• Publié le 07/06/2021
  • min

À quoi correspondent les taux d’assurance emprunteur ?

Le taux d’une assurance de prêt immobilier dépend du profil de chaque emprunteur et des garanties souscrites, mais varie également d’un assureur à l’autre. Le TAEA (taux annuel effectif d’assurance) vous permet de comparer plus facilement les différentes offres.

Comment est calculé le taux d’une assurance de prêt immobilier ?

Le calcul du taux de l’assurance de prêt, propre à chaque assureur, repose sur une évaluation du risque. Celui-ci est mesuré à partir de différents facteurs comme :

  • le montant emprunté ;

  • la durée de l’emprunt ;

  • l’âge de l’emprunteur ;

  • son état de santé ;

  • sa profession, etc.

Le tarif de l’assurance dépend aussi, bien sûr, des garanties sélectionnées. Le couple des garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie est presque toujours obligatoire, mais peut être assorti ou non des garanties invalidité et incapacité, d’une garantie chômage, d’options…

Lien vers 5.10.1 Comment calculer le taux d'une assurance de prêt immobilier ?

Depuis 2010, les emprunteurs peuvent choisir une autre assurance que celle de leur banque, sous réserve de garanties au moins équivalentes à celles exigées par la banque. Cette mesure, connue sous le nom de délégation d’assurance, a favorisé la concurrence et donc la baisse des tarifs des assurances de prêt.

Comment comparer les différents taux d’assurance de prêt ?

Pour diminuer le coût de leur assurance de prêt, les emprunteurs ont donc tout intérêt à passer en revue les différentes offres avant de souscrire leur contrat. Une démarche d’autant plus conseillée que la part de l’assurance peut atteindre parfois plus de 30 % du coût total d’un crédit immobilier (le coût total regroupant principalement les intérêts, l’assurance emprunteur, les frais de garantie).

Si certaines banques expriment parfois leur taux annuel en pourcentage du capital initial, il est recommandé de se référer au TAEA (taux annuel effectif d’assurance). Les assureurs sont d’ailleurs tenus par la loi de communiquer ce taux depuis 2014.

TAEA, TAEG : le point sur ces deux taux obligatoires

Beaucoup plus précis, le TAEA est en effet l’indicateur de référence pour comparer objectivement la compétitivité d’une offre, puisqu’il ne concerne que le coût de l’assurance. Il est obtenu par la soustraction suivante : TAEG avec assurance - TAEG hors assurance. Vous retrouverez notamment le TAEA dans la fiche d’information standardisée fournie par la banque ou l’organisme d’assurance.

Pour rappel, le TAEG (taux annuel effectif global), qui remplace le TEG (taux effectif global) depuis le 1er octobre 2016, représente le coût total du crédit pour l’emprunteur. Il inclut donc le coût de l’assurance de prêt, mais aussi les intérêts bancaires, les frais de garantie, le coût de l’évaluation du bien, les frais de dossier, les frais d’ouverture et de tenue du compte, etc. Le TAEG doit lui aussi figurer sur un document obligatoirement remis à l’emprunteur, la fiche d’information standardisée européenne (Fise).

Besoin d'une assurance emprunteur ?

Faites un devis avec APRIL