• Publié le 11/7/2019
  • 4min

Accident en entrée ou sortie de péage : quelles responsabilités ? Comment l’éviter ?

La France dispose d’un réseau autoroutier de près de 9 000 km. Financé par l’argent perçu aux sections de péage, auprès de plus de 53 millions d’usagers, ce réseau permet de parcourir de longues distances en des temps réduits. Zoom sur les règles de conduite et particularités de ces zones où les automobilistes doivent changer d’allure et de voie de circulation pour s’acquitter de leur paiement.

Au péage : prudence et respect du Code la route

Les abords des péages, entrée et sortie, constituent des zones autoroutières où la vigilance est particulièrement requise. Pour s’acquitter de leur paiement, les automobilistes doivent ralentir pour s’insérer sur une voie de péage puis accélérer pour en sortir. Ce changement de cadence nécessite l’attention du conducteur tout particulièrement en période de grande affluence d’autant que des piétons, les personnels de péage, sont susceptibles de circuler entre les points de passage des véhicules.

Accélération, décélération et changement de voies sont nécessaires pour quitter ou revenir sur un schéma de circulation autoroutier à deux, trois ou quatre voies. Dans chacune de ces situations, c’est le Code de la route qui s’applique et plus particulièrement ses dispositions relatives aux priorités et aux dépassements sur autoroute. Les conducteurs sont tenus de s’y conformer, de même que de respecter les marquages au sol et les limitations signalées par les panneaux de vitesse, ainsi que d’adapter leurs distances de sécurité.

Accident en zone de péage : qui est responsable ?

Sur l’autoroute, zones de péage comprises, les règles de circulation et de dépassements sont les mêmes que partout ailleurs. Seules exceptions : interdiction de faire demi-tour ou marche arrière. Ces interdictions concernent tout particulièrement les zones de péages où un automobiliste peut vouloir tenter une de ces manœuvres en cas d’erreur sur le choix de sa voie ou de problème avec le véhicule le précédant. Quelle que soit la situation, il convient de ne jamais contrevenir à ces interdits : en cas de problème, les bornes de péage disposent toutes d’un bouton d’appel d’urgence actif 24h/24. Tout conducteur ne respectant pas ces dispositions s’expose à une contravention de classe 4 :

  • Amende de 135€ ou plus ;

  • Perte de 1 à 6 points du permis de conduire.

En cas d’accident en entrée ou sortie de péage découlant d’une infraction à ces dispositions, comme à celles du Code la route, le conducteur n’ayant pas respecté ces règles est tenu pour responsable du sinistre.

Connaître la signalétique des péages pour mieux circuler

Bien conduire à l’entrée ou à la sortie d’un péage n’a rien de compliqué ! À l’approche d’une barrière, le conducteur doit réduire sa vitesse en respectant les limitations indiquées. Pour s’insérer au mieux dans la voie de péage souhaitée, il est préférable d’être familiarisé avec la signalétique propre à ces zones. Bien connaître chacun les pictogrammes associés aux différentes voies permet de les aborder sans perturber la circulation. Ils correspondent à 8 cas de figure :

  • Voie ouverte

  • Voie fermée

  • Paiement automatique par carte

  • Paiement en espèce avec monnayeur

  • Télépéage

  • Télépéage à 30 km/h sans arrêt

APRIL, l’assurance en plus facile : bien assuré en toutes circonstances grâce à des garanties adaptées

Bonussé, malussé, jeune conducteur… : APRIL dispose d’une formule qui vous ressemble. Nous proposons des assurances pensées pour s’adapter à chaque profil de conducteur. Elles sont toutes déclinables en version mini, médium ou maxi pour vous permettre de les ajuster aux mieux à vos besoins.

Calculez gratuitement et rapidement votre tarif et demandez un devis !