• Publié le 02/03/2021
  • 3min

Enlever un tatouage : ce que vous devez savoir sur le prix et le remboursement de cet acte

Tatouage réalisé sur un coup de tête ? Dessin trop visible ? Maquillage permanent des sourcils raté ? Peu importe la raison, vous ne désirez qu’une seule chose : vous faire enlever votre tatouage. Mais au moment de passer à l’action, vous vous interrogez sur le prix de l’acte et son éventuel remboursement. Faisons le point sur le détatouage.

Comment enlever un tatouage ? Les méthodes

Si la chirurgie est un moyen efficace pour retirer un tatouage, elle occasionne des cicatrices de plus grande taille que le motif d’origine. Elle est donc peu utilisée pour cette raison, et également parce que le traitement par laser permet d’obtenir d’excellents résultats. Il est alors réalisé par un dermatologue ou un médecin lasériste à son cabinet.

Comment ça marche ? L’appareil émet une onde qui se propage jusqu’aux pigments d’encre nichés au cœur du derme, et les fragmente. Il les réduit en poussières, que l’organisme élimine ensuite. Entre chaque séance, plusieurs semaines sont nécessaires afin de laisser le temps aux pigments ancrés profondément de remonter à la surface de la peau.

Deux types de lasers sont employés pour enlever un tatouage :

  • Le Q Switched nanoseconde : moins cher, mais qui nécessite une cicatrisation complète avant chaque acte, donc un espacement important des visites.

  • Le laser picoseconde : la technologie de dernière génération. Plus cher, il permet de réaliser une séance par mois.

Une séance de retrait de tatouage est très rapide. Elle dure entre 5 et 30 minutes selon le type de laser employé et la superficie de la zone traitée. L’acte est douloureux, mais une crème anesthésiante appliquée en amont de l’intervention en limite le ressenti.

Les risques liés à l’utilisation du laser sont minimes. Il s’agit principalement de brûlures, auquel cas subsiste une légère cicatrice. L’autre effet indésirable possible est un trouble de la pigmentation. C’est pour l’éviter que le geste s’effectue toujours sur une peau débronzée (votre dermatologue vous fixera les rendez-vous en automne ou en hiver).

Selon l’AFME (Association française de médecine esthétique et anti-âge), le détatouage laser est efficace dans 95 % des cas.

Quel est le prix d’un détatouage ?

Si le tatouage en lui-même est déjà onéreux, enlever un tatouage coûte encore plus cher. C’est pourquoi, on ne le répètera jamais assez, il est primordial de bien réfléchir avant de franchir la porte du salon d’un tatoueur.

Le prix d’un retrait de tatouage dépend de plusieurs éléments :

  • La taille du motif : en toute logique, le tarif ne sera pas le même selon qu’il s’agit d’effacer des initiales gravées à la cheville ou un imposant dragon le long de la colonne vertébrale.

  • La couleur des pigments : si le rouge et le noir s’éliminent assez bien, le bleu, le jaune, le vert ou les tons fluo sont, en revanche, plus tenaces.

  • La qualité de l’encre : ce point fait l’objet d’une réglementation très encadrée en France* et est un facteur décisif de réussite ou d’échec du traitement. Les laques par exemple, interdites en France, s’enlèvent très difficilement. Il faut le savoir avant de se faire tatouer à l’étranger.

De même, la densité, la profondeur, le nombre de couleurs ou de couches d’encre (pour le maquillage permanent surtout) sont autant d’éléments qui peuvent constituer des obstacles et nécessiter des séances supplémentaires. En toute logique, plus il en faut, plus le coût du détatouage est élevé.

Le prix ne peut être fixé que par le lasériste. Lors de la première visite, il procède à un examen attentif du tatouage. Il dresse un bilan qui lui permet d’estimer le nombre de séances nécessaires pour enlever le tatouage, en général de 3 à 10.

À titre indicatif, sachez que le coût d’une séance oscille entre 60 € à 400 . Il faut y ajouter le montant de la consultation préalable, non remboursée en principe. Pour retirer un tatouage, même de très petite taille, il vous en coûtera donc au minimum 180 € (3 x 60 €). Bien plus que le prix du tatouage en lui-même.

Se faire enlever un tatouage, est-ce remboursé ?

Se faire retirer un tatouage est un acte non pris en charge par l’Assurance maladie. C’est une intervention à visée purement esthétique, aussi elle n’est pas remboursée par le régime de base.

La grande majorité des complémentaires santé ne participent pas non plus pour ce type de geste. Néanmoins, certaines compagnies d’assurance peuvent proposer des forfaits conçus spécialement pour les soins esthétiques. Retirer un motif permanent peut entrer dans cette catégorie. Notez que ce sont généralement des contrats très couvrants, donc relativement chers.

Ainsi, il faut le savoir, enlever un tatouage est un acte qui reste, dans la plupart des cas, à la charge intégrale de la personne le faisant réaliser.