• Publié le 1/12/2021
  • 3min

Mutuelle senior pas chère : les solutions pour en baisser le prix

Avoir 60 ans rime souvent avec passage à la retraite, changement de mode de vie, évolution des besoins de santé… mais aussi, souvent, baisse de budget. Autant de raisons pour réfléchir aux avantages procurés par un changement de complémentaire santé, au profit d’une mutuelle adaptée aux séniors et à petit prix.

Prix de mutuelle sénior : les différentes options une fois à la retraite 

Le passage à la retraite est le moment idéal pour faire le point sur votre complémentaire santé car plusieurs options s’offrent à vous : 

1. Conserver les garanties de votre précédente mutuelle d’entreprise : les salariés prenant leur retraite ont la possibilité de continuer à profiter, à titre individuel, des mêmes garanties que celles proposées précédemment par le contrat de leur mutuelle d’entreprise. Le cas échéant, la totalité de leur cotisation est alors à leur charge. Et le montant de celle-ci peut être amené à évoluer dans le temps : si l’assureur ne peut pas l’augmenter durant la 1ère année de l’adhésion individuelle, il peut toutefois le faire dès la 2ème année jusqu’à + 25 %, la 3ème année jusqu’à + 50 %, et sans limitation dès la 4ème année.

2. Conserver votre précédente mutuelle santé individuelle : vous pouvez bien sûr faire le choix de rester affilié auprès du même organisme ; il suffit de prévenir votre assureur de votre changement de situation. Mais attention, là encore, aux éventuelles augmentations de prime qui peuvent vous être imposées, à garanties égales.

3. Changer d’assurance santé, et opter pour une mutuelle séniore adaptée : au-delà des aspects financiers, conserver la même mutuelle présente un autre inconvénient majeur. Ces garanties, qui étaient adaptées à votre profil d’actif, ne le sont plus nécessairement à vos enjeux de santé actuels. Puisque vous être libre de changer d’assureur, vous avez donc tout intérêt à réévaluer vos besoins et envisager de souscrire une mutuelle sénior moins chère, qui va droit à l’essentiel.  

Faites le tri parmi vos garanties de mutuelle sénior, pour en faire baisser le prix

Pour limiter le coût de votre complémentaire santé, tout en couvrant vos besoins  essentiels de retraité, il est utile de faire le point sur vos priorités.

Si vous avez conservé la même mutuelle pendant toute votre vie active, il est certainement temps de faire le tri dans vos garanties ! Orthodontie, suivi de grossesse, prime de naissance, …  : autant de soins dont le remboursement ne vous importe plus aujourd’hui et qui pèsent pourtant sur le prix de votre mutuelle !

Autre moyen de faire baisser la cotisation de votre mutuelle sénior : profiter pleinement de la réforme 100 % Santé, qui vous permet de bénéficier de lunettes, de prothèses dentaires et d’appareils auditifs intégralement remboursés. En choisissant une offre de mutuelle sénior basique couvrant les équipements concernés, mais prévoyant un remboursement minimal pour ceux n'appartenant pas aux paniers 100 % santé, vous faites baisser le prix de votre prime sans renoncer aux soins correspondants. 

Renforcez les garanties essentielles de votre mutuelle sénior 

Après ce travail de tri, concentrez-vous sur les seules garanties les plus prioritaires, et réfléchissez aux taux de remboursement les plus adaptés. Notamment en matière d’hospitalisation : même si la Sécurité sociale prend en charge 80 % des frais liés à une intervention chirurgicale, le reste à charge peut être conséquent, et les frais dits de conforts ne sont jamais couverts (chambre individuelle, télévision…).  

Quant à la prise en charge de vos consultations médicales, chez votre médecin traitant et chez vos médecins spécialistes, tout dépend de vos habitudes en la matière. Vos médecins habituels ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires ? Vous pouvez alors choisir un niveau de remboursement de base à 100 % de la Base de Remboursement (BR), qui suffira à couvrir l’intégralité de vos dépenses. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour un niveau supérieur (150, 200, 300 % BR), afin d’assurer la prise en charge des dépassements d’honoraires : mais le prix de votre mutuelle sénior augmentera en conséquence.