• Publié le 12/24/2020
  • 3min

Choisir une mutuelle santé selon son profil

Pour être efficace, une mutuelle santé doit impérativement être adaptée à vos besoins, votre situation et votre budget. Bonne nouvelle : les mutuelles proposent souvent des contrats personnalisés, permettant de moduler les garanties et les niveaux de remboursements selon vos priorités ! Car que vous soyez salarié, chômeur, famille nombreuse, étudiant ou encore retraité, l’important est de choisir une mutuelle qui vous ressemble.  

Choisir une mutuelle individuelle adaptée à son profil : sur quels critères ?  

Si les salariés du privé doivent obligatoirement adhérer à la mutuelle de leur entreprise (sauf cas de dispense prévus par la loi), les autres profils ne sont pas soumis à la même exigence : souscrire une mutuelle santé individuelle reste pour eux facultatif… quoique très souvent recommandé pour être bien remboursés de leurs frais de santé ! En effet, la Sécurité sociale ne rembourse que partiellement les dépenses engagées : 70 % en général, en fonction d’un tarif de base qui exclut les dépassements d’honoraires. 

Bénéficier d’une complémentaire santé est donc essentiel ! Mais pour que celle-ci soit suffisamment protectrice et économique, elle doit être étroitement adaptée à votre profil. Celui-ci dépend de :

  • votre âge ;
  • votre statut : salarié, travailleur indépendant, demandeur d’emploi, inactif ou retraité ;
  • votre état de santé ;
  • vos habitudes et préférences en matière de consommation de soins ;
  • votre situation personnelle : célibataire, en couple, avec enfants (actuels ou à venir) ou non) ;
  • le budget que vous pouvez consacrer à votre mutuelle santé.  

Salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant : à chaque profil, sa mutuelle santé 

> Vous êtes salarié du secteur privé, et bénéficiez à ce titre de la mutuelle de votre entreprise ? En fonction des contrats, les garanties proposées ne sont pas toujours suffisantes pour couvrir les besoins de chacun : les vôtres ou ceux peut-être plus spécifiques de vos ayants droits, enfant(s) et/ou conjoint.

Pour renforcer votre couverture, rien ne vous empêche de souscrire une deuxième mutuelle santé à titre individuel, appelée alors surcomplémentaire santé, pour bénéficier d’un meilleur remboursement si votre contrat collectif n’est pas très couvrant. Vous pouvez aussi préférer ne pas rattacher vos ayants droit à votre mutuelle d’entreprise, si cela est possible, et les protéger par une mutuelle spécifique : selon les cas, une mutuelle santé famille les couvrant globalement, une mutuelle spécifique pour votre conjoint, ou une mutuelle enfant

Le cas particulier des travailleurs frontaliers 

Si vous êtes frontalier, vous gagnez à pouvoir être remboursé aussi bien en France que dans le pays limitrophe dans lequel vous travaillez (Suisse, la Belgique ou le Luxembourg par exemple). Une mutuelle santé frontalier est donc une solution adaptée pour souscrire un contrat unique, qui vous protège des deux côtés de la frontière. 

> Votre contrat de travail a pris fin, et vous êtes au chômage ? Pas de panique, la Sécurité sociale continue de prendre en charge vos frais de santé, que vous soyez indemnisé par Pôle Emploi ou non.  

Vous pouvez aussi continuer de bénéficier de la mutuelle de votre ancienne entreprise pendant toute la durée de votre indemnisation par Pôle Emploi, à certaines conditions, pendant une durée maximum de 12 mois. À son issue, si vous n’avez pas retrouvé d’emploi salarié, vous devrez souscrire une mutuelle individuelle : certains contrats compétitifs sont particulièrement adaptés aux demandeurs d’emploi

> Vous êtes travailleur indépendant ? Si vous êtes dirigeant salarié ou assimilé salarié de votre entreprise, vous pouvez à certaines conditions relever de sa mutuelle collective. Dans tous les autres cas, vous devez souscrire une mutuelle individuelle. En fonction des risques liés à votre activité, notamment si celle-ci vous expose physiquement, adaptez précisément le niveau de remboursements de vos garanties (par exemple pour l’hospitalisation, la kinésithérapie, l’osthéopathie, les ceintures lombaires etc.). 

Famille nombreuse : une mutuelle qui couvre de façon économique tous vos proches 

Avantage principal d’une mutuelle famille : bénéficier d’un tarif préférentiel, avec des cotisations dégressives en fonction du nombre d’adhérents, et des garanties couvrant les petits comme les grands. 

Une opportunité d’autant plus intéressante pour les familles nombreuses, notamment quand leur cotisation n’augmente plus à partir d’un certain nombre d’enfants. Évidemment, les garanties auxquelles vous devez être attentif concernent notamment les plus jeunes d’entre vous, et leurs besoins spécifiques : naissance, pédiatrie, orthodontie, orthophonie…  

Attention donc à bien faire le point sur les besoins de tous les membres de votre famille, car les garanties et niveaux de couverture souscrits seront les mêmes pour tous. 

Seniors, retraités : un profil spécifique d’assurés santé 

À partir d’un certain âge, les frais de santé sont généralement plus élevés, et de plus en plus fréquents. Pour ce profil d’assurés, souscrire une mutuelle sénior adaptée est alors essentiel.  

Parmi les soins importants, dont le niveau de remboursement doit être suffisant, figurent notamment les soins dentaires, les soins optiques, les prothèses auditives, mais également l’hospitalisation (frais de confort, dépassements d’honoraires, forfait journalier…). 

Choisir une mutuelle retraite peut également vous permettre de bénéficier de remboursements de soins peu ou non pris en charge par la Sécurité sociale (cure thermale, ostéopathie…).  

Mutuelle jeune et étudiant : des solutions pour ne pas négliger votre santé 

Depuis 2019, la Sécurité sociale étudiante n’existe plus : tous les étudiants sont donc désormais rattachés au régime général de l’Assurance maladie, et bénéficient ainsi, sans cotisation spécifique, des mêmes remboursements que les autres assurés sociaux. C’est-à-dire de remboursements partiels, uniquement.
Souscrire une mutuelle étudiante en complément est donc indispensable pour être mieux remboursé de vos dépenses de santé : consultations médicales, hospitalisation, optique, soins dentaires, médicaments sur ordonnance et même certaines formes de contraception. Des offres de base et très compétitives existent, adaptées aux budgets serrés des étudiants. 

Et si vous n’êtes pas étudiant mais êtes âgé de moins de 25 ans, optez pour une solution de mutuelle jeune là encore économique, ajustée à votre profil de jeune actif ou de demandeur d’emploi.