• Publié le 12/25/2020
  • 2min

Le guide de l’assurance moto

Contracter une assurance pour votre deux-roues est une obligation légale, quel que soit le type de véhicule ou sa motorisation. Comment assurer au mieux votre moto, scooter, cyclomoteur ou mini moto ? Comment vous y retrouver parmi les garanties obligatoires et optionnelles ? Tour d’horizon des démarches à effectuer pour choisir la formule d’assurance moto qui correspond parfaitement à vos besoins.

Pourquoi souscrire une assurance deux-roues ? 

Comme pour tous les véhicules à moteur, l’assurance moto est obligatoire depuis la loi du 27 février 1958. Le législateur impose en effet de souscrire au minimum la garantie obligatoire de responsabilité civile. Également connue sous le nom d’assurance moto au tiers, elle protège les autres usagers de la route des dommages corporels et matériels dont vous seriez responsable. 

Bon à savoir : l’obligation d’assurance est aussi valable si votre engin reste au garage. 

Il est bien sûr vivement conseillé de souscrire des garanties optionnelles ou une assurance tous risques pour vous protéger vous-même ainsi que votre moto, en fonction de vos besoins et de votre profil. 

Comment souscrire une assurance moto ? 

Vous devez dans un premier temps bien définir vos besoins et vos usages. Les modalités du contrat d’assurance moto ne seront pas les mêmes si vous êtes : 

  •  jeune conducteur ;

  •  motard expérimenté ;

  •  conducteur senior ;

  •  motard en situation de handicap ;

  • conducteur malussé

Le montant de la prime dépendra ensuite du type et de la cylindrée de votre véhicule à deux-roues. 

Trois documents obligatoires vous seront demandés pour conclure votre contrat d’assurance :

  • le permis moto ;

  • le certificat d’immatriculation (ou carte grise) du véhicule ;

  • votre relevé d’informations, contenant toutes les données de votre profil d’assuré (bonus ou malus, sinistres, responsabilité, etc.) 

Bien entendu, si vous êtes jeune conducteur et qu’il s’agit de votre première assurance moto, ce dernier document ne vous sera pas demandé. 

Quelle formule pour votre assurance moto ? 

De manière générale, les compagnies d’assurance proposent trois niveaux de couverture pour répondre à tous les usages et tous les budgets : 

  • l’assurance au tiers ou garantie responsabilité civile. Il s’agit du minimum légal, comme indiqué plus haut ;

  • une formule intermédiaire qui prévoit notamment, en plus du tiers, de se prémunir contre les risques de vol et d’incendie ;

  • la formule assurance tous risques (ou dommages tous accidents), la plus complète et la plus protectrice. 

La plupart des assureurs ont aussi mis en place des formules d’assurance moto par profil de motard. Petit scooter utilisé en ville, moto verte tout terrain, etc. Vos garanties sont pensées pour votre pratique du deux-roues au quotidien.  

Quelles sont les garanties d’une assurance moto ? 

Seule la garantie responsabilité civile est donc obligatoire pour assurer votre véhicule. Il s’agit de la couverture la moins chère, mais aussi la moins protectrice pour vous et votre deux-roues. Afin de bénéficier d’un bon niveau de protection, il vous faudra souscrire à une ou plusieurs garanties optionnelles. Parmi elles, certaines pourront vous paraître indispensables selon votre profil de motard : 

  • la garantie dommage tous accidents ou assurance tous risques. Il s’agit de la formule la plus protectrice, quels que soient le sinistre et votre niveau de responsabilité ;

  • la garantie corporelle du conducteur ;

  • la garantie vol et incendie ;

  • la garantie accessoires et équipements ;

  • la garantie assistance

Il existe d’autres garanties en inclusion ou optionnelles complémentaires correspondant à des besoins spécifiques : protection juridique, garantie conducteur secondaire, garantie prêt de guidon, garanties attentat, tempête, catastrophe naturelle ou technologique (sous condition d’une classification officielle), rachat de franchise, valeur d'achat 12 mois... 

Comment assurer votre moto pour des déplacements professionnels ? 

Que vous utilisiez votre deux-roues pour vos loisirs, votre travail ou les deux, vous devez prendre en compte ces différents usages lors de la souscription de votre contrat d’assurance moto. Ces données sont en effet déterminantes pour fixer les conditions et les tarifs de votre couverture.  

Si vous effectuez vos trajets domicile-travail avec votre moto ou scooter, par exemple, il est utile de le signaler à votre assureur. Si vous devez utiliser votre deux-roues pour votre travail (livraisons, déplacements professionnels, etc.), il est alors fortement conseillé de contracter une garantie spécifique dans le cadre de votre contrat pour vous assurer une meilleure couverture. 

Sachez toutefois que sur votre temps de travail, vous êtes également placé sous la responsabilité de votre employeur, dont l’assurance pourra être sollicitée en cas de sinistre survenu durant l’exercice de votre fonction. 

Comment financer l’achat de votre moto ? 

Pour assurer votre moto, encore faut-il en avoir une ! Nombreux sont les organismes bancaires qui proposent un crédit moto spécifique. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir ce prêt à la consommation, vous devrez cibler un véhicule qui correspond à votre usage, vos besoins et votre budget.  

À l’instar des autres crédits, la règle des 33 % d’endettement sera retenue par votre banquier.