• Publié le 12/11/2023

Mutuelle santé senior : comment être bien couvert et faire des économies selon votre profil ?

Entre la baisse du niveau de revenu liée au passage à la retraite, et l’actuelle inflation entraînant une perte de pouvoir d’achat, le budget est une préoccupation très importante des seniors, qu’ils soient déjà inactifs ou encore salariés…
Des variables qu’ils doivent accorder avec leurs projets, mais aussi avec leurs besoins de santé qui évoluent immanquablement avec l’avancée en âge et supposent d’être suffisamment remboursés.

Comment conjuguer économies et accès à des soins adaptés, de qualité ? Suivez le guide !

Devenir senior : des besoins de santé évolutifs à bien anticiper, quand on choisit une mutuelle santé

Dès 60 ans, que l’on soit encore en grande forme ou que l’on souffre de problèmes spécifiques de santé, les besoins évoluent naturellement du fait du vieillissement. Des soins auparavant jugés superflus deviennent nécessaires, les risques d’hospitalisation pour examens, maladie ou accident augmentent, et les suivis médicaux généralistes ou spécialistes deviennent plus fréquents.

Des évolutions auxquelles ne correspondent pas toujours les garanties d’une mutuelle santé souscrite bien plus tôt dans sa vie, qu’il s’agisse d’une mutuelle d’entreprise ou d’une mutuelle individuelle. Exit les nécessités d’orthodontie, de maternité ou encore de pédiatrie… Bonjour les besoins en matière de prise en charge des douleurs articulaires, des troubles de l’audition, de la chirurgie ophtalmologique ou encore de la pédicurie ! Des postes de soins propres aux seniors, qui ne sont généralement pas bien remboursés par les mutuelles dédiées aux actifs plus jeunes.

Conséquence : un risque de reste à charge très élevé si votre mutuelle actuelle ne complète pas suffisamment le remboursement de la Sécurité sociale. Pour y parer, deux solutions s’offrent à vous : négocier l’évolution des garanties de votre contrat avec votre assureur actuel, ou changer tout simplement de mutuelle

Zoom sur la mutuelle d’entreprise : une solution qui n’est pas toujours en phase avec les seniors, encore salariés ou déjà retraités

Sauf cas de dispense légale prévus par la loi, les salariés doivent obligatoirement adhérer à la mutuelle de leur entreprise. Mutuelle qu’ils peuvent décider de conserver lorsqu’ils partent en retraite, en vertu de la loi Évin, en contrepartie du paiement de l’intégralité de sa cotisation.

Les garanties proposées dans ce type de contrat, adaptées aux besoins moyens des actifs, correspondent toutefois rarement à ceux des seniors. C’est pourquoi ces derniers :

  • souscrivent parfois à titre individuel une surcomplémentaire santé lorsqu’ils sont salariés, pour étendre leurs garanties et augmenter leurs niveaux de remboursement

  • changent fréquemment de mutuelle pour un contrat davantage en phase avec leur profil, au moment de leur passage à la retraite ou quelques années après.

Changer de mutuelle santé pour souscrire un contrat compétitif et adapté aux seniors : comment ne pas se tromper ?

Choisir une mutuelle santé en phase avec vos besoins suppose premièrement de les identifier. Et ceux-ci dépendent de votre profil. Car il n’y a pas une seule catégorie de seniors en matière de santé, mais une grande diversité de configurations possibles ! Elles dépendent notamment :

  • de votre âge : avez-vous entre 60 et 70 ans ? Entre 70 et 80 ans ? Plus de 80 ans ?

  • de votre état de santé actuel : souffrez-vous de problématiques spécifiques, de maladie chronique, ou encore de polypathologie ? Avez-vous déjà manifesté des symptômes de perte d’autonomie ?

  • de vos habitudes ou nécessités médicales : consultez-vous souvent des médecins spécialistes et ceux-ci pratiquent-ils des dépassements d’honoraires ? Appréciez-vous l’effet des médecines douces de type ostéopathie ou cure thermale ? En cas d’hospitalisation, souhaitez-vous être hébergé en chambre individuelle ?

C’est en fonction de ce bilan que le choix des garanties et des niveaux de remboursement de votre contrat doit être guidé. Gardez à l’esprit que ne pas payer cher pour une mutuelle n’est pas forcément la solution la plus économique : c’est sur la base de son rapport coût-avantages que vous devez en évaluer la compétitivité et estimer les économies que vous pourrez réaliser à court et moyen terme.

Résilier son contrat de mutuelle : rien de plus facile !

Vous avez trouvé un contrat plus adapté pour vous (ou pour la personne senior dont vous assister la gestion du quotidien) ?

Vous pouvez alors procéder à la résiliation de l’actuel contrat de mutuelle à tout moment de l’année, sans avoir à attendre d’échéance particulière, et sans frais, si votre contrat a pris effet il y a au moins un an ! Il vous suffit d’en informer votre assureur, et votre contrat sera résilié à l’issue d’un préavis d’un mois. 

Vous pouvez aussi demander à votre nouvel assureur de s’occuper lui-même de ces démarches de résiliation à votre place.