• Publié le 1/12/2021
  • 3min

Choisir une mutuelle retraite à prix pas cher : une bonne idée ?

Avec des revenus souvent en baisse, les retraités sont particulièrement impactés par l’augmentation constante du reste à charge en matière de santé. Voici les critères à prendre en compte pour choisir et souscrire une mutuelle adaptée à la préretraite ou la retraite ainsi qu’aux besoins spécifiques des assurés séniors, offrant à la fois un bon niveau de remboursement et un prix compétitif.

Quelles garanties doit-on retrouver dans une mutuelle « retraite » ? 

Une mutuelle adaptée aux séniors offre différents niveaux de protection, à déterminer en fonction de leurs dépenses les plus courantes :  

  • Consultations de médecins généralistes et spécialistes ;
  • Médicaments remboursés et non remboursés par la Sécurité sociale ;
  • Frais dentaires ;
  • Médecine naturelle

Bien sûr, une mutuelle pas prix cher pour retraité ne doit pas pour autant négliger les dépenses occasionnelles mais souvent importantes qui peuvent survenir dans la vie d’un assuré : 

Pour bien maîtriser son budget santé, mieux vaut privilégier les contrats de mutuelle retraité qui ne prévoient pas d’augmentation de prime durant les premières années de souscription. Autre règle d’or pour choisir une mutuelle pour retraité : opter pour des démarches simplifiées et transparentes sans délai d’attente ni formalités médicales, mais aussi sans limite d’âge à l’adhésion et aux prestations.  

Une mutuelle retraite pour prendre le relais de la mutuelle d’entreprise ? 

Quand il prend sa retraite, un salarié peut demander le maintien des garanties de sa mutuelle d’entreprise à titre individuel. Mais ce choix peut parfois représenter un risque financier : le prix de la cotisation augmente le plus souvent puisque l’assuré en a désormais la pleine charge, et que les assureurs peuvent majorer leurs tarifs (dans la limite légale de + 25 % dès la 2ème année, de + 50 % la 3ème, et sans limitation dès la 4ème année).

Contrairement à un contrat collectif, négocié au niveau de l’entreprise, le contrat de mutuelle retraite souscrit à titre individuel est choisi librement, notamment en fonction de ses garanties et de son prix. Il est plus modulable et tient compte des priorités et de l’état de santé des plus de 60 ans. Un profil dont les besoins ne correspondent pas forcément à ceux de la classe d’âge salariée (appareillage auditif, prothèses dentaires notamment).

Le passage à la retraite s’accompagnant le plus souvent d’une baisse de revenus, un changement de contrat et/ou d’assureur peut ainsi permettre de trouver non seulement de meilleurs tarifs, mais également des garanties plus adaptées à l’avancée en âge des assurés. 

Prix d’une mutuelle pour retraité : le coût de la santé chez les assurés séniors 

La hausse du budget santé avec l’âge est très concrètement mesurable : entre 2018 et 2019, le reste à charge moyen a augmenté de 25 € pour l’ensemble de la population, et de 113 € pour les plus de 65 ans*. Face à cette augmentation, certains assurés n’ayant pas trouvé de mutuelle à coût réduit pour retraité peuvent être contraints de renoncer à certains soins ou de retarder une dépense de santé, comme y est contraint déjà plus d’un Français sur deux.  

Sans surprise, les dépenses de santé les plus importantes concernent : 

  • Les soins dentaires (pose d’un implant ou d’un bridge, prothèse dentaire…) ;
  • Les prestations d’optique (lunettes, ophtalmologie, opération des yeux…) ;
  • Les soins courants (médecine de ville, examens en laboratoire, radiologie, etc.).

Comparer les offres en fonction de ses propres besoins et habitudes en matière de suivi médical permet généralement de réaliser des économies sur le prix d’une mutuelle pour retraité sans pour autant renoncer à une bonne protection.

* Source : Sondage Opinion Way – Sofinscope juin 2019