• Publié le 2/8/2021
  • 3min

Prime de mutuelle santé : ses conditions de paiement

Quels avantages et inconvénients à choisir de payer votre prime d’assurance santé tous les mois ou une fois par an ? Quelles conséquences et comment réagir en cas de retard de paiement de votre cotisation ? Les réponses dans ce guide.

Prime de mutuelle santé : annuelle ou mensuelle ?

La fréquence de paiement d’une prime de mutuelle santé, appelée également cotisation, n’est pas la même dans tous les contrats d’assurance santé. Certains laissent d’ailleurs la possibilité à l’assuré de choisir une fréquence de paiement personnalisée :

  • le paiement mensuel, parfois plus pratique pour la gestion des budgets serrés ;

  • le paiement trimestriel ou semestriel, qui permet de garder un peu de visibilité et de contrôle sur un poste de dépenses important de l’année ;

  • le paiement annuel de la prime de mutuelle santé, qui offre quant à elle l’opportunité de régler en une seule fois sa cotisation santé, et bien souvent de faire des économies. En effet, les assureurs appliquent pour la plupart des frais de gestion plus importants lorsque les assurés choisissent un paiement de prime fractionné.

Prime de mutuelle santé, que se passe-t-il en cas de non-paiement de la cotisation ?

Tout assuré doit s’acquitter du montant de sa prime dans les temps, en fonction de la fréquence de paiement prévu dans son contrat.

Si son paiement n’intervient pas à chaque échéance prévue, son assureur peut lui adresser une mise en demeure de paiement 10 jours après l’échéance dépassée. Et ensuite suspendre les garanties si la prime due n’est toujours pas réglée 30 jours après. Cela signifie qu’en cas de dépenses de santé, la mutuelle n’interviendra plus dans leur remboursement.

Enfin, 10 jours après cette suspension et si le paiement n’est toujours pas intervenu, l’assureur est en droit de mettre tout simplement fin au contrat. Dans ce cas, le contrat de mutuelle est définitivement résilié, mais l’assuré reste redevable de l’intégralité de la cotisation qui lui restait à devoir jusqu’à la prochaine échéance annuelle de son contrat. 

Faire baisser la prime annuelle de votre mutuelle santé ? C’est possible !

En cas de difficultés financières, n’hésitez pas, avant tout impayé, à en parler avec votre assureur : il pourra peut-être vous proposer des solutions financières temporaires, par exemple un fractionnement de règlement.

Le plus simple est aussi d’anticiper, et de trouver une mutuelle santé moins chère et plus adaptée à votre budget. Depuis le 1er décembre 2020, vous avez justement la possibilité de profiter du droit à résiliation infra-annuelle, à tout moment et pour tout motif, dès lors que votre contrat d’assurance a plus de 1 an.

Pour trouver une mutuelle au prix le plus juste, évaluez correctement vos besoins en matière de remboursements. Vous n’avez pas de problèmes dentaires, ou ne consultez jamais de médecins pratiquant des dépassements d’honoraires ? Vous pouvez par exemple choisir un taux de remboursement basique pour les dépenses associées.

Et si vous avez plusieurs ayants droit rattachés à votre contrat, privilégiez une assurance vous proposant un tarif dégressif en fonction du nombre de personnes rattachées à votre contrat.