• Publié le 2/22/2021
  • 3min

Mutuelle étudiante : peut-on être rattaché à la mutuelle de ses parents ?

Si les étudiants sont affiliés au régime général de la Sécurité sociale depuis septembre 2019, qu’en est-il côté mutuelle santé ? Faut-il souscrire une mutuelle étudiante ou peut-on rester rattaché à la mutuelle de ses parents ? Sur quels critères trancher ? On fait le tour de la question !

Étudiant et mutuelle des parents : comment resté rattaché à leur contrat ?

Jusqu'à vos 16 ans et si le contrat de vos parents le prévoit, vous pouvez être automatiquement rattaché à leur assurance santé en tant qu’ayant droit, pour être remboursé de vos frais de santé.

Au-delà de cet âge, vous obtenez votre propre carte vitale et êtes affilié personnellement au régime général de la Sécurité sociale. Mais si vous êtes encore à la charge de vos parents —si vous faites des études par exemple —, vous pouvez généralement rester rattaché à leur contrat de mutuelle pour continuer à bénéficier de ses garanties.

Attention, selon les assureurs, l’âge maximum pour être rattaché à la mutuelle d’un parent varie de 21 et 26 ans, même si vous êtes encore à leur charge et que vous n’avez pas terminé vos études : consultez les conditions de votre contrat !

Mutuelle étudiante ou rattachement à la mutuelle des parents : quel est le meilleur choix ?

De nombreuses mutuelles santé spécialement pensées pour les étudiants sont aujourd'hui présentes sur le marché, mais sont-elles réellement avantageuses économiquement ? Tout dépend de votre contrat actuel de mutuelle !

En effet, si le rattachement d’un enfant étudiant au contrat de mutuelle de ses parents est souvent possible— qu’il s’agisse d’une mutuelle individuelle ou d’une mutuelle d’entreprise —, il est rarement gratuit ! Et le complément de cotisation associé est à la hauteur des garanties souscrites, qui ne sont pas forcément utiles à tous les membres de la famille : orthodontie, soins de maternité, cures thermales, ou encore prestations de confort en cas d’hospitalisation, ne correspondent pas forcément aux besoins des étudiants, mais participent toutefois à faire grimper le montant de la prime d’assurance santé.

Les mutuelles étudiantes, adaptées aux besoins de la classe d’âge concernée, proposent généralement des tarifs plus bas, et accessibles à la majorité des jeunes : un rattachement au contrat des parents peut donc s’avérer plus coûteux. 

Pour choisir entre mutuelle étudiante et rattachement à la mutuelle familiale, il faut donc faire le point sur vos besoins, les garanties de vos parents, et le prix de votre cotisation. 

Et quelle mutuelle santé pour un jeune actif ?

Vous êtes majeur, vous vivez toujours sous le toit de vos parents mais n’êtes plus étudiant ? Selon les contrats, il est parfois possible de rester rattaché à la mutuelle santé de vos parents si vous êtes encore à leur charge.

Ainsi, si vous êtes par exemple en recherche d’emploi, vous pouvez continuer à bénéficier de leur contrat de mutuelle en tant qu’ayant droit, jusqu’à l’âge limite de prise en charge fixé par leur compagnie d’assurance. Au-delà de cet âge, vous devrez alors souscrire votre propre mutuelle.

Bon à savoir : pour bénéficier d’une couverture santé à petit prix, optez pour une mutuelle santé adaptée aux demandeurs d’emploi !

Pour les jeunes actifs employés comme salariés dans le secteur privé, adhérer à la mutuelle de l’entreprise est alors obligatoire, sauf exceptions prévues par la loi (notamment en cas de CDD, de mission de moins de 3 mois ou de temps très partiel).

Pour les autres statuts d’activité, comme les fonctionnaires ou les travailleurs indépendants, aucune obligation de souscrire une mutuelle. Cependant, il est souvent vivement recommandé de souscrire un contrat pour être mieux couvert. De nombreuses mutuelles adaptées aux jeunes actifs, à leur budget et leurs besoins sont aujourd'hui proposées par les compagnies d’assurance : il vous suffit de comparer leurs offres !

 Attention ce point est en cours d’évolution, il faudra bien le suivre car il y aura des changements sur l’année à venir ou début année prochaine.