• Publié le 25/07/2022
  • 10min

Les 8 étapes-clés d’un achat immobilier

Comment devient-on propriétaire ? Entre la phase de recherche et la remise des clés de votre nouveau logement, plusieurs mois s’écoulent durant lesquels votre projet immobilier se concrétise jour après jour. Comment procéder, étape par étape ?

1. Déterminez les critères de votre projet immobilier

Maison ou appartement, neuf ou ancien, superficie, emplacement… Avant de vous lancer dans la quête du bien idéal, définissez vos futurs besoins : transports, stationnement, commerces, école à proximité ? Possibilité d’agrandir ou de modifier le logement ?

2. Définissez précisément votre budget

> Quel sera votre apport personnel ?

Les banques attendent généralement un apport personnel d’au moins 10 % du coût de l’acquisition, qui permet aux acquéreurs de bénéficier de meilleures conditions d’emprunt.

Le saviez-vous ? Les prêts “aidés” peuvent être intégrés dans votre apport personnel : Prêt à taux zéro (PTZ), prêt conventionné (PC), prêt à l’accession sociale (PAS), prêt Action logement etc.

> Quels seront tous les frais associés à votre achat immobilier ? Taux d’intérêt, frais, assurance de prêt, frais de notaire, frais de courtier et/ou d’agence immobilière…

> Quel est le montant maximal que vous pourrez emprunter ? Sauf exception, votre taux d’endettement ne pourra pas excéder 35 %, sur une durée de remboursement maximal de 25 à 27 ans.

3. Lancez votre recherche immobilière

2 possibilités : avec ou sans l’intermédiaire d’un agent immobilier !

4. Faites une offre d’achat une fois le bien idéal trouvé

Cette étape n’est pas légalement obligatoire mais émettre une offre d’achat permet de vous positionner et faire formellement savoir au vendeur que vous êtes intéressé :

🡺    Offre au prix de vente : sauf exception, le vendeur ne peut la refuser si vous êtes le premier à vous positionner ;

🡺    Offre à un prix négocié : le vendeur peut la refuser, ou vous faire une contre-proposition.

Attention : Avant de faire une offre, renseignez-vous pour connaître les projets d’aménagement prévus aux alentours dans le cadre du PLU (Plan Local d’Urbanisme). En cas de copropriété, vérifiez si d’importants travaux sont à prévoir (ravalement, rénovation…).

5. Signez l’avant-contrat de vente

Vous vous êtes entendu avec le vendeur ? Bravo ! Signer un avant-contrat permet de sceller votre accord avant l’acte de vente définitif.

> Promesse de vente : option d’achat exclusive consentie par le vendeur, en contrepartie du versement d’un dépôt de garantie à 10% du prix de vente.

ou

> Compromis de vente : accord entre acheteur et vendeur qui implique le règlement préalable d’une somme d’environ 5 à 10% du prix de vente.

Lien infographie non encore publiée

Dans les deux cas :

  • vous disposez de 10 jours pour vous rétracter, et les sommes versées doivent alors vous être restituées ;

  • vous pouvez insérer des conditions suspensives dans votre avant-contrat, qui devient nul si elles se réalisent. Par exemple : non-obtention de votre financement, découverte de vices cachés etc.

Infographie loi Lemoine
La loi Lemoine, infographie explicative

6. Finalisez l’obtention de votre crédit immobilier

L’avant-contrat précise la durée dont vous disposez jusqu’à la signature de l’acte de vente définitif : en général de 45 jours à quelques mois. Ne perdez pas de temps pour finaliser votre financement et faire jouer la concurrence, afin d’obtenir un crédit au meilleur taux.

7. Souscrivez votre assurance de prêt

Pour accorder un crédit immobilier, les banques exigent toujours qu’il soit assuré. Pour cela vous pouvez :

  • Accepter l’assurance proposée par votre banque elle-même ;

  • Choisir de souscrire votre contrat chez un autre assureur, extérieur à votre banque : selon votre situation, son coût peut s’avérer bien plus compétitif que celui de votre banque.

Seule condition : le niveau de garantie de votre contrat doit être au moins équivalent à celui exigé par votre banque.

8. Signez l’acte de vente !

C’est le jour J  :

  • Signature de l’acte de vente chez le notaire ;

  • Versement du montant de la vente (dépôt de garantie déduit), des frais de notaire et des éventuels frais d’agence ;

  • Remise des clés.

Bon à savoir : vous pouvez choisir votre notaire sur les conseils de vos proches ou en effectuant une recherche sur le site Notaires.fr. Chaque partie est libre de choisir son propre notaire, acquéreur comme vendeur. Et pas d’inquiétude : cela n’engendre aucun frais supplémentaire.

C’est fini ? Pas tout à fait. Il vous faudra attendre encore un peu pour obtenir votre titre officiel de propriété. Comptez entre six mois et un an.

Dernière étape possible : vous regrettez le choix de votre assurance emprunteur, souscrite dans la précipitation ? Grâce à la loi Lemoine, vous pouvez désormais résilier votre assurance à tout moment, sans délai ni préavis, pendant toute la durée de votre crédit !

Cette possibilité est applicable depuis le 1er juin 2022 pour les offres de prêt signées à partir de cette date, et dès le 1er septembre 2022 pour les offres de prêt signées avant le 1er juin 2022.

Changez votre assurance de prêt pour APRIL !

Quel type de projet souhaitez-vous assurer ?
Votre projet concerne :

1

Un formulaire simple, rapide et intuitif

Renseignez les informations sur votre profil et votre projet.

2

Estimation de votre tarif

Découvrez le tarif qui correspond le mieux à votre projet.

3

Finalisation de votre projet

Choisissez de souscrire en ligne ou d’être recontacté par un conseiller.