• Publié le 20/10/2020
  • 2min

Contrat d’assurance moto : ce qu’il faut savoir

Routière, sportive, tout-terrain ou encore roadster… Vous avez choisi une moto parfaitement adaptée à votre style. Mais côté assurance moto, avez-vous trouvé la perle rare ? Votre contrat d’assurance moto doit vous offrir une couverture optimale en prenant en compte votre profil de motard.

Une assurance moto est-elle obligatoire ?

 
Comme les voitures, les motos font partie des « véhicules terrestres à moteur » qui ont l’obligation d’être couverts par un contrat d’assurance (articles L211-1 et suivants et A211-1 du Code des assurances). En revanche, vous êtes libre de choisir l’étendue de la couverture de votre contrat : seule la garantie responsabilité civile est obligatoire. 

Votre moto est en hivernage, votre permis est suspendu, ou vous n’avez plus le temps de rouler avec votre moto qui dort sagement dans votre garage ? L’assurance 2-roues reste obligatoire, et votre véhicule n’est pas protégé par votre assurance habitation en cas de sinistre. Ayez-le en tête ! 

Cette obligation légale concerne-t-elle aussi les scooters 

Oui, la règle est la même : les scooters — même ceux de 50 cc — doivent être couverts au minimum par une garantie responsabilité civile.  

La responsabilité civile moto, la base de votre contrat 

Vous êtes donc tenu par la loi de souscrire une assurance moto comprenant au minimum une garantie responsabilité civile, couramment appelée assurance moto au tiers. Celle-ci vous couvre si vous causez un accident. Plus exactement, elle prend en charge les dommages matériels, immatériels et corporels occasionnés aux victimes du sinistre. 

En revanche, elle ne couvre pas les dommages que vous-même pourriez subir : elle ne rembourse pas vos éventuels frais médicaux si vous êtes blessé, ni les frais de réparation de votre moto, par exemple. 

Si vous souhaitez une couverture plus complète, et donc plus sécurisante, vous devez opter pour une formule Tous risques. 

Assurance moto Tous risques : des garanties adaptées à vos besoins 

La plupart des compagnies d’assurance proposent trois formules de contrat moto à leur clientèle.

  • Une formule au tiers, obligatoire.

  • Une formule intermédiaire, avec quelques garanties d’assurance venant compléter la formule de base. Il peut s’agir de garanties contre le vol, un incendie ou encore une catastrophe naturelle.

  • Une formule tous risques, qui vous offre une couverture pour les dommages corporels, immatériels et matériels subis, même dans le cadre d’un accident responsable ou sans tiers identifié.

Des garanties spécifiques peuvent être ajoutées au contrat, selon vos besoins : Protection corporelle du conducteur, Assistance Panne 0km, rachat de franchise.... Comparez soigneusement les différentes offres des assureurs pour bien choisir votre assurance moto, en fonction de votre profil et de vos besoins. 

Quel est le prix d’une assurance moto ? 

Chaque compagnie d’assurance possède ses propres tarifs, qui peuvent varier du simple au triple. Le coût d’une assurance moto va également dépendre de la formule choisie, des garanties complémentaires demandées et des plafonds de franchise fixés. 

Certains éléments vont être systématiquement pris en compte dans le calcul du montant de la prime d’assurance moto, et peuvent augmenter ou diminuer de façon significative vos cotisations. Il s’agit notamment : 

  • de votre profil conducteur : votre situation personnelle (âge, lieu d'habitation...) et vos antécédents de conduite (novice, expérimenté, sinistré ...) ;

  • du type de permis moto que vous possédez (A, A1 ou encore A2…) ;

  • de la cylindrée, du modèle de moto que vous utilisez et de sa valeur : plus votre moto est récente et puissante, plus le tarif de votre assurance sera élevé ;

  • de l’utilisation de votre moto et de la distance parcourue à l’année

La fourchette de prix d’une assurance moto, dépendante d’un grand nombre de facteurs, est donc très large. En moyenne, pour une moto sportive conduite par un conducteur expérimenté sans malus, il faut compter entre 600 € et 2000 € à l’année. Avec une moto classique et le même profil de conducteur, la prime annuelle s’élève en moyenne entre 200 € et 500 €.

Pour obtenir le meilleur tarif, le mieux reste de comparer les offres, en prêtant attention aux exclusions du contrat. 

La résiliation d’une assurance moto 

Vous n’êtes pas satisfait de votre assurance ? Dès la fin de la première année de souscription, vous avez la possibilité de résilier votre contrat moto en respectant simplement un préavis de deux mois avant l’échéance. Vous devez alors en informer votre assureur selon les modalités prévues à votre contrat, généralement au moyen d’un courrier recommandé avec accusé de réception. 

Grâce à la loi Hamon, vous pouvez changer d’assurance moto quand vous le souhaitez, une fois la première année de votre contrat écoulée. Attention : pour éviter de vous retrouver sans assurance, vous devez obligatoirement avoir trouvé un nouvel assureur auparavant. Bonne nouvelle, c’est lui qui s’occupera des démarches de résiliation de votre contrat d’assurance moto en cours !