• Publié le 10/25/2016
  • 3min

Quelle assurance pour un jeune en conduite accompagnée ?

Apprendre à conduire en toute sécurité ! Laisser le volant de la voiture à votre ado pour qu’il ou elle apprenne la conduite ? Une méthode qui porte ses fruits, mais qui nécessite forcément une bonne assurance auto ! Documents à fournir, tarifs, rôle du tuteur, avantages… : les éléments clés d’une conduite accompagnée sereine.

La conduite accompagnée : quelques rappels

Accessible à tous les adolescents à partir de 15 ans, la conduite accompagnée est un apprentissage progressif basé sur l’accumulation de l’expérience. Celui-ci se déroule en trois phases :

  • un apprentissage du Code de la route en école et le suivi de 20 h minimum de cours de conduite avec un moniteur sur route ;
  • la conduite accompagnée par un tuteur non professionnel, sur 3 000 km ;
  • un premier rendez-vous pédagogique au bout de 1 000 km parcourus, puis un second à la fin des 3 000 km pour décider si l’élève est prêt à passer l’examen du permis B.

Si le candidat est jugé apte à l’issue de la formation, il peut passer son permis B à partir de 17 ans et demi.

Pour aller plus loin : La conduite accompagnée en détail

L’extension de garantie : indispensable pour la conduite accompagnée

Lors de l’apprentissage de la conduite avec son tuteur, le jeune se retrouve derrière le volant d’une vraie voiture, sans double commande ! Les risques aussi deviennent réels, c’est pourquoi l’adolescent doit être assuré, à l’instar de tout autre conducteur. Avant de lui faire parcourir le moindre kilomètre, il est impératif de contacter votre assurance auto, pour demander une extension de garantie spécifique à la conduite accompagnée.

Votre assureur peut vous demander des pièces et renseignements, tels que le contrat d’auto-école, l’attestation de fin de formation initiale ou l’acte de présence aux rendez-vous pédagogiques. Mais votre tarif comme vos garanties ne changeront pas !

Attention toutefois : chaque infraction commise par votre apprenti conducteur vous sera attribuée sous forme de malus ou de retrait de points sur votre permis.

Les bénéfices de la conduite accompagnée, côté assurance

Généralement, les paient plus cher pour leur assurance du fait de leur inexpérience et du risque d’accident plus élevé. Cependant, grâce à la conduite accompagnée, il leur est possible d’obtenir des réductions !

En plus de bénéficier de tarifs avantageux, leur surprime est considérablement allégée :

  • 50 % maximum sur la cotisation de base au lieu des 100 % maximum ;
  • 25 % maximum pour la 2e année si l’assuré n’a pas causé d’accident ;
  • disparition de la surprime la 3e année.

Focus APRIL : APRIL accompagne les jeunes conducteurs ayant opté pour la conduite accompagnée

Quand votre enfant entame la conduite accompagnée, faites confiance au contrat auto d’APRIL pour vous couvrir en cas de pépin !
Et une fois le permis en poche, découvrez les offres APRIL destinées aux jeunes conducteurs. Avec 3 paliers de garanties différents, chaque jeune permis bénéficie d’une protection adaptée !
N’hésitez pas à demander un devis en un clic pour obtenir plus de renseignements !