• Publié le 12/10/2020
  • 3min

Mutuelle enfant individuelle : quels sont les avantages ?

Rattacher votre enfant à votre mutuelle santé, individuelle ou d’entreprise, n’est pas toujours la solution la plus pratique ni, au final, la plus économique. Bénéficier d’une couverture santé adaptée, au meilleur coût, passe en effet parfois par la souscription d’une mutuelle enfant indépendante.  

Mutuelle enfant : est-elle plus intéressante qu’un rattachement à la mutuelle d’entreprise des parents ? 

Depuis 2016, les employeurs privés doivent proposer à leurs employés une mutuelle d’entreprise. Cette assurance collective est souvent économique car le plan est négocié à l’échelle de l’entreprise. Un avantage financier dont peuvent aussi bénéficier les ayants droit des salariés lorsque leur rattachement à la mutuelle d’entreprise est possible. En revanche, une couverture collective est parfois moins modulable qu’une complémentaire santé souscrite individuellement.   

En effet, lorsque le contrat collectif ne permet pas de souscrire des renforts suffisamment personnalisés, ses garanties couvrent avant tout les besoins des adultes salariés qui en bénéficient directement. Cependant, parents et enfants ont des besoins très différents en termes de suivi médical. Alors qu’un adulte en bonne santé peut choisir de limiter sa mutuelle aux garanties minimales, la mutuelle des enfants doit couvrir de nombreux frais indispensables et qui peuvent être très couteux si mal remboursés : vaccinations, orthodontie, orthophonie, consultation de psychologue ou de psychomotricien, ou encore dépassements d’honoraires des pédiatres, ne sont pas, par exemple, toujours suffisamment couverts par les complémentaires santé collective.  

Le cas échéant, et si le rattachement des ayants droit à la mutuelle d’entreprise est facultatif, choisir de souscrire une mutuelle enfant individuelle peut s’avérer plus avantageux pour les parents. 

Parents séparés : souscrire une mutuelle enfant, une solution pratique ? 

Choisir une assurance individuelle pour enfant peut également être une option utile pour les parents séparés ou divorcés. En effet, si l’enfant est rattaché au contrat de mutuelle de l’un des parents, ses frais médicaux seront remboursés sur le compte du parent assuré en toute situation, quel que soit celui qui aura avancé les dépenses de santé. L’enfant peut aussi être rattaché au contrat mutuelle de chacun des parents, mais cela engage des frais au total plus importants, tout en créant des risques de doublons et des conflits de remboursement. 

La souscription d’une assurance enfant individuelle peut alors constituer un arrangement efficace pour simplifier les démarches et équilibrer la participation des deux parents : la mutuelle couvre uniquement est au nom de l’enfant, et les parents conviennent d’une solution de paiement commune pour les cotisations. 

Comment choisir une assurance enfant individuelle ? 

Si la formule était rare il y a quelques années, de plus en plus d’assureurs s’adaptent aux nouveaux besoins des familles et proposent des mutuelles enfant individuelles. Leurs garanties sont dès lors définies selon les besoins spécifiques des plus jeunes ; il est d’ailleurs recommandé de choisir une formule modulable qui permettra de les ajuster régulièrement avec leur avancée en âge, car leurs besoins évoluent très vite ! 

À vous de faire le point et de déterminer quelles prestations doivent être prises en charge par sa mutuelle individuelle, au-delà des consultations pédiatriques : optique, orthodontie, séances chez le psychologue, le kinésithérapeute ou l’orthophoniste… Sans oublier de bien couvrir les urgences et gros imprévus, comme une jambe cassée ou une appendicite !  

Pour souscrire la complémentaire qui convient à votre situation, prenez conseil auprès de divers assureurs et comparez différents devis de mutuelle enfant individuelle ; examinez en détail les garanties ainsi que les taux de remboursement proposés pour tous les types de soin dont votre enfant peut avoir besoin.