutuelle jeune individuelle.

  • Vous êtes sans activité ou à la recherche d’un emploi :
    Vous êtes pris en charge par la Sécurité sociale avec des remboursements de base dans le cadre de la loi PUMA. Pour bénéficier de remboursements complémentaires, vous devez toutefois souscrire une mutuelle. Selon vos ressources, vous pouvez peut-être profiter du dispositif de la couverture santé solidaire (CSS). Vous pouvez aussi vous tourner vers des contrats de mutuelle jeune à très bas tarif.  

  • Vous prenez une année sabbatique ou de césure pour voyager, ou vous partez pour faire un stage ou chercher un emploi à l’étranger :
    Attention, car selon votre pays de destination, vous ne bénéficierez pas forcément d’une couverture de Sécurité sociale. Et une mutuelle classique ne couvrira pas votre reste à charge en cas de soins à l’étranger. Pour cela, une mutuelle jeune spécifique doit être souscrite.  

  • Vous êtes en couple :
    Votre mutuelle jeune vous permet certainement d’ajouter des ayants droit à votre contrat : votre conjoint, concubin ou partenaire de Pacs… ainsi que vos (futurs) enfants !

Questions et réponses

Quelle mutuelle santé jeune rembourse les séances de psychologue ? 

Linda, 24 ans • 19 février 2024

Bonjour Linda,

Vous avez besoin de consulter un psychologue ? Ces soins ne sont généralement pas remboursés par la Sécurité sociale et par les mutuelles. Seules les consultations auprès des médecins psychiatres peuvent être prises en charge.

Vous pouvez toutefois bénéficier du dispositif MonPsy, soit de 8 séances entièrement remboursées par la Sécurité sociale, si vous êtes orienté par votre médecin traitant et que vous consultez un psychologue partenaire référencé sur le site MonParcoursPsy.sante.gouv.fr.

Et en tant qu’assuré APRIL, quel que soit votre contrat de complémentaire santé, vous avez accès à tous les avantages de l’association des assurés APRIL. Parmi eux, une aide possible au financement de séances de psychologues, selon votre niveau de ressources. Antoine • 21 février 2024

Je rentre bientôt à l’université. Est-ce que la mutuelle étudiante est obligatoire ? 

Julia, 18 ans • 24 janvier 2024

Bonjour Julia,

Depuis 2019, les étudiants n’ont plus l’obligation de s’affilier à un régime spécifique de Sécurité sociale ni de souscrire une mutuelle étudiante. Vous êtes donc libre de rester ayant droit de la mutuelle santé de vos parents, ou de choisir l’assurance ou la mutuelle santé individuelle de votre choix.

En revanche, il est très vivement recommandé de ne pas renoncer à une assurance ou une mutuelle santé : les besoins de santé sont souvent imprévus et leur coût peut être très élevé, même quand on est jeune étudiante. Et les remboursements de la Sécurité sociale ne couvrent que partiellement les frais engagés : pour ne pas avoir à supporter un reste à charge très lourd, mieux vaut anticiper en disposant d’une mutuelle santé jeune adaptée à vos besoins.Adrien • 25 janvier 2024

Est-ce que le versement santé peut permettre de financer une mutuelle santé jeune ? 

Salia, 24 ans • 3 janvier 2024

Bonjour Salia,

Les salariés en CDD courts peuvent, à certaines conditions, refuser d’adhérer à la mutuelle collective de leur entreprise, et préférer souscrire une mutuelle individuelle. Ils peuvent alors bénéficier de l’aide appelée “versement santé” : l’employeur leur verse chaque mois l’équivalent de sa contribution à la cotisation de la mutuelle d’entreprise, ce qui leur permet de financer l’assurance ou la mutuelle santé individuelle de leur choix, notamment une mutuelle “jeunes”. Renseignez-vous auprès de votre service de ressources humaines pour savoir si vous relevez de ce droit (qui dépend des accords collectifs, de la durée offerte de couverture d’entreprise etc.). Marianne • 6 janvier 2024

Je suis jeune, et a priori en bonne santé. Suis-je vraiment obligé de payer une mutuelle santé ? 

Paul, 22 ans • 30 mai 2023

Bonjour Paul,
Même en bonne santé générale, certains soins peuvent être nécessaires : consultation médicale en cas de maladie nécessitant une prescription, achat de médicaments, hospitalisation suite à un accident, analyse de sang, soins dentaires imprévus etc. Or la très grande majorité des soins de santé ne sont remboursés qu’en partie par la Sécurité sociale. Par exemple :

  • 70 % seulement du prix des consultations médicales généralistes ou spécialistes (hors dépassements d’honoraires pratiqués par de nombreux médecins, qui restent toujours à votre charge) ;

  • 80 % des frais d’hospitalisation : la note peut alors très vite grimper, quand on sait qu’une journée d’hospitalisation en chirurgie peut facilement s’élever à plus de 2000 € dans le secteur public, soit un reste à charge quotidien de presque 400 € pour les assurés (sans compter, là aussi, les éventuels dépassements d’honoraires que pratiquent certains médecins hospitaliers).

Le calcul est donc vite fait : avec une cotisation de 16 à 30 € par mois, une mutuelle étudiant n’est certes pas obligatoire mais elle vous permet de réduire considérablement les frais de vos imprévus de santé, comme de protéger l’équilibre de votre budget.Stéphanie • 1 juin 2023

Quand on a 24 ans, est-on concerné par les mutuelles « jeunes » ? Faut-il être étudiant ? Salarié ?

Ninon, 24 ans • 5 mai 2023

Bonjour Ninon,

Dans le cadre des offres des mutuelles, les formules « jeunes » sont généralement dédiées aux assurés âgés de 18 à 25 ans n’étant plus rattachés en tant qu’ayants droit à la mutuelle de leurs parents. Et cela quel que soit leur statut : étudiant, demandeur d’emploi, jeune actif (indépendant, ou salarié ne relevant pas de l’obligation d’affiliation à la mutuelle d’entreprise).

La particularité d’une complémentaire ou mutuelle santé « jeunes » est de proposer des niveaux de couverture adaptés aux besoins de cette classe d’âge (sans garanties superflues qui concernent davantage les assurés plus jeunes ou plus âgés), à des tarifs abordables en phase avec leur budget. Anne • 8 mai 2023

Contacts utiles

Pas encore client ?

Complémentaire santé

04 26 83 66 85 *

Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 14h

* prix d'un appel local depuis la métropole

Déjà client ?

Complémentaire santé

04 87 94 04 04 *

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

* prix d'un appel local depuis la métropole