• Publié le 19/05/2021
  • 3min

Urgence dentaire : causes, prix et remboursement

L’urgence dentaire nécessite une prise en charge immédiate par un dentiste. Elle se caractérise souvent par une douleur lancinante et très inconfortable. Il existe différents types d’urgence dentaire, de la simple infection au traumatisme. Quelles sont les principales causes d’urgence dentaire ? Combien coûte une urgence dentaire ? Causes, prix, remboursement, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les urgences dentaires.

Qu’est-ce que l’urgence dentaire ?

On parle d’urgence dentaire lorsqu’un patient est confronté à une douleur dentaire aiguë réfractaire aux anti-inflammatoires et aux antalgiques. Cet inconfort peut s’accompagner d’autres symptômes : fièvre, gonflement des muqueuses, rougeur localisée, etc. L’urgence peut également être liée à un traumatisme : blessure importante aux gencives ou dents fracturées. Un rendez-vous chez le dentiste doit alors être pris en urgence.

Lors de cette consultation, le praticien soulage le patient et prend en charge la pathologie qui l’a conduit à le consulter.

Les principaux cas d’urgence dentaire

Les maux de dents persistants et particulièrement douloureux surviennent dans différents cas de figure. Le point sur les principales causes d’urgence dentaire.

La pulpite

Souvent appelée « rage de dent », la pulpite est une inflammation de la pulpe dentaire. Cette infection de l’intérieur de la dent est généralement causée par une carie non soignée. Une prise en charge en urgence est nécessaire pour éviter tout risque de nécrose. La pulpe dentaire serait alors détruite et les bactéries pourraient s’attaquer à l’os.

La pulpite génère une douleur très forte en cas de contact avec des boissons et des aliments chauds, froids ou sucrés. Des migraines peuvent également survenir ainsi qu’un saignement de la gencive.

L’abcès dentaire

L’abcès est une infection qui touche la dent ou la gencive. Cette poche de pus peut se former pour différentes raisons : une carie ou une blessure non soignée, un choc qui a détruit la pulpe de la dent, une dent de sagesse semi-incluse, etc. Différents symptômes peuvent apparaître : fièvre, œdème du visage, gencive gonflée ou encore douleur lors de la mastication. Une intervention est nécessaire pour percer l’abcès et le vider de son contenu.

La parodontite

La parodontite correspond à une infection des tissus qui soutiennent les dents appelés parodonte. Elle peut causer la mobilité des dents voire leur déplacement en affectant la gencive, l’os et la structure de la dent.

La parodontite commence par une inflammation de la gencive appelée gingivite. Mal soignée, la maladie se développe et la gencive se rétracte le long de la dent touchée par l’inflammation.

La cellulite de la joue

Cette inflammation des cellules cause un gonflement de la joue et des douleurs dentaires plus ou moins intenses. Elle est généralement provoquée par une infection, notamment suite à un abcès mal soigné ou à une extraction dentaire.

Les traumatismes dentaires

Les traumatismes dentaires surviennent suite à une chute ou un choc violent. Ils peuvent concerner d’autres parties de la bouche tels que l’os, les gencives, les muqueuses buccales et la langue. Il existe plusieurs types de lésions dentaires : dent fracturée, dent déplacée, dent cassée, etc. Un traitement d’urgence est nécessaire même quand aucune douleur intense n’est présente. En effet, la dentine exposée à l’air libre peut être source d’infection. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur la fiche dédiée aux traumatismes dentaires du site Ameli.fr.

La fracture d’appareil dentaire

Les appareils dentaires comme les prothèses peuvent être endommagés par une fracture. Une prise en charge d’urgence s’avère indispensable pour réduire les perturbations au niveau de la mastication, de la déglutition ou même de la phonation.

Prix et remboursement des urgences dentaires

En cas d’urgence dentaire, contactez votre dentiste référent ou tentez d’obtenir un rendez-vous avec un autre praticien si ce dernier n’est pas disponible. Lorsque vous ne parvenez à joindre aucun dentiste par la voie habituelle, un service dentaire de garde reste disponible dans chaque département.

L’urgence dentaire bénéficie de remboursements identiques à un acte dentaire classique. L’Assurance Maladie rembourse votre consultation chez le dentiste à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Ce dernier est fixé à 23 € en France Métropolitaine. En revanche, si la consultation s’effectue en dehors des heures de consultation habituelles, le tarif est majoré de :

  • 19,06 € le dimanche et les jours fériés ;

  • 25,15 € la nuit.

Le prix de votre consultation peut également varier en fonction des soins dentaires pratiqués par le dentiste durant cette dernière. Pour éviter des dépenses dentaires trop élevées, il est donc recommandé de souscrire une complémentaire santé. En effet, votre mutuelle peut prendre en charge une partie ou la totalité de votre reste à charge après remboursement de l’Assurance Maladie.

Les urgences dentaires peuvent survenir à tout moment et engendrer des frais importants. Pensez à comparer les offres des complémentaires santé pour bénéficier d’un contrat de mutuelle adapté à votre situation.

Besoin d'un tarif pour votre complémentaire santé ?

Faites un devis en ligne !