• Publié le 3/5/2021
  • 3min

Cure thermale : les séances sont-elles remboursées ?

Une cure thermale peut vous être prescrite par un médecin. Son coût peut être, sous conditions, pris en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle. Focus sur ces modalités de remboursement.

Quels remboursements pour la réalisation d’une cure thermale ?

La cure thermale est un traitement réalisé dans un centre spécialisé utilisant les eaux de source minérales, la boue et des gaz thermaux pour remédier à certaines affections. Prescrite par un médecin, elle se distingue de la thalassothérapie qui peut également être réalisée dans les mêmes centres de soin (ou d’autres centres) dans un objectif de détente et de mieux-être. Seule la cure thermale prescrite par un médecin peut être prise en charge par la Sécurité sociale et sous certaines conditions seulement. Les mutuelles peuvent, quant à elles, compléter ce remboursement. Nous vous en disons plus les modalités de remboursement d’une cure thermale.

Pourquoi réaliser une cure thermale ?

Depuis l’Antiquité, les eaux thermales sont connues pour soulager et même soigner différentes affections. La cure thermale permet de bénéficier d’un programme de soins personnalisé basé sur différentes techniques. Réalisée sur plusieurs jours, elle a des vertus thérapeutiques médicalement reconnues.

Chaque centre thermal définit les modalités de prise en charge des curistes même si le déroulement est relativement identique.

Lors de votre arrivée au centre, vous serez reçu par le médecin thermal qui vérifiera l’absence de contre-indications aux soins prévus et établira l’ordonnance de soins. Un planning de soins vous sera remis et vous devrez veiller à respecter les horaires indiqués.

Vous serez également invité, tout au long de la cure, à suivre les consignes d’hygiène édictées par l’établissement de soins. Ces derniers sont tout particulièrement vigilants à la qualité des eaux et à la propreté de leurs installations. Ils sont d’ailleurs régulièrement contrôlés à ce sujet.

Durant la cure, vous aurez deux autres rendez-vous avec le médecin thermal, le premier pour vérifier l’efficacité du traitement et le second pour faire un bilan de la cure thermale.  

Quel est le coût d’une cure thermale ?

Le coût d’une cure thermale englobe plusieurs types de dépenses :

  • Les soins réalisés pendant la cure ;

  • La surveillance médicale ;

  • Les frais d’hébergement ;

  • Les frais de transport.

Les frais médicaux sont en moyenne de 500 euros1. Quant au montant conventionnel des consultations de suivi médical, il est fixé à 80 €2.

Avec les frais d’hébergement et de transport, le coût moyen d’une cure est estimé entre 1 500 et 1 800 € pour une durée de 18 jours1.

Quelles sont les conditions de remboursement d’une cure thermale par la Sécurité sociale ?

Pour que les frais engagés pour votre cure thermale soient pris en charge partiellement par la Sécurité sociale, elle doit être impérativement prescrite par un médecin.

Elle doit être prescrite pour traiter une ou deux pathologies ou affections parmi les douze orientations thérapeutiques suivantes :

  • Une affection des muqueuses bucco-linguales ;

  • Une affection digestive ou maladie métabolique ;

  • Une affection psychosomatique ;

  • Une affection urinaire ou maladie métabolique ;

  • Une pathologie dermatologique ;

  • Une pathologie d’ordre gynécologique ;

  • Une maladie cardio-artérielle ;

  • Une pathologie neurologique ;

  • Une affection en phlébologie ;

  • Une affection en rhumatologie ;

  • Un trouble du développement de l’enfant ;

  • Une affection touchant les voies respiratoires. 

Enfin, la cure doit avoir lieu dans un centre thermal agréé et conventionné par l’Assurance maladie. (Pour en savoir plus : voir la carte des stations thermales sur le site Ameli.fr) La prise en charge est limitée à une cure thermale par an pour une durée de 18 jours de traitement2.

L’Assurance maladie prend en charge une partie des frais médicaux inhérents à la cure. Concernant les frais de restauration et d’hébergement, ils restent à la charge intégrale du curiste excepté si ces ressources annuelles n’excèdent pas un montant de 14 664,38 €.

Bon à savoir : Une prise en charge majorée pour certaines indications

Les cures réalisées dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD), d’accident du travail ou d’une maladie professionnelle ou encore nécessitant une hospitalisation font l’objet d’un taux de remboursement supérieur.

Pour en savoir plus sur les taux de remboursement de l’Assurance maladie, vous pouvez vous rendre sur le site service public3. 

Quelles sont les démarches pour se faire rembourser une cure thermale ?

Si vous souhaitez vous faire rembourser une cure thermale, vous devez impérativement déposer, au plus tôt avant votre départ, une demande de prise en charge auprès de votre caisse d’Assurance maladie. Pour cela, vous devez lui communiquer le formulaire Cerfa n°11139*02 qui comprend :

  • Un questionnaire à faire remplir à votre médecin ;

  • Une déclaration de ressources qu’il vous appartient de renseigner.

À réception de ces documents, la Sécurité sociale vous remettra un formulaire de prise en charge administrative de cure thermale et facturation. Vous devrez le transmettre à l’établissement thermal pour qu’une partie des frais de cure puisse être réglée directement par l’Assurance maladie. À défaut, vous devrez vous acquitter de l’intégralité des frais demandés par le centre thermal.

En parallèle, vous devez rentrer en contact avec votre mutuelle pour connaître les modalités de remboursement du reste à charge de la cure thermale. Il n’est pas rare que les mutuelles couvrent en tout ou partie les dépenses non remboursées par celle-ci.

Si vous êtes amené à vous rendre régulièrement en cure thermale, il peut être utile de comparer les différentes offres des mutuelles santé en la matière. En choisissant la complémentaire santé la plus adaptée à votre situation, vous pourrez ainsi vous soigner en toute sérénité.