• Publié le 30/07/2021
  • 3min

Assurance de prêt : cotisation fixe ou cotisation variable ?

En matière d’assurance emprunteur, il existe deux types de cotisations : la cotisation fixe, dont le montant est calculé sur le capital initial, et la cotisation variable, basée sur le capital restant dû. Si les deux options présentent des avantages, le choix dépend surtout de votre âge, de vos habitudes et de votre intention, ou non, de rembourser votre crédit immobilier de manière anticipée.

Quelle est la différence entre une cotisation fixe et une cotisation variable ?

Lors de la souscription d’une assurance de prêt immobilier, deux types de tarification peuvent vous être proposés :

  • La cotisation fixe : elle est calculée sur la base du capital initial emprunté et de la situation de l’assuré au moment de l’adhésion. Son montant est identique pendant toute la durée du prêt.

  • La cotisation variable : elle est calculée sur la base du capital restant dû et de la situation de l’assuré (accroissement des risques avec l’âge, notamment). Son montant varie au fil du temps sur la durée du prêt.

Le capital initial correspond à la somme totale que vous empruntez pour financer votre achat immobilier, tandis que le capital restant dû correspond à la somme qu’il vous reste à rembourser. Au premier jour de votre crédit, les deux sont identiques. Mais si le premier reste le même jusqu’au terme du prêt, le second diminue au fur et à mesure de son remboursement.

Le coût d’une assurance de prêt doit être détaillé dans la fiche standardisée d’information (FSI), qui facilite la comparaison des offres entre les différents assureurs. Si la cotisation proposée est variable, son montant mensuel moyen sera indiqué ainsi que les montants minimum et maximum de la mensualité.

Comment choisir entre cotisation fixe et cotisation variable ?

Le coût de l’assurance emprunteur n’est pas directement lié au type de cotisation appliqué. D’autres critères doivent donc guider vos choix, à commencer par votre âge, votre état de santé et vos habitudes en matière de gestion de budget.

  • La cotisation fixe est à privilégier si vous souhaitez anticiper votre budget en payant toujours la même mensualité. Identique pendant toute la durée de votre crédit immobilier, la cotisation fixe vous permet de gérer avec certitude votre budget, sans avoir à supporter des charges trop lourdes les premières années du prêt. Elle permet donc visibilité et stabilité.

  • La cotisation variable a souvent l’avantage de diminuer au cours du prêt. Vous assumez des primes plus importantes les premières années, mais profitez généralement ensuite d’une dégressivité, et donc d’un budget de plus en plus confortable au fil du temps pour financer d’autres projets : l’acquisition d’un véhicule ou d’un second bien, un voyage, les études de vos enfants, etc.

L’âge au moment de la souscription est lui aussi un critère important : en effet, il entre en compte dans le calcul de la cotisation variable. Renseignez-vous, dans certains cas, la dégressivité est moins intéressante financièrement.

Quel type de cotisation privilégier en cas de remboursement anticipé de votre prêt immobilier ?

C’est l’autre critère essentiel qui vous aidera à choisir entre cotisation fixe et cotisation variable pour votre assurance emprunteur : comptez-vous rembourser votre crédit de façon anticipée ? Des situations variées peuvent en effet entraîner le remboursement d’un prêt avant l’échéance initialement prévue : rentrée d’argent à la suite d’un héritage, vente du logement à cause d’un divorce ou pour acheter plus grand, etc.

Deux possibilités sont alors à étudier :

  • Vous envisagez un remboursement anticipé partiel : une cotisation d’assurance variable est généralement préférable. Calculée sur la base du capital restant à rembourser, elle va significativement baisser après le remboursement partiel.

  • Vous envisagez un remboursement anticipé du crédit dans sa totalité : la cotisation fixe est plus adaptée. Si vous remboursez intégralement votre prêt dans la première moitié de sa durée initiale prévue, vous ne profiterez pas de la dégressivité de la cotisation variable, puisque vous aurez presque déjà entièrement payé votre assurance…

Le type de cotisation fait donc partie des paramètres à soigneusement examiner lors du choix de votre assurance emprunteur, au même titre que le niveau de couverture et la compétitivité tarifaire !

Besoin d'une assurance emprunteur ?

Faites un devis avec APRIL