• Publié le 19/05/2021
  • 3min

Détartrage dentaire : fréquence, prix et remboursement

Le détartrage dentaire est un soin conservateur réalisé par votre dentiste. Cette opération consiste à retirer les dépôts de tartre et de plaque dentaire sur vos dents et vos gencives. Elle permet de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Quand réaliser ce soin dentaire ? Quel est le prix d’un détartrage dentaire ? Quel remboursement est prévu par la Sécurité Sociale ? Fréquence, prix, remboursement, trouvez les informations essentielles sur le détartrage dentaire en parcourant notre guide complet.

Qu’est-ce qu’un détartrage ?

Le détartrage est un soin dentaire qui élimine le tartre accumulé autour des dents et des gencives. Le tartre est une accumulation de la plaque dentaire qui s’est durcie et calcifiée. Si un bon brossage au quotidien permet de limiter l’apparition du tartre, une visite chez le dentiste s’impose pour enlever la totalité du tartre résiduel. En effet, votre dentiste utilise des instruments spécifiques pour retirer le tartre qui adhère aux faces des dents difficiles à atteindre et à nettoyer sur lesquelles le tartre a tendance à s’accumuler. C’est notamment le cas près de l’orifice des glandes salivaires, au niveau des molaires du haut et derrière les incisives inférieures.

Sans détartrage régulier, des problèmes dentaires peuvent survenir. Vous risquez notamment de développer une gingivite. Cette inflammation de la gencive peut évoluer en parodontite et conduire à un déchaussement de la dent.

À quelle fréquence réaliser un détartrage ?

La fréquence du détartrage dentaire dépend de votre santé bucco-dentaire. En règle générale, il est recommandé d’effectuer un détartrage une fois par an.

En cas de maladie parodontale, le soin peut être renouvelé plus souvent. Davantage susceptibles de développer une gingivite, les femmes enceintes peuvent également réaliser des détartrages plus fréquents pour prévenir ce risque. Pour ces profils, 2 à 3 séances annuelles sont parfois nécessaires pour conserver des gencives saines.

Comment se déroule une séance de détartrage chez le dentiste ?

Le détartrage est réalisé par un dentiste, un parodontiste ou un médecin stomatologue. La séance dure généralement de 20 à 30 minutes. Avant de procéder au détartrage, votre dentiste évalue la quantité de tartre présente sur vos dents et détermine si ce dernier est supra-gingival ou sous-gingival. Le déroulement d’une séance de détartrage varie selon le type de tartre présent :

  • Lorsque que le tartre se trouve uniquement au-dessus de la gencive, le dentiste effectue un détartrage léger à l’aide d’une curette ou d’un laser.

  • Lorsque le tartre est sous-gingival, c’est-à-dire au-dessous de la gencive, le dentiste procède à un surfaçage. Ce curetage sous-gingival est réalisé sous anesthésie locale à l’aide d’un appareil à ultrasons pour casser les morceaux de tartre et de curettes à main pour enlever les plaques de tartre.

La dernière étape du détartrage est le polissage. Le dentiste utilise une petite brosse rotative pour retirer les aspérités résiduelles et polir vos dents. C’est également une étape essentielle pour assainir des restaurations : plombage, couronne, bridge, etc.

Prix et remboursement du détartrage

Le détartrage dentaire est considéré comme un soin conservateur par l’Assurance Maladie, au même titre que le traitement des caries, la dévitalisation ou l’extraction dentaire. Les soins conservateurs ne peuvent faire l’objet de dépassements d’honoraires, sauf en cas d’urgence dentaire.

La prise en charge du détartrage par la Sécurité Sociale

Le détartrage est un soin dentaire remboursé à 70 % par l’Assurance Maladie sur une base de remboursement fixée à 28,92 €. Vous serez donc remboursé de 20,24 €. Si le détartrage est réalisé par un médecin stomatologue, la participation forfaitaire de 1 € s’applique. Il est possible de réaliser deux séances de détartrage par an.

Le remboursement de votre soin dentaire par une mutuelle

Pour diminuer vos dépenses de santé, il est recommandé de souscrire une complémentaire santé. Cette dernière rembourse en partie ou en totalité le reste à charge suite au remboursement de la Sécurité Sociale. Ce remboursement peut couvrir les 30 % non pris en charge par la Sécurité Sociale mais également les dépassements d’honoraires pratiqués dans certains cas. Les mutuelles santé peuvent exprimer le montant de leur remboursement :

  • En pourcentage : le remboursement des soins dentaires s’effectue selon un pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale. Plus le pourcentage de remboursement est élevé, meilleure est la prise en charge de vos soins.

  • En forfait : une somme fixe à dépenser durant l’année est attribuée à l’assuré pour le remboursement de ses soins dentaires.

Tout comme les autres soins dentaires, le détartrage n’est pas un acte à prendre à la légère. Il est important de préserver votre santé bucco-dentaire en vous rendant régulièrement chez le dentiste. Pensez à souscrire une complémentaire santé adaptée à vos besoins pour limiter vos dépenses de santé. En comparant les offres des mutuelles, vous pourrez trouver facilement le contrat de mutuelle qui vous convient.

Besoin d'un tarif pour votre complémentaire santé ?

Faites un devis en ligne !