• Publié le 14/06/2021
  • 3min

Quelle prise en charge pour vos médicaments et frais de pharmacie ?

Vous allez chercher vos médicaments à la pharmacie et vous ne savez pas si vous devrez les payer en partie ou en totalité ? Les frais de pharmacie font partie des dépenses de santé courantes. Pourtant, leur prise en charge par l’Assurance Maladie reste obscure pour beaucoup. Souvent incompris, le taux de remboursement des médicaments varie selon différents critères. À quoi correspondent les différents taux de remboursement de la Sécurité Sociale ? Comment sont remboursés les médicaments par l’Assurance Maladie et par les mutuelles ? Parcourez notre guide pour mieux comprendre le remboursement des médicaments et des frais de pharmacie.

Comment connaître le coût de vos médicaments ?

Vous souhaitez connaître le prix et le taux de remboursement des médicaments prescrits par votre médecin avant de vous rendre à la pharmacie ? Le gouvernement a mis en place une solution simple et facile d’accès pour estimer vos frais de pharmacie. Le site médicaments.gouv.fr offre la possibilité de consulter une base de données publique des médicaments. Cette dernière met à votre disposition des informations complètes sur les médicaments commercialisés au cours des trois dernières années en France :

  • prix honoraire compris ;

  • taux de remboursement de l’Assurance Maladie ;

  • résumé des caractéristiques du médicament ;

  • notice.

Quelles sont les règles de prise en charge des médicaments par la Sécurité Sociale ?

Quand vous achetez des médicaments en pharmacie, la Sécurité Sociale prend en charge une partie ou la totalité de leur coût. Le point sur les conditions de remboursement et les différents taux de prise en charge.

Les conditions de remboursement des médicaments

Les médicaments concernés par une prise en charge de l’Assurance Maladie figurent sur la Liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux.

Pour bénéficier du remboursement de ces médicaments, vous devez présenter une prescription délivrée par un professionnel de santé. Il peut s’agir d’un médecin généraliste ou spécialisé, d’un chirurgien-dentiste, d’un pédicure-podologue ou d’une sage-femme. La prescription doit mentionner la durée du traitement ainsi que la posologie. Pour certains médicaments chers ou en expérimentation, il est également nécessaire d’adresser une demande d’entente préalable à votre organisme d’assurance maladie.

Enfin, votre pharmacien peut vous proposer la version générique du médicament que votre médecin vous a prescrit. Si vous l’acceptez, vous profitez du Tiers Payant. Cela signifie que vous n’avez pas à avancer les frais pris en charge par l’Assurance Maladie. Si vous le refusez, vous devez avancer la part remboursée par la Sécurité Sociale.

Les taux de remboursement des médicaments

Le taux de remboursement des médicaments varie en fonction du Service Médical Rendu (SMR). Le SMR des médicaments est évalué selon différents critères : efficacité, caractère préventif, symptomatique ou curatif, effets indésirables, gravité de la maladie soignée, intérêt pour la santé publique, etc. Voici les taux de remboursements appliqués en fonction des catégories de médicaments :

  • 15 % pour des médicaments à SMR faible ;

  • 30 % pour des médicaments à SMR modéré ;

  • 65 % pour des médicaments à SMR majeur ;

  • 100 % pour des médicaments irremplaçables destinés à des affections graves et invalidantes.

Ces taux de remboursement s’appliquent sur la base du prix de vente ou sur la base d’un tarif de référence (tarif forfaitaire de responsabilité) pour certains médicaments. Par ailleurs, une franchise médicale de 0,50 € est prélevée sur le décompte de remboursement.

Par exemple, si vous achetez un médicament qui coûte 30 € et bénéficiez d’un remboursement de 65 %, la Sécurité Sociale vous remboursera 19 €. Le calcul de la prise en charge s’effectue de la manière suivante : 19,50 € (65 % de 30 €) auxquels on retire les 0,50 € de franchise.

Bon à savoir : un médicament déremboursé désigne un produit dont le SMR a été revu à la baisse et qui ne figure plus sur la liste des médicaments remboursables.

Le remboursement des frais de pharmacie par la mutuelle santé

Une complémentaire santé peut compléter la prise en charge de la Sécurité Sociale pour les médicaments remboursables prescrits par un professionnel de santé.

Certaines formules proposent même le remboursement de vos médicaments non remboursables par la Sécurité sociale sur la base d’un montant fixe par bénéficiaire et par an.

Pour connaître le remboursement de votre complémentaire santé sur les médicaments remboursables, vous pouvez consulter votre carte de mutuelle. Cette dernière indique le taux de remboursement appliqué. Par exemple, lorsqu’un médicament à SMR majeur est pris en charge à hauteur de 100 %, cela signifie que vous bénéficiez d’un remboursement de 65 % de la Sécurité Sociale et de 35 % de la part de votre mutuelle.

Les dépenses de pharmacie peuvent impacter votre budget au quotidien. Pour limiter vos frais de santé, pensez à comparer les offres des complémentaires. Vous pourrez ainsi choisir le contrat de complémentaire santé qui répond le mieux à vos besoins, à votre profil et à votre budget.

Besoin d'un tarif pour votre complémentaire santé ?

Faites un devis en ligne !