• Publié le 1/13/2021
  • 3min

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire santé ?

Vous êtes déjà couvert par une mutuelle, mais celle-ci ne rembourse pas suffisamment vos dépenses de santé ? Une solution : la surcomplémentaire santé, un niveau supplémentaire de remboursement de vos frais.

La surcomplémentaire santé : un troisième niveau de remboursement

Grâce à votre affiliation au régime général de la Sécurité sociale, vous bénéficiez d’une prise en charge de vos frais de santé par l’Assurance maladie : c’est votre premier niveau de remboursement. Celui-ci est le plus souvent partiel et peut laisser un important reste à charge, notamment en matière de soins dentaires, de frais d’hospitalisation ou encore de consultations de médecins pratiquant des dépassements d’honoraires. 

Votre mutuelle santé intervient ensuite pour compléter la prise en charge de la Sécurité sociale : c’est ce qu’on appelle le deuxième niveau de remboursement.

Si vous êtes salarié, et sauf cas de dispense, vous êtes affilié à la mutuelle obligatoire de votre entreprise, dont les garanties ont été négociées collectivement et ne sont pas toujours adaptées à chacun. Par exemple, si elle rembourse peu les frais dentaires, alors que votre enfant a besoin de soins d’orthodontie, souvent très chers. Parmi les autres soins souvent peu couverts par les mutuelles d’entreprise de base figurent :

  •  les dépassements d'honoraires ;
  • les cures thermales ;
  • les prestations de confort en cas de séjour à l’hôpital ;
  • les prothèses dentaires non remboursées par la Sécurité sociale…

Pour complémenter le remboursement insuffisant de votre mutuelle, vous pouvez tout à fait décider de profiter de plusieurs mutuelles santé, en souscrivant une surcomplémentaire santé, ou garantie de troisième niveau. Elle présente l’avantage d’être modulable : vous choisissez les postes de dépenses de santé pour lesquels vous souhaitez être mieux remboursé. Mais bien entendu, la surcomplémentaire ne vous remboursera pas au-delà de vos dépenses réellement engagées !

Comment la surcomplémentaire santé rembourse-t-elle les frais de santé ?

 Sauf à opter pour un contrat au forfait ou aux frais réels, la surcomplémentaire remboursera vos dépenses de santé sur la base d’un pourcentage du tarif conventionné. Exactement comme votre mutuelle habituelle !

Exemple

Votre mutuelle obligatoire prend en charge vos consultations médicales à 100 % du tarif de base de la Sécurité sociale, et vous souscrivez une surcomplémentaire les couvrant à 200 %. En cas de consultation d’un médecin spécialiste du secteur 2, qui pratique des dépassements d’honoraires, et vous facture sa prestation à 50 €, voilà quels seront vos 3 niveaux de remboursement : 

  • Premier niveau de remboursement : celui de l’Assurance maladie. Elle prend en charge 70 % du tarif de base de 25 €, soit 16,50 € (déduction faite de 1 € de forfait toujours à la charge des assurés). Restent donc à votre charge 32,50 €.
  • Deuxième niveau de remboursement : celui de votre mutuelle obligatoire. Elle complète le remboursement de la Sécurité sociale à hauteur de 100 % du tarif conventionné (moins 1 € de participation forfaitaire), c’est-à-dire vous versera 7,5 €. Restent encore à votre charge encore 26 €.

Troisième niveau de remboursement : celui de la mutuelle surcomplémentaire. Sa prise en charge à 200 % signifie qu’elle complétera vos remboursements précédents jusqu’à hauteur de 2 fois le tarif de base de la Sécurité sociale, soit jusqu’à 50 € de dépenses engagées. Vous êtes alors intégralement remboursé de votre consultation.